France-Irlande : une liaison électrique

Le projet Celtic Interconnector coûtera 930 millions d'euros, dont la moitié financé par l'Union européenne. C'est la première liaison électrique qui reliera directement l'Irlande au continent européen, sans passer par le Royaume-Uni.

Le projet Celtic Interconnector coûtera 930 millions d'euros, dont la moitié financé par l'Union européenne. C'est la première liaison électrique qui reliera directement l'Irlande au continent européen, sans passer par le Royaume-Uni.

La France et l'Irlande seront bientôt reliées par un long câble sous-marin qui leur permettra d'échanger directement de l'électricité. Les gestionnaires de réseaux de transport français et irlandais, RTE et Eirgrid, ont signé, ce mardi, un accord pour le projet Celtic Interconnector, dont le coût est évalué à 930 millions d'euros, financé à hauteur de 530 millions financés par la Commission européenne. Les 400 millions restants seront endossés à 35 % par RTE à 65 % par Dublin. L'interconnexion permettra au pays d'être relié directement au réseau continental, sans l'intermédiaire du Royaume-Uni, un atout capital vis-à-vis du Brexit qui n'aura pas laissé Bruxelles insensible.

Lorsqu'elle sera achevée, cette interconnexion, d'une capacité de 700 mégawatts, s'étendra des environs de Cork, au sud de l'Irlande, à la façade occidentale du Finistère, près de Landerneau. Les travaux devraient démarrer en 2023, pour une mise en service prévue à l'horizon 2026.

B.B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Hydrogène : un réseau de transport européen dans les tuyaux

Hydrogène : un réseau de transport européen dans les tuyaux

Un groupe de onze gestionnaires de réseau européen a publié un plan expliquant comment l’Union européenne pourrait se doter, d’ici à 2040, d’un réseau...

Numérique et environnement, une relation toxique ?

Numérique et environnement, une relation toxique ?

Quel est l’impact réel du numérique sur l'environnement ? Le déclin progressif des secteurs primaire et secondaire dans les pays développés a contribu...

Les SIIC, moniteurs de l'activité des marchés immobiliers

Les SIIC, moniteurs de l'activité des marchés immobiliers

Quel est l’impact à date de la crise sanitaire et du confinement sur l’activité des marchés immobiliers ? Si les données du GIE ImmoStat ont donné des...

La veille urbaine du 31 juillet 2020

La veille urbaine du 31 juillet 2020

Tristan qui acquiert une cinquantaine de sites logistiques en France, LaSalle qui cède l’immeuble Sainte-Cécile à Paris 9e, Engie qui va se recentrer...

La ville du futur sera nature !

La ville du futur sera nature !

Alors candidate à la mairie de Paris, Anne Hidalgo s’est engagée à planter 170 000 arbres en six ans sur les 105 km carrés que couvrent la capitale....

La veille urbaine du 30 juillet 2020

La veille urbaine du 30 juillet 2020

In’li et Axa IM – Real Assets qui créent une foncière de développement, BNP Paribas REIM qui lève le voile sur sa feuille de route RSE pour 2024, Infr...

A. Liss (DTZ Investors) : "Nous allons privilégier une stratégie de haute couture qui nous permettra de créer de la valeur"

A. Liss (DTZ Investors) : "Nous allons privilégier une stratégie de haute couture qui nous permettra...

DTZ Investors France anime régulièrement le marché de l’investissement immobilier. Alban Liss, son président, partage ses convictions au regard de la...

La biomasse sur le fil, en plein débat européen

La biomasse sur le fil, en plein débat européen

La biomasse correspond à 60 % de la consommation d’EnR en Europe, soit plus que les énergies solaire et éolienne combinées, selon Eurostat. Pourtant,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message