François Baroin devient conseiller chez Barclays

L’ancien journaliste, avocat et homme politique, François Baroin se lance désormais dans la banque d’affaires. C’est en rejoignant les rangs de Barclays en tant que conseiller extérieur que le chiraquien met fin à 25 ans d’engagement politique et confirme les vues de la banque d’affaires anglaise sur le marché français.

L’ancien journaliste, avocat et homme politique, François Baroin se lance désormais dans la banque d’affaires. C’est en rejoignant les rangs de Barclays en tant que conseiller extérieur que le chiraquien met fin à 25 ans d’engagement politique et confirme les vues de la banque d’affaires anglaise sur le marché français.

Dans le cas où la droite l'emportait aux législatives au printemps dernier, François Baroin s’était positionné pour former un gouvernement de cohabitation avec le président Emmanuel Macron. Mais les aléas des élections auront eu raison de ses ambitions politiques. Le chiraquien change radicalement de cap et suit finalement les traces de l’ancien premier ministre François Fillon - qui a intégré la société de gestion d'actifs Tikehau Capital en tant qu'associé – en se lançant dans la finance. Après 25 ans d’engagement politique, l’ex ministre du Budget et des Finances sous Sarkozy fait son entrée chez les banquiers d’affaires et devient conseiller extérieur de Barclays. Chargé de guider les acquéreurs étrangers dans l'Hexagone, la mission de François Baroin consiste à apporter « une vision stratégique aux clients français et internationaux ».

Embauche stratégique

Une aubaine pour la banque britannique à l’approche du Brexit. L’ancien politique rejoint une équipe d’une trentaine de banquiers d’affaires en fusions-acquisitions, émissions d’actions et obligataires. Un profil d’autant plus intéressant qu’il avait fait, durant la crise financière de 2008, la tournée des grandes institutions britanniques et américaines, pour promouvoir la stratégie française pour sauver l'euro et améliorer la solidité de ses banques. L’embauche de ce « VRP » d’envergure traduit l’ambition des dirigeants de Barclays. Pour Ghislain de Brondeau et Yann Krychowski, coresponsables de la banque en France, « l’Hexagone est redevenue un marché attractif pour les investisseurs internationaux ». Ils sont convaincus qu’un « ancien ministre de l'Économie est idéalement placé pour leur offrir des perspectives, leur décrypter le contexte français et faciliter leurs investissements ». L’objectif ?  « Revenir dans le top 5 des banques d'affaires internationales en France ».

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Lancel, de tradition et d'audace

Lancel, de tradition et d'audace

À la fois ancrée dans son époque et garante d’un héritage, rigoureuse dans sa maîtrise de la confection et furieusement créative dans son style, la ma...

Carrefour-Couche-Tard,  pas de sitôt

Carrefour-Couche-Tard, pas de sitôt

Bercy s’oppose au rapprochement entre Carrefour et le canadien Couche-Tard, brandissant l’argument de la sécurité alimentaire française. Un droit de v...

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

Korian, leader européen du bien-vieillir et du soin aux personnes fragiles n’a pas cessé de multiplier les transactions ces dernières années. Jean-Mic...

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Dans le contexte pandémique actuel, Primonial a décidé de s’associer avec Net-investissement, une marketplace de l’investissement immobilier et financ...

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

En avril 2019, le groupe de défense et d’électronique, Thales, rachetait le spécialiste des cartes à puces. Si depuis, la crise est passée par là, l’i...

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour nous en ces temps troublés"

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour no...

Le groupe PSA a retrouvé sa place de 1er déposant de brevets en 2019 dans le célèbre palmarès de l’INPI, devant Valéo, Safran, le CEA et Renault, pour...

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Personnage atypique et haut en couleur, Steve Ballmer fait carrière et fortune à la tête de Microsoft de 2000 à 2014. Sixième milliardaire mondial du...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte