François Roux (Prism'emploi) : «Le CDI intérimaire est un bon outil de flexisécurité »

Prism’Emploi promeut le rôle social et économique des agences d’emploi auprès des partenaires publics. Son rôle est d’informer les entreprises adhérentes et de négocier des accords de branches. François Roux, son directeur général, nous parle travail temporaire.

Prism’Emploi promeut le rôle social et économique des agences d’emploi auprès des partenaires publics. Son rôle est d’informer les entreprises adhérentes et de négocier des accords de branches. François Roux, son directeur général, nous parle travail temporaire.

Décideurs. Quelles sont les grandes tendances du secteur du travail temporaire ?

François Roux. L’intérim a subi une crise significative en 2008 et connaît un redressement depuis 2015, avec une croissance modérée mais continue. Au cours de l’année 2016, l’emploi intérimaire progresse de 6,7 %. On compte aujourd’hui 635 000 équivalents temps plein et tous les secteurs sont en croissance, particulièrement le BTP, stimulé par des mesures fiscales incitatives entraînant le démarrage de nouveaux chantiers. Cela est lié au besoin de flexibilité de l‘économie française et à une certaine stabilité législative. Autre tendance, le transport et la logistique sont des secteurs se développant incontestablement.

Quel bilan peut-on faire du CDI intérimaire ?

Le CDI intérimaire (CDII) est très apprécié des entreprises mais aussi des candidats qui peuvent accéder plus aisément à davantage de droits, notamment l’obtention de crédits bancaires. Toutefois, il arrive que certains salariés refusent ce contrat et optent pour l’intérim classique pour choisir leurs missions et bénéficier des indemnités de fin de mission. Je crois que c’est un bon outil de flexisécurité sur le marché de l’emploi : un salaire minimal mensuel est garanti au salarié en CDII lors des périodes dites d’intermission, lesquelles peuvent être employées à des temps de formation professionnelle. La profession signe mille CDI intérimaires par mois, les 20 000 sont atteints début juillet. Le bilan est donc positif.

Comment voyez-vous le secteur évoluer dans les années à venir ?

L’intérim n’échappe pas à la digitalisation. De plus en plus, nous adoptons le format digital pour le rapprochement offre/demande. Cela passe par les tablettes, les smartphones, etc. Beaucoup d’agences d’emploi ont développé des plates-formes afin de s’adapter à l’ère du digital.

Nous souhaitons également mettre l’accent sur la formation : entre 2015 et 2016, le nombre d’actions de formations financées a été multiplié par 2,5, atteignant 67 000, versus 25 000. Nous sommes prescripteurs et souhaitons nous développer dans l’orientation et l’accompagnement. Sur le terrain, les agences le font déjà, c’est une compétence que nous souhaitons développer.

 

Propos recueillis par Roxane Croisier

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Chasseurs de têtes : les stars des codir

Chasseurs de têtes : les stars des codir

Avec efficacité et discrétion, ils distillent leurs conseils aux patrons des grand groupes français et internationaux...

T. Gomes, (WeUp Learning) : "La formation mixte est devenue une alternative incontournable"

T. Gomes, (WeUp Learning) : "La formation mixte est devenue une alternative incontournable"

Agence digitale, WeUp Learning propose toutes les solutions afin d’accompagner la digitalisation de la formation. Thomas Gomes, son directeur, nous li...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

La revanche du conseil RH

La revanche du conseil RH

Influenceurs, chasseurs de têtes, bâtisseurs d’empire, ils murmurent à l’oreille des comex et codir. Pourquoi les acteurs de l’univers RH ont-ils réus...

C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper"

C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper"

Faire de la chasse autrement, tel est le pari de Beyond & Associés. Christophe Tellier, associé fondateur du cabinet, explique comment, par-delà l...

Conseils : les bâtisseurs

Conseils : les bâtisseurs

Souvent discrets mais incontournables dans leurs disciplines respectives, ils ont fait de leurs cabinets de véritables empires du conseil en stratégie...

Conseils : les influenceurs

Conseils : les influenceurs

Pas une décision n'est prise sans leur passer un coup de fil, pas un projet de loi n'émerge sans les consulter. Portraits de ces influenceurs qui murm...

A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile"

A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile"

Quelques mois seulement après avoir pris la direction générale de la filiale française de LHH, Aurélie Feld en est devenue la présidente en mai 2021...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte