Fonds sino-européen : CIC et BNP choisissent Eurazeo

Heureuse nouvelle pour la société d’investissement cotée tricolore qui a été choisie pour investir 1 à 1,5 milliard d’euros dans des groupes européens souhaitant se développer en Chine.

Heureuse nouvelle pour la société d’investissement cotée tricolore qui a été choisie pour investir 1 à 1,5 milliard d’euros dans des groupes européens souhaitant se développer en Chine.

« Eurazeo » est sur toutes les lèvres ces dernières semaines : non contente d’avoir réalisé une très belle plus-value lors de la cession des doudounes Moncler et d’avoir pris une participation dans le fonds espagnol MCH Private Equity, la société d’investissement dirigée par Virginie Morgon a annoncé un partenariat exclusif avec la banque BNP Paribas et le fonds souverain China Investment Corporation (CIC). Celui-ci consiste dans la gestion d’un nouveau véhicule, doté de 1 à 1,5 milliard d’euros, qui aura pour objectif d’accompagner des groupes français et européens de taille intermédiaire dans leur stratégie de développement sur le marché chinois. Il pourra notamment intervenir en co-investissant aux côtés d’Eurazeo Capital ou d’Eurazeo PME.

CIC, BNP et Eurazeo abondent le fonds jusqu’à 40 %

Les trois partenaires devraient participer substantiellement à la levée de fonds de ce véhicule en apportant jusqu’à 40 % du montant de l’enveloppe. Pour le reste, la collecte de capitaux sera partagée entre institutionnels européens et asiatiques. Plus que toute autre équipe d’investissement tricolore, Eurazeo connaît bien la Chine depuis son installation à Shanghai en 2013. C’est sans doute ce qui a convaincu le fonds souverain CIC de lui faire confiance. Ce dernier est par ailleurs très friand de ce modèle d’implantation dans le non coté. Au Royaume-Uni, il s’est tourné vers le duo HSBC-Charterhouse pour investir dans le private equity. Aux Etats-Unis, c’est à Goldman Sachs qu’il a confié cette mission.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Jonathan Salter est le nouveau Head of Risk Consulting chez AXA

Jonathan Salter est le nouveau Head of Risk Consulting chez AXA

Le spécialiste de la gestion des risques Jonathan Salter est promu au sein d’Axa XL. Il succède à compter du 1er octobre à Corinne Vitrac qui prend la...

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numérique"

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numériq...

Dans une interview accordée à Décideurs, le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, évoque les grands enseignements de la crise sur la digitalisatio...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

CaixaBank et Bankia, pour le meilleur et pour le pire

CaixaBank et Bankia, pour le meilleur et pour le pire

En septembre, les deux groupes annonçaient leur fusion en vue de créer la plus grande banque d’Espagne. À l’heure de la crise sanitaire et alors que l...

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Le fondateur de la société de gestion et d'investissement Tikehau Capital est parvenu en une quinzaine d’années à créer une structure capable d’affich...

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Figure incontournable parmi les grands influenceurs économiques de la planète, Virginie Morgon se démarque autant par ses résultats probants à la tête...

La Caisse des dépôts investit 26 milliards d’euros dans le cadre du plan de relance du gouvernement français

La Caisse des dépôts investit 26 milliards d’euros dans le cadre du plan de relance du gouvernement...

Après l’annonce du plan de relance de 100 milliards d’euros par Bercy, la Caisse des dépôts et consignations révèle, à son tour, sa participation à ha...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message