Futur4care, le nouvel incubateur santé de Sanofi, orange, Capgemini et Generali

D’une ampleur unique, Future4care est un incubateur et un accélérateur de start-up  européennes de la e-santé dont l’ambition est de développer  rapidement de nouvelles solutions en matière de santé numérique et de les mettre  à disposition sur le marché.

D’une ampleur unique, Future4care est un incubateur et un accélérateur de start-up européennes de la e-santé dont l’ambition est de développer rapidement de nouvelles solutions en matière de santé numérique et de les mettre à disposition sur le marché.

Convaincus que la e-santé est le nouvel eldorado, quatre géants – Sanofi, Orange, Capgemini et Generali – venus de quatre univers différents ont décidé d’unir leurs forces en juin 2021 pour créer Future4care (F4C), un nouvel incubateur européen de e-santé. Pas moins de 24 millions d’euros ont été engagés initialement dans ce projet destiné  à accompagner une centaine de start-up de la santé numérique. À l’occasion de ce  lancement  inédit,  Philippe  Peyre, secrétaire général de Sanofi et président de F4C, a affirmé l’ambition d’en faire "le plus grand écosystème d’innovation en e-santé en Europe", assurant au passage qu’il "existe en France et dans l’Union européenne toutes les compétences technologiques pour prendre un leadership dans le domaine de la e-santé, et d’être aussi compétitif qu’un hub comme celui de Boston Cambridge", aux États-Unis. 

La data, au cœur de l’innovation en santé

Si la vocation première de cet incubateur est d’accélérer le développement des start-up, F4C permettra aussi de créer un institut qui proposera du contenu lié à la santé numérique et de délivrer un label de référence. L’idée étant d’associer à la démarche, le maximum d’acteurs de la santé et du monde scientifique et académique : hôpitaux, établissements de santé, grandes écoles, universités ainsi que des associations de patients.

"Nous sommes convaincus que la conjugaison des capacités des grandes entreprises avec l’agilité des jeunes pousses permettra l’émergence de solutions digitales qui apporteront de la valeur aux patients et à l’écosystème de santé dans son ensemble", a expliqué Philippe Peyre. Cet Institut proposera par ailleurs, des programmes de conférences, réalisera une veille constante des nouvelles technologies et usages, et mettra en relation les membres de la Communauté avec des experts externes.

Le BioPark de Future4care doit devenir le hub européen qui incarne le progrès en santé digitale

En complément, les start-up et les partenaires de F4C auront accès à un espace de près de 6400m2, situé en plein cœur de Paris, dans le 13e arrondissement et qui devrait ouvrir ses portes en décembre 2021. Ce lieu a pour but de fédérer la filière via des espaces de travail, de rencontres, de réception ou encore de networking pour lui permettre un rayonnement mondial et favoriser les partenariats nationaux et internationaux.

En hébergeant les salariés de chaque start-up, le BioPark de Future4care doit devenir le hub européen qui incarne le progrès en santé digitale. Le  premier  appel  à  projet  sera  lancé  en septembre 2021 autour de deux thèmes : la prise en charge du patient à distance grâce aux nouvelles technologies et la médecine personnalisée (du diagnostic jusqu’au traitement).  Les start-up qui décident de se lancer dans l’aventure en rejoignant F4C bénéficieront d’un accompagnement personnalisé  autour d’un parcours de Labs thématiques : Creative Lab, Medical / Regulatory Lab, Business & Ethics Lab, Data & IA Lab et Living Lab. Grâce à ce parcours et à la coopération avec les partenaires, chaque start-up aura la possibilité d’imaginer, de tester, de fiabiliser et de lancer des solutions concrètes et innovantes. Enfin, toute l’offre de F4C sera également disponible en ligne via une plateforme d’échanges (www.future4care.com) permettant aussi d’attirer des entrepreneurs européens. De quoi faire de la France, un pays leader en matière de santé digitale.

Anne-Sophie David

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Santé, Pharmacie & biotechnologies 2021

Retrouvez notre dossier issu du guide-annuaire Santé, pharmacie et biotechnologies 2021.
Sommaire
V. Decaux (La Poste) : "Croiser la data permettrait de faire coïncider les besoins de l’entreprise avec les projets du salarié"

V. Decaux (La Poste) : "Croiser la data permettrait de faire coïncider les besoins de l’entreprise a...

Présidente du jury du prix du DRH numérique 2020, Valérie Decaux, DRH du Groupe La Poste envisage la transformation digitale à la fois comme complémen...

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Des services publics déficients et une classe moyenne supérieure nombreuse. Le Brésil présente la configuration idéale pour se lancer dans la santé pr...

Le data protection officer : l’art de savoir négocier

Le data protection officer : l’art de savoir négocier

Associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, Jérôme Deroulez se consacre aux problématiques de protection des données personnelles en France et en E...

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

Didier Fleury accompagne depuis deux ans la transformation numérique de la Macif, société d’assurance mutuelle française.  Un défi de taille pour cett...

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

La plateforme d’IA Bloom signe un partenariat avec Dassault Systèmes

La plateforme d’IA Bloom signe un partenariat avec Dassault Systèmes

Bloom poursuit son développement en réalisant une nouvelle levée de fonds de 11 millions d’euros et scelle un partenariat stratégique avec Dassault Sy...

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Alors que la campagne de vaccination bat son plein, l’arsenal thérapeutique reste limité contre la Covid-19. Si aucun traitement n’a encore été valid...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte