Droit social : Fromont Briens s’adosse à Littler

Un des plus grands réseaux américains de cabinets spécialisés en droit social choisit Fromont Briens pour devenir son correspondant français.

Un des plus grands réseaux américains de cabinets spécialisés en droit social choisit Fromont Briens pour devenir son correspondant français.

Depuis octobre, le partenariat entre Littler et Fromont Briens est signé. Le cabinet français fondé en 1993 par Gilles Briens (à gauche sur la photo) devient le partenaire exclusif du réseau américain pour la France. Les deux cabinets partagent la même spécialité, le droit social, et le même positionnement, l’accompagnement des entreprises et dirigeants.

 

Fromont Briens conseille une clientèle française, européenne et américaine en droit du travail général, protection sociale complémentaire, rémunération, formation professionnelle et restructuration d’entreprise. De son côté, Littler est l’alliance de cabinets créée par le cabinet américain Littler Mendelson qui réunit mille avocats répartis dans trente-cinq bureaux locaux. Depuis l’année dernière, Littler cherche à étendre son réseau en Europe continentale. À cet effet, il a conclu des partenariats dans les principaux pays d’Amérique du Sud. Et en 2015, la marque a intégré à son réseau un cabinet allemand (avec quatre bureaux locaux) et un autre canadien (à Toronto).

 

De son côté, Fromont Briens offre à Littler une présence en France avec ses bureau à Paris et Lyon, pour un total de cent soixante-dix avocats. Littler est maintenant présent dans soixante-dix villes au monde. Guillaume Desmoulin (à droite), associé chez Fromont Briens, est celui qui a guidé l’opération. Ce dernier commente : « Au-delà de nos complémentarités et de la réputation mondiale de Littler, notamment pour son positionnement sur les nouvelles technologies, ce sont des valeurs communes qui nous ont rapprochés : l’esprit entrepreneurial, la recherche d’excellence et l’engagement auprès de nos clients. »

 

Pascale D’Amore

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dentons approfondit son ancrage en Amérique centrale

Dentons approfondit son ancrage en Amérique centrale

Le géant du droit Dentons se rapproche d’un cabinet d’affaires implanté au Honduras : Gustavo Zacapa y Asociados.

S. Stantchéva : "Les impôts actuels sont inadaptés aux Gafa"

S. Stantchéva : "Les impôts actuels sont inadaptés aux Gafa"

Professeure d’économie à Harvard, Stéfanie Stantchéva nous éclaire sur la taxe Gafa et les défis que posent les géants plateformisés aux systèmes de t...

HFW s’installe à Monaco

HFW s’installe à Monaco

La firme britannique, spécialiste du shipping, recrute une équipe de chez Ince & Co pour investir un marché stratégique.

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message