Foot : les Girondins de Bordeaux racheté par un fonds américain

Cette opération participe d’un mouvement général d’internationalisation de la Ligue 1. General American Capital Partners (GACP) valorise le club entre 70 et 100 millions d’euros.

Cette opération participe d’un mouvement général d’internationalisation de la Ligue 1. General American Capital Partners (GACP) valorise le club entre 70 et 100 millions d’euros.

La première division de football en France, la Ligue 1, va de mieux en mieux et les grands argentiers sont là pour en témoigner : le fonds d’investissement américain General American Capital Partners (GACP) vient de s’offrir 100 % du FC Girondins de Bordeaux dans les mains du groupe de médias M6, actionnaire depuis 19 saisons. Selon différentes sources, cette opération valoriserait le club entre 70 et 100 millions d’euros. Ce qui est certain, c’est que le financier s’est engagé à apporter 80 millions d’euros lors des trois prochaines années. Sur la scène nationale, les Girondins de Bordeaux font partie du gratin avec six championnats de France remportés, quatre coupes de France et douze qualifications pour des compétitions européennes. Aujourd’hui, dans un contexte de hausse des budgets des équipes professionnelles et d’internationalisation de la Ligue 1 – le PSG, Marseille et Monaco sont contrôlés par des actionnaires qatari, américain et russe respectivement – M6 et son président Nicolas de Tavernost n’ont d’autre choix que de céder le club pour garantir son développement. GACP, basé en Floride et dirigé par Joseph DaGrosa, est déjà attendu puisque le foot européen est en pleine période de mercato. Les recrutements à venir donneront une idée des nouveaux moyens financiers du club qui, pour le moment, a enregistré la vente de son meilleur joueur, Malcom, au FC Barcelone contre un chèque de 41 millions d'euros.      

 


Conseil juridique du Groupe M6 :

BG2V, avec Hervé de Kervasdoué, associé, et Jérôme Albertin, counsel pour les aspects corporate et Guillaume de Saint Sernin, associé, pour les aspects de droit social liés à cette acquisition.

Conseil fiscal du Groupe M6 :

Arsene Taxand, avec Denis Andres, associé.

Conseil juridique acquéreur :

Winston & Strawn avec Jérôme Herbet, associé, et Aurélie Charmard, collaborateur.

Conseil financier acquéreur :

Shearman & Sterling,Latham & Watkins

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ludovic Le Moan (Sigfox) : « Sigfox peut devenir un protocole dans la maison »

Ludovic Le Moan (Sigfox) : « Sigfox peut devenir un protocole dans la maison »

Le spécialiste de l’IoT est l’invité surprise de Delta, la dernière box internet de Free. Cette percée dans la “maison connectée” via l’opérateur Free...

Huawei dans la tourmente de la 5G

Huawei dans la tourmente de la 5G

Le groupe chinois surprend et inquiète. Accusé d’espionnage par les États-Unis, Huawei est depuis quelques semaines boycotté par plusieurs pays occide...

La voiture du futur selon Uber

La voiture du futur selon Uber

Le succès fulgurant d’Uber ne doit pas faire oublier ses résultats financiers décevants. Alors que le groupe prévoit son entrée en Bourse pour le prem...

Toulouse est-il dans la course du New Space ?

Toulouse est-il dans la course du New Space ?

L’arrivée d’une poignée de start-up américaines décidées à démocratiser l’accès à l’espace secoue une industrie aérospatiale conservatrice. Toulouse,...

Hollywood vs Bollywood : le match

Hollywood vs Bollywood : le match

Bollywood n'est plus destiné à jouer les seconds rôles et affiche ses ambitions. Jusqu'à faire peur à son grand frère américain ?

Top 7 des entrées en Bourse les plus attendues de 2019

Top 7 des entrées en Bourse les plus attendues de 2019

L’année 2019 est en passe de battre le record de 2018 en nombre de licornes introduites en Bourse. Plusieurs de ces géants de la tech valorisés plus d...

SoftBank : une IPO très médiatique à 23,5 MD$

SoftBank : une IPO très médiatique à 23,5 MD$

Essentiellement destinée aux épargnants privés, l’introduction en Bourse de la division « mobile » du géant de la tech a fait l’objet de nombreuses pu...

Xavier Lazarus (Elaia) : « Les meilleurs start-up n’ont pas envie de rester en France »

Xavier Lazarus (Elaia) : « Les meilleurs start-up n’ont pas envie de rester en France »

Le fonds de capital-risque Elaia a récemment doublé de taille afin d’être en mesure de financer les start-up européennes. Il incarne désormais une opt...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message