Fréget Tasso de Panafieu bouscule la régulation économique

Lorsqu’Olivier Fréget et Charlotte Tasso-de Panafieu ont fondé leur propre cabinet en janvier 2014, ils voulaient affirmer l’indépendance du contentieux économique par rapport à toute autre matière corporate. En intervenant sur les litiges relatifs à la régulation des marchés, ils forment une équipe à l’esprit « disruptif ».

Lorsqu’Olivier Fréget et Charlotte Tasso-de Panafieu ont fondé leur propre cabinet en janvier 2014, ils voulaient affirmer l’indépendance du contentieux économique par rapport à toute autre matière corporate. En intervenant sur les litiges relatifs à la régulation des marchés, ils forment une équipe à l’esprit « disruptif ».

 

Nous sommes des libéraux et ne cachons pas notre intérêt pour la défense du droit dans la régulation des activités économiques?», lance Olivier Fréget pour présenter le positionnement du cabinet. Cette idée trouve son illustration immédiate dans la déréglementation du tarif du gaz. Un bouleversement dans l’écosystème français qui est en phase d’examen devant la Cour de justice de la Communauté européenne suite à une question préjudicielle présentée par le cabinet pour son client Direct Énergie. Une petite révolution qui devrait mettre fin à la situation de quasi-monopole d’Engie puisque «?le tarif réglementé est fixé sur la base du coût de production dont l’évaluation est loin de coller à la réalité. Les consommateurs sont les premiers à en souffrir, explique Charlotte Tasso-de Panafieu, passionnée par le sujet. Autre combat de longue haleine?: le passage sur la TNT de LCI, «?une décision prise à l’époque où France Télévisions n’avait même pas encore annoncé la création de sa chaîne d’info en continu, rappelle l’avocate. Un élément de contexte qui s’ajoute à la violation de la procédure d’accès à la diffusion en clair par le groupe TF1. Un combat perdu d’avance?? «?Nous sommes persévérants et éloignés de la psychologie du compromis, confie Olivier Fréget qui ne craint pas de se battre uniquement pour le principe.

 

Commando

D’office, le cabinet Fréget Tasso de Panafieu suit une logique de commando. Tenaces, ses avocats se battent jusqu’au bout. Pour l’ancien co-head de la pratique concurrence monde de Allen & Overy, «?c’est comme Uber, construit dans les interstices d’une réglementation, en révèle son obsolescence et la transforme en corporatisme. Il faut une construction juridique nouvelle pour faire entrer de nouveaux acteurs. Pas question de faire du lobbying pour Fréget Tasso de Panafieu mais plutôt de s’engager pour l’évolution réglementaire d’un secteur d’activité. D’où la guideline du cabinet?: «?La concurrence par le droit, la compétition par le mérite. La démarche d’ouverture des marchés par le mérite est incontestablement libérale. Le cabinet aide ses clients à porter les nouvelles règles. Et cela passe par des techniques contentieuses. «?Le conseil?? Pour nous, cela passe par nos recommandations pour gérer les phases précontentieuses, savoir gérer le risque juridique en amont. Nous développons avant tout nos stratégies dans le litige, explique Charlotte Tasso-de Panafieu. En somme, pas de conseil sur le droit existant mais beaucoup d’idées sur le futur du droit. Les avocats du cabinet interviennent uniquement sur des contentieux complexes avec une fine maîtrise des secteurs des médias, de l’énergie, des télécoms ou encore de la santé-pharma, tous particulièrement régulés. Ensuite, l’essentiel se joue devant les tribunaux, civils, administratifs, français ou européens, et devant les régulateurs. Des contentieux stratégiques qui occupent l’équipe à plein temps durant plusieurs jours. Avant qu’elle ne passe à un autre dans lequel elle se replonge entièrement.

 

Intelligence collective

Fonctionner en flux tendu ne prive pas les deux fondateurs d’une réflexion sur l’avenir du cabinet. Dès le lendemain de sa création, ils regardaient déjà vers l’international, avec Bruxelles en ligne de mire. Mais pour Olivier Fréget, «?envoyer un collaborateur ou y exercer deux jours par semaine ne suffit pas. Nous avons besoin d’une vraie présence d’associés sur place.En Belgique ou ailleurs en Europe, les avocats cherchent à développe r leur «?intelligence collective puisque leurs clients, eux, sont par essence internationaux. De la création d’un réseau européen d’avocats à la fusion d’équipes, tout est possible. Des opérations qui ne manqueront pas de renforcer encore la visibilité du cabinet dont le nom résonne déjà bien souvent aux oreilles des acteurs du droit économique.

 

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Régulation économique : la France et la Chine coopèrent

Régulation économique : la France et la Chine coopèrent

L’AMF et son homologue chinois (la CSRC) travailleront dorénavant ensemble à l’élaboration du corpus réglementaire des marchés de capitaux français et...

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Depuis l’annonce du Brexit de plus en plus de Français installés à Londres décident de revenir vivre à Paris. Et ce retour en masse n’est pas sans con...

Huissier de justice : la transformation est en marche

Huissier de justice : la transformation est en marche

Les huissiers de justice se sont accommodés de la loi Macron en 2015 portant ouverture des professions juridiques réglementées. L’officier public et m...

Bâtonnat 2020 : Olivier Cousi et Nathalie Roret ont gagné les élections

Bâtonnat 2020 : Olivier Cousi et Nathalie Roret ont gagné les élections

Olivier Cousi, avocat associé spécialiste de la propriété intellectuelle chez Gide, est le prochain bâtonnier de Paris. La pénaliste associée de Jean-...

Nouvelle associée chez Schmidt Brunet Litzler

Nouvelle associée chez Schmidt Brunet Litzler

Aude Le Tannou est cooptée associée au sein du cabinet Schmidt Brunet Litzler.

Thierry Lauriol  (Jeantet) : « L’adaptation des droits africains favorise la globalisation des projets »

Thierry Lauriol (Jeantet) : « L’adaptation des droits africains favorise la globalisation des proje...

Les défis de Jeantet en Afrique : sécuriser les investissements de ses clients et participer à la formation des juristes locaux. Le responsable du dép...

Avocats : carnet de mouvements du 6 décembre 2018

Avocats : carnet de mouvements du 6 décembre 2018

Antonin Lévy, Ophélia Claude, BDB Pitmans, Foley Hoag, Jeantet, Lexance … Voici les principaux mouvements qui ont marqué la quinzaine.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message