G.Ravix (Nexity) : " Ne pas investir dans le capital humain c’est risquer de perdre tout avantage compétitif "

Directeur de La Cité, Guillaume Ravix revient sur la transformation de Nexity en organisation apprenante. Ou comment mettre le développement des compétences et de l’employabilité des collaborateurs au cœur de sa marque employeur.

Directeur de La Cité, Guillaume Ravix revient sur la transformation de Nexity en organisation apprenante. Ou comment mettre le développement des compétences et de l’employabilité des collaborateurs au cœur de sa marque employeur.

Décideurs. Nexity vient de se doter d’une nouvelle entité dédiée au développement et à la valorisation du capital humain. Pourquoi la prénommer La Cité ? 

Guillaume Ravix. Première plateforme de services à l’immobilier, Nexity est de fait un acteur majeur de la ville. Ce nom renvoie donc non seulement à notre ancrage urbain et territorial mais aussi à notre volonté d’être utiles à la société et au monde dans lequel nous intervenons quotidiennement. « Cité » fait également écho à la polis grecque qui était organisée autour d’une agora, cette place centrale où les habitants se retrouvaient pour discuter et échanger. Enfin, cela résonne avec l’ambition d’Alain Dinin, notre président-directeur général, qui souhaite faire de Nexity une entreprise où l’on vient pour laisser son empreinte dans la ville tout comme pour grandir et se développer. 

À quels chantiers doit-elle spécifiquement s’atteler ? 

Amorcée depuis plusieurs années, la transformation de Nexity en organisation apprenante supposait de placer le développement des compétences au cœur de notre stratégie. Nous œuvrons ainsi beaucoup à renforcer l’employabilité des collaborateurs que ce soit en construisant un socle groupe d’actions de développement des compétences autour de savoir-faire et savoir-être ou en créant à la rentrée prochaine notre propre CFA pour répondre aux besoins de recrutement sur certains métiers en tension. L’accélération de la transformation de Nexity passe également par l’évolution de notre modèle managérial pour parvenir à une performance durable qui soit à la fois financière et humaine. L’attractivité des talents constitue la troisième responsabilité adressée par La Cité au travers des partenariats noués avec des écoles, des masterclass ou encore l’apprentissage entre pairs. Ainsi, plus de 60 % du top management a bénéficié d’un dispositif de reverse mentoring pour se former à l’utilisation des réseaux sociaux.

Plus de 60 % du top management a bénéficié d’un dispositif de reverse mentoring pour se former à l’utilisation des réseaux sociaux

Grâce à l’expertise des plus jeunes collaborateurs, les dirigeants du groupe ont optimisé leur présence numérique et, par extension, contribué à faire rayonner la marque employeur du groupe. 

Justement, comment s’insère le développement des compétences dans l’élaboration de votre marque employeur ? 

Nexity repose sur un paradoxe dans la mesure où nous sommes le seul groupe immobilier de cette taille, coté sur le marché, à ne pas posséder d’immobilier ! Notre véritable richesse réside donc, non pas dans la pierre mais dans les collaborateurs, d’aujourd’hui et de demain. D’autre part, dans un monde où tout bouge trop vite, où tout se transforme et se renouvelle en permanence, ne pas investir dans ce capital humain c’est risquer de perdre tout avantage compétitif. Notre démarche s’appuie sur la conviction que les femmes et les hommes de l’entreprise constituent le principal actif du groupe et font chaque jour la différence auprès de nos clients. C’est donc en développant leurs compétences et leur employabilité qu’ils demeureront engagés et contribueront à créer de la valeur pour Nexity, pour nos clients et plus largement, pour la société. 

Comment parvenez-vous à embarquer l’ensemble des collaborateurs dans cette révolution de l’apprentissage ? 

En effet, aucune transformation de fond ne réussit si elle ne mobilise pas l’entreprise dans son ensemble, c’est-à-dire du bas jusqu’en haut. Nous avons eu la chance de connaître un tel alignement des planètes. En effet, le projet de La Cité a été porté par les membres du comité exécutif, coconstruit avec tous les acteurs de formation RH et enrichi grâce aux remarques judicieuses de 150 ambassadeurs internes. Nous avions prévu également de faire un tour de France de la formation pour mener à bien notre mission d’« évangélisation » en allant à la rencontre des collaborateurs, chez eux en région. Malgré la pandémie de Covid-19, l’événement a été maintenu et transformé en « e-tour ». Il a permis à nos collaborateurs de profiter concrètement, bien qu’à distance, des services offerts par La Cité. Au cours des dix dates organisées, ce sont en effet plus de 1 283 personnes qui ont participé à des classes virtuelles utiles, ludiques et adaptées au contexte, soit 11 % du corps social de Nexity.  

Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J.-M. Fonteneau (Groupe Rideau), "Faciliter les passerelles et maintenir dans l’emploi les collaborateurs"

J.-M. Fonteneau (Groupe Rideau), "Faciliter les passerelles et maintenir dans l’emploi les collabora...

Les perspectives de croissance n’impliquent pas inéluctablement de renoncer aux valeurs humaines d’une entreprise familiale. La preuve par l’exemple a...

I. Calvez (Suez), "Faire vacciner nos personnels essentiels le plus vite possible"

I. Calvez (Suez), "Faire vacciner nos personnels essentiels le plus vite possible"

Comment un groupe présent sur cinq continents traverse-t-il la crise de la Covid-19 ? Mènera-t-elle à transformer durablement l’organisation ? Le rega...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

En période de pandémie, comment gérer sa transition professionnelle ?

En période de pandémie, comment gérer sa transition professionnelle ?

En période de crise sanitaire, les grands principes de gestion des transitions professionnelles ne changent pas... mais certaines modalités méritent u...

Joël Grangé, la défense du droit et de ses confrères

Joël Grangé, la défense du droit et de ses confrères

Après plus de trente ans de barre, Joël Grangé se dit toujours autant fasciné par la chose juridique et le procès. Redoutable avocat, il met désormais...

Quelle place pour les freelances en entreprise ?

Quelle place pour les freelances en entreprise ?

La flexibilité du monde du travail renforcée par la crise sanitaire et la remise en question de la relation de travail poussent les entreprises à reco...

La gestion de l’absence en période pandémique, un sujet d’avenir…

La gestion de l’absence en période pandémique, un sujet d’avenir…

La période du confinement a mis en exergue toute la complexité de la gestion de l’absence dans les entreprises. Elles vont désormais devoir composer a...

B.Kostic (Groupe Setec) : "Rester une femme, là où je pourrais parfois être tentée d’adopter la posture d’un homme"

B.Kostic (Groupe Setec) : "Rester une femme, là où je pourrais parfois être tentée d’adopter la post...

À la tête de la direction des ressources humaines du groupe d’ingénierie Setec, le défi de Biljana Kostic est double : faire vivre la fonction dans un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte