François Beaume : faire du risk management une science

François Beaume, vice-président risks & insurance du groupe Sonepar, est revenu sur son parcours qui l’a amené à devenir une figure de référence en risk management. Professionnel expérimenté, il nous livre les clés d’une méthodologie de la matière efficace et transversale.

François Beaume, vice-président risks & insurance du groupe Sonepar, est revenu sur son parcours qui l’a amené à devenir une figure de référence en risk management. Professionnel expérimenté, il nous livre les clés d’une méthodologie de la matière efficace et transversale.

Au départ étudiant en biologie cellulaire, François Beaume s’oriente vers une carrière de scientifique, mais réalise au cours de ses différents stages que le quotidien d’un chercheur en laboratoire ne correspond pas à ses attentes. Au-delà de l’intérêt indéniable qu’il porte à la matière, il fait face à un manque de perspectives. Il choisit donc de s’intéresser au monde de l’entreprise au sein duquel il identifie rapidement la fonction de risk manager qui semble mieux lui correspondre et dont la proximité avec la biologie lui paraît "évidente". Le risk manager en effet se doit de s’intéresser aux phénomènes d’adaptation et d’évolution dans un environnement, mais du côté des entreprises.

Une formation et un parcours consacrés au risk management

Pour se former à ce métier protéiforme, il intègre l’Institut du management des risques de la Kedge Business School afin d’acquérir les connaissances nécessaires pour embrasser une carrière dans le secteur. Avant de rejoindre Sonepar en 2019, il passe près de onze ans au sein de Dalkia, une filiale du groupe EDF, puis environ quatre années au sein du Bureau Veritas: une société consacrée aux essais, à l’inspection et à la certification. Au cours de ces expériences, il est amené à créer et développer des processus et des outils destinés au risk management. Il acquiert également des compétences en animation de réseau et en design de cartographie des risques.

Un objectif clair : renforcer la résilience du groupe

Aujourd’hui, ses principaux objectifs sont d’améliorer la performance du groupe et d’en renforcer la résilience par le déploiement d’un système de gestion des risques et la diffusion d’une culture du risque auprès des collaborateurs.

"Plus on s’est préparé, mieux on se sort de la crise, quel que soit le type de risque qui pourrait survenir"

Il explique qu’en effet, dans un environnement d’entreprise, esquisser une stratégie de gestion du risque ne peut pas se faire de manière isolée : il faut corréler différents facteurs, éviter d’avoir des a priori, mobiliser les bonnes compétences pour, comprendre les problèmes et élaborer des réponses. "Plus on s’est préparé, mieux on se sort de la crise, quel que soit le type de risque qui pourrait survenir."

Un intérêt marqué pour contribuer au rayonnement du métier

En parallèle de ce parcours, François Beaume rejoint l’Amrae en 2007, d’abord comme administrateur, puis comme président de la Commission systèmes d’information pendant onze ans, avant de devenir, il y a quatre ans, vice-président de la transformation numérique de l’association. L’association publie régulièrement des études et des enquêtes qui font la lumière sur les grandes tendances en matière de risques: le défaut actuel d’assurance, le risque cyber, ou encore l’évolution du métier de risk manager. Métier qui, par exemple, avec la prise en compte du risque climatique par les entreprises, présente de plus en plus de points communs avec la responsabilité sociale des entreprises.

Myriam Hammad

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les gardiens du risk management

Qui sont les risk managers ? Ces professionnels, qui présentent des profils variés et exercent des fonctions qui le sont tout autant - ingénieur, juriste, expert-comptable, assureur... -, se doivent d’être polyvalents et d’avoir une vision à 360 degrés de l’entreprise. Transversalité, appétence pour les nouveaux sujets, rigueur dans l’exécution... Autant de qualités qui caractérisent ceux qui sont résolument tournés vers l’avenir et dont le métier nécessite de s’interroger en profondeur sur les évolutions de nos sociétés pour couvrir les risques qui en découlent.
Sommaire Anne Piot d’Abzac, une femme d'expérience Thibault Bulabois, un risk manager au cœur des évolutions du métier Winifrey Caudron : de la finance aux assurances Clémence de Vries, la force tranquille Michel Josset, le précurseur de la gestion des risques Philippe Cotelle : relever les défis de l'espace Marie-Élise Lorin, à l’avant-garde du risk management
Trois nouveaux counsels chez De Pardieu Brocas Maffei

Trois nouveaux counsels chez De Pardieu Brocas Maffei

Plébiscitant la croissance interne, le cabinet indépendant De Pardieu Brocas Maffei élève Sandrine Azou, Côme Chaine et Thibaut Lechoux au rang de cou...

Deux nouveaux directeurs à l’AMF

Deux nouveaux directeurs à l’AMF

Maxence Delorme et Amélie du Passage accèdent respectivement à la direction des affaires juridiques et à la direction de l’instruction et du contentie...

Ayache se tourne vers la tech

Ayache se tourne vers la tech

Guillaume Seligmann et ses deux collaboratrices, Héloïse Masson et Laura Mallard, arrivent tout droit de Cohen & Gresser pour lancer le pôle techn...

Gide s’offre les services de Frédéric Mion

Gide s’offre les services de Frédéric Mion

Le géant français Gide accueille Frédéric Mion au sein de son bureau parisien. Il interviendra auprès des départements droit public, énergie, environn...

Joffrey Célestin-Urbain (Sisse) : "Bercy n’est pas dans une démarche punitive : nous sommes là pour aider les entreprises"

Joffrey Célestin-Urbain (Sisse) : "Bercy n’est pas dans une démarche punitive : nous sommes là pour...

Depuis le 1er avril, les entreprises confrontées à des demandes de discovery de la part d’autorités étrangères doivent désormais passer par le guichet...

Advant Altana renouvelle son comex

Advant Altana renouvelle son comex

Julien Balensi, associé depuis 2009 chez Advant Altana, intègre la gouvernance du cabinet. Il rejoint Mickaël d’Allende et François Muller qui siègent...

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message