G. Métifeux (Alter Egale) : "Les marchés émergents ont marqué le pas"

G. Métifeux (Alter Egale) : "Les marchés émergents ont marqué le pas"
Entretien avec Géraldine Métifeux, associée gérante, Alter Egale

Autrefois observés par les investisseurs les plus téméraires, les marchés émergents sont aujourd’hui incontournables. La Chine, deuxième économie mondiale, prédomine dans la croissance observée et off re une attractivité considérable. Entretien avec Géraldine Métifeux, associée gérante chez Alter Egale.

Décideurs. Quel bilan 2021 pour les marchés émergents ?

Géraldine Métifeux. L’année a été très contrastée. D’un côté, les États-Unis et l’Europe ont surfé sur la reprise économique très forte, en parallèle d’un décalage de valorisations sur les marchés actions émergents, paraissant plus attractives que celles des marchés développés. Finalement, ce sont les marchés émergents qui ont marqué le pas et la Chine a particulièrement prédominé en tant que deuxième économie mondiale. L’inflation n’a pas encore joué son rôle et les taux réels sont négatifs et peu attrayants. Dans ce contexte, il est intéressant pour les investisseurs de considérer la Chine qui offre de nombreux profits sur un marché actions émergent et nous continuerons d’inclure cette classe d’actifs dans nos réflexions d’investissement pour 2022.

"Notre regard se porte sur la Chine qui offre une cote peu chère"

Et concernant l’Amérique du Sud ?

Il est plus difficile d’investir dans cette zone géographique qui rencontre des instabilités conséquentes comme la politique brésilienne, même si le marché est sous-coté sur les valeurs de la Tech et de l’e-commerce. Par ailleurs, le Brésil présente des opportunités à saisir mais les difficultés de retranscription des taux de change et de transparence d’informations financières sont des freins conséquents.

Finalement, les tendances et opportunités sont-elles principalement axées sur le marché chinois ?

En Asie principalement, surtout en Chine et en Corée du Sud. L’Inde a été fortement impactée par la crise économique et il est par conséquent plus difficile d’y investir. Il faut observer l’évolution de la vaccination et la manière dont chaque pays peut sortir de la crise sanitaire. Pour le moment, notre regard se porte sur la Chine qui offre une cote peu chère et qui connaît une croissance saine et rapide d’après crise. La politique monétaire du pays est en phase d’assouplissement et d’injection de liquidités afin de soutenir leur croissance domestique, contrairement à l’Europe qui s’oriente vers une phase de durcissement monétaire.

"Le marché chinois n’est pas assez exploité du fait de sa volatilité"

Quel est l’impact de la volatilité sur les marchés émergents ?

La Chine n’est pas assez exploitée du fait de sa volatilité. On ne peut que se baser sur une croissance des résultats et lorsque l’économique s’allie au politique, il semble compliqué d’anticiper les pics de volatilité. Il est nécessaire d’investir avec parcimonie. Gardons en tête que la volatilité est plus importante sur les portefeuilles chinois qu’européens car les volumes sont également moins importants. L’impact se ressent d’ailleurs à la hausse comme à la baisse.

Propos recueillis par Juliette Woods

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Marchés émergents : la Chine, ce colosse aux pieds d'argile

Alors  que  les  pays  émergents  portaient  la  croissance  économique  mondiale  depuis  les  vingt  dernières  années,  des  problématiques  d’ordre  structurel  et  conjoncturel apparaissent dans ces économies, la locomotive chinoise en tête. Dans  un  contexte  où  la  crise  sanitaire  n’est  pas  encore  complètement  endiguée  et  où  l’incertitude demeure, quelques pays et certains secteurs d’activité tirent leur épingle du jeu et représentent de bonnes opportunités d’investissement.
Sommaire A. Attal (Russell Investments) : "Les pays émergents sont partie prenante de la reprise de la croissance mondiale" N. Parsons (ThomasLloyd) : "L'impact est ce qui importe vraiment en fin de compte" La locomotive chinoise en perte de vitesse P.-Y. Bareau (JP Morgan AM) : "Les Chinois veulent éviter la politique du bazooka" B. Vanier (Gemway Assets) : "La politique de la Banque centrale chinoise tend vers un assouplissement monétaire " Panorama des meilleures performances boursières des pays émergents M. Nègre (UBP) : "Les marchés émergents représentent 23 pays avec un potentiel d’impact positif important"
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message