Frédéric Marchand (Cornet Vincent Ségurel) : "Les cabinets locaux sont nos concurrents et partenaires naturels"

Cornet Vincent Ségurel possède la double particularité d’être un cabinet à la fois né en région et proposant ses services sur tout le territoire. La culture de la discrétion et de l’unité est un élément incontournable de son identité.

Cornet Vincent Ségurel possède la double particularité d’être un cabinet à la fois né en région et proposant ses services sur tout le territoire. La culture de la discrétion et de l’unité est un élément incontournable de son identité.

Décideurs Juridiques. Pourquoi avoir choisi de constituer un cabinet d’avocats présent dans les plus grandes villes de France?

Frédéric Marchand. Notre cabinet est né en région ! Il a été créé en 1972 à Nantes. Avec l’ouverture d’un bureau à Paris en 1984, nous avons confirmé notre position de cabinet leader dans l’ouest de la France tout en nous imposant sur le marché parisien. Convaincus de la pertinence de notre modèle, mais aussi du fait qu’il y a une  amplification d’un phénomène de déconcentration, nous avons décidé de nous développer dans les métropoles françaises les plus dynamiques. Nous avons donc ouvert successivement des bureaux à Rennes (2010), Lille (2012), Bordeaux (2016) puis Lyon (2017). Depuis, l’évolution socio-économique de la France et l’accélération de la métropolisation du territoire nous a confortés dans ce ­positionnement.

Quelle a été votre stratégie pour vous installer localement ?

Pour nous, la première clef de la réussite de notre modèle repose sur les femmes et les hommes de chaque bureau et la force de leur ancrage local. Dans chaque ville, nous avons choisi des équipes avec une réputation locale sans faille et connaissant parfaitement leur écosystème économique, politique et judiciaire. C’est sur ces relations tissées de longue date que nous nous appuyons pour faire avancer les dossiers de nos clients ainsi que notre propre ­développement. 

"Cornet Vincent Ségurel est un cabinet avec 6 bureaux, et non 6 cabinets sous une marque commune "


Quel type de concurrence représentent les cabinets locaux ?

Les cabinets locaux sont nos concurrents et partenaires naturels, tout comme les bureaux locaux de cabinets nationaux. En effet, nous travaillons à la fois pour de grandes entreprises nationales, qui s’appuient sur nos savoir-faire pour traiter leurs dossiers locaux, mais aussi pour une importante clientèle locale de groupes familiaux, d’ETI, de PME, de mutuelles, de collectivités et d’associations qui font souvent le choix de la proximité pour leurs conseils. Grâce à notre positionnement, nous pouvons leur offrir une connaissance approfondie de leur territoire couplée à une capacité d’action sur les plans national et international nous permettant d’accompagner leurs ambitions.

Est-ce que ce maillage régional vous permet d’atteindre une clientèle étrangère ?

Notre implantation dans les principales capitales régionales dynamiques nous permet de répondre aux besoins d’une clientèle de grands groupes internationaux souhaitant développer leur activité ou investir en France. Nous avons à la fois la taille critique, les méthodes et les connexions internationales pour répondre à leurs exigences tout en ayant cette connaissance fine des villes où nous sommes implantés. Nous sommes pour eux des facilitateurs de business leur permettant de concrétiser localement leurs projets. 

Comment conserver une homogénéité de service entre vos différents bureaux ?

Nous accordons une très grande place aux valeurs au sein de notre organisation : professionnalisme, proximité, engagement, agilité, clarté. Ce socle commun, combiné à l’expertise locale reconnue de nos associés, nous permet de garantir à tous nos clients un niveau de qualité de service homogène dans l’ensemble de nos bureaux. Par ailleurs, Cornet Vincent Ségurel est un cabinet avec 6 bureaux, et non 6 cabinets sous une marque commune. Les décisions stratégiques sont prises par un codir national composé de 4 associés et nos avocats s’appuient sur des services supports transverses. Cette organisation contribue bien évidemment également à consolider la cohérence de notre offre partout où nous sommes implantés.

Propos reccueillis par Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Cabinets d'avocats : les stratégies nationales et régionales

Quelles synergies entre Paris et les territoires ? La stratégie des cabinets nationaux, les nouveaux centres d'affaires (Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille et Bordeaux), les principaux chiffres et l'analyse des marchés.
Sommaire Bâtir un cabinet d'avocats national : une ambition récompensée Jean-Charles Simon (Simon Associés) : "Les plus importantes PME, PMI et ETI se situent aussi en région" François de Laâge de Meux (Fidal) : "La compétition nous pousse à sans cesse innover" Stratégies locales : dépasser les limites Bordeaux, le réveil de la belle endormie Nantes à la conquête du numérique Lyon, territoire d'industries Marseille à la croisée des routes commerciales Lille, la construction au cœur de l'Europe
Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Le régulateur britannique ne lâche pas KPMG

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte