France-Irlande : une liaison électrique

Le projet Celtic Interconnector coûtera 930 millions d'euros, dont la moitié financé par l'Union européenne. C'est la première liaison électrique qui reliera directement l'Irlande au continent européen, sans passer par le Royaume-Uni.

Le projet Celtic Interconnector coûtera 930 millions d'euros, dont la moitié financé par l'Union européenne. C'est la première liaison électrique qui reliera directement l'Irlande au continent européen, sans passer par le Royaume-Uni.

La France et l'Irlande seront bientôt reliées par un long câble sous-marin qui leur permettra d'échanger directement de l'électricité. Les gestionnaires de réseaux de transport français et irlandais, RTE et Eirgrid, ont signé, ce mardi, un accord pour le projet Celtic Interconnector, dont le coût est évalué à 930 millions d'euros, financé à hauteur de 530 millions financés par la Commission européenne. Les 400 millions restants seront endossés à 35 % par RTE à 65 % par Dublin. L'interconnexion permettra au pays d'être relié directement au réseau continental, sans l'intermédiaire du Royaume-Uni, un atout capital vis-à-vis du Brexit qui n'aura pas laissé Bruxelles insensible.

Lorsqu'elle sera achevée, cette interconnexion, d'une capacité de 700 mégawatts, s'étendra des environs de Cork, au sud de l'Irlande, à la façade occidentale du Finistère, près de Landerneau. Les travaux devraient démarrer en 2023, pour une mise en service prévue à l'horizon 2026.

B.B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La logistique fluviale, axe stratégique des chantiers olympiques

La logistique fluviale, axe stratégique des chantiers olympiques

L’Etat, la Solideo, Haropa-Ports de Paris et VNF ont signé une convention de partenariat en faveur du recours à la logistique fluviale pour la constru...

La veille urbaine du 20 janvier 2020

La veille urbaine du 20 janvier 2020

La signature du contrat de projet partenarial d’aménagement Bordeaux Inno Campus, JPMorgan Chase qui étend son bureau à Paris, Inovalis et le fonds Se...

Le bois pousse dans la construction française

Le bois pousse dans la construction française

Le secteur de la construction bois a été dynamique l'an passé en France. Pour autant des freins à son développement persistent. Décideurs décrypte le...

La veille urbaine du 17 janvier 2020

La veille urbaine du 17 janvier 2020

Aviva Investors qui signe l’immeuble Lugdunum à Lyon, la Seine-Saint-Denis qui retient 3 groupements pour donner du sens à son évolution à horizon 202...

La veille urbaine du 16 janvier 2020

La veille urbaine du 16 janvier 2020

Réalités qui acquiert le groupe Cap’Etudes, Foncia Pierre Gestion qui prend son indépendance, les ambitions de Perial pour 2020… Décideurs vous propos...

M&G Real Estate veut poursuivre sur sa lancée

M&G Real Estate veut poursuivre sur sa lancée

Le bras armé dans l’immobilier de la filiale de Prudential a mis le pied sur l’accélérateur en Europe continentale depuis quelques années. Une stratég...

L’IEIF et PwC décryptent les ressorts du financement de l’immobilier des professionnels en France

L’IEIF et PwC décryptent les ressorts du financement de l’immobilier des professionnels en France

Dans la lignée des études de la CASS Business School au Royaume-Uni et de l’IREBS en Allemagne, l’IEIF et PwC ont dévoilé la première analyse sur le f...

La veille urbaine du 15 janvier 2020

La veille urbaine du 15 janvier 2020

L’inauguration de Bains-Douches & Co à Paris, la première acquisition lyonnaise d’UBS Immobilier France, l’appel de Jean-Louis Borloo, les plans e...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message