Florence Haas : La dynamique de l'optimisme

Florence Haas sait mettre à l’aise : poignée de main chaleureuse, sourire avenant et subtile décontraction sont quelques traits de caractère de cette étoile montante du barreau de Paris. S’il fallait retenir une seule qualité, ce serait sans doute la détermination de celle qui accompagne toute une palette de fonds d’investissement, de la grande structure au family office.

Florence Haas sait mettre à l’aise : poignée de main chaleureuse, sourire avenant et subtile décontraction sont quelques traits de caractère de cette étoile montante du barreau de Paris. S’il fallait retenir une seule qualité, ce serait sans doute la détermination de celle qui accompagne toute une palette de fonds d’investissement, de la grande structure au family office.

Florence Haas a toujours su, avec précision, ce qui l’intéressait. Les études de droit vont ainsi occuper sa jeune vie d’adulte, rythmée par sa « propension à défendre les intérêts de son entourage ». Si elle choisit le métier d’avocate d’affaires, c’est que « la stimulation intellectuelle en vaut la peine ». Pour elle, « rien d’aussi excitant » qu’un dossier de M&A, ficelé d’une main de maître avec banquiers d’affaires, investisseurs et dirigeants de sociétés. C’est pour cela qu’elle a choisi de se consacrer essentiellement au private equity, « un milieu qui va vite et où les clients attendent une forte implication d’associés jeunes et réactifs ».

« Résolument féministe »

Et cette carrière, elle a toujours voulu la mener chez Bredin Prat, le cabinet où elle a commencé et dont elle vante l’excellence et l’approche collective. « Peu de cabinets ont réussi à associer autant de jeunes collaborateurs qui, soutenus par leurs aînés, ont pu s’épanouir professionnellement et trouver leur place dans l’une des pyramides les plus jeunes du marché. » Aujourd’hui en charge des dossiers de private equity, elle dispose d’une solide expérience en matière de fusions-acquisitions. Affirmation qui relève presque de l’euphémisme lorsque vos derniers conseils ont été prodigués à KKR lors de la saga Sandro Maje ou dans le cadre de l’alliance GE-Alstom.

Femme dans un monde d’hommes, elle y nage comme un poisson dans l’eau et n’hésite pas à revendiquer ses prétentions égalitaires en genre comme en nombre. Florence Haas est fière de travailler pour un cabinet qui compte un taux élevé d’associées chez les femmes, sans doute le plus élevé parmi les cabinets d’affaires de la place parisienne. Elle estime que « tout doit être fait pour promouvoir les droits des femmes
et favoriser l’avènement d’une société égalitaire ».

« Résolument sportive »

Les minutes échappant à son agenda professionnel serré sont consacrées aux moments familiaux, aux sorties entre amis et aux activités physiques donc. De quoi confirmer l’image d’un profil dynamique, et d’un tempérament résolument tourné vers la conquête et l’esprit d’équipe qui ne cessent de se dessiner depuis le début de l’entretien qu’elle nous a accordés. Elle nage, elle court et surtout, ses vacances tournent autour de randonnées en altitude, ce qui lui vaut, parmi ses proches, le hashtag « #passionrando ». Florence Haas, c’est le dynamisme dans l’âme, dans la nature comme au bureau. Malgré tout, on ne peut s’empêcher de l’interroger sur son équilibre de vie… Très pragmatique, c’est le moment qu’elle choisit pour confier son credo : « Il y a trois piliers, la vie professionnelle, la vie personnelle/sociale et le sommeil, mais on ne peut avoir les trois. » Partant de ce constat, Florence Haas a décidé de se passer de repos, et de continuer à profiter du reste avec énergie. Et avec le sourire en prime !

 

• Passionnée de randonnées et de raids à ski, elle passerait bien ses prochaines vacances autour de volcans en Indonésie

• Jeune maman, Florence Haas estime que cumuler vie
professionnelle et vie privée chargées est tout à fait possible
à condition de s’organiser (et de réduire ses nuits de sommeil !)

 

Firmin Sylla

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Avocats d'affaires : La relève 2018

Lundi 6 novembre. 18h30. Décideurs Magazine reçoit, le temps d’une séance photo, huit des dix avocats sélectionnés par la rédaction pour son numéro consacré aux « rising stars » du barreau d’affaires. Aucun d’eux ne connaît la composition de ce palmarès inédit. Ils savent simplement qu’ils ont été sélectionnés pour leur âge (moins de 40 ans) mais aussi et surtout, pour l’excellence de leur parcours et la singularité de leur caractère.
Sommaire De l'ombre à la lumière Benjamin Desaint : Les poings serrés Léon del Forno : L'obsession de la défense Benoit Marpeau : L'homme pressé Arash Attar-Rezvani : L’équilibriste Magalie Dansac Le Clerc : L’humilité et l’exigence Laetitia Avia : La force de l’engagement Charlotte Plantin : Le bon tempo Stéphane de Navacelle : Le bienveillant
Arbitrage : Brown Rudnick promeut

Arbitrage : Brown Rudnick promeut

Le département consacré à l'arbitrage international de Brown Rudnick élève Sabrina Touchard au rang de counsel.

La Cour de cassation donne raison au fisc dans l’affaire Finaréa

La Cour de cassation donne raison au fisc dans l’affaire Finaréa

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français a finalement donné tort aux contribuables dans l’affaire Finaréa, un important redressement f...

Une réforme de la justice pénale sans coup d’éclat

Une réforme de la justice pénale sans coup d’éclat

Le projet de réforme de la justice, encore en attente de validation finale, a pour objectif d’améliorer la confiance entre les justiciables et l’insti...

Philippe Sarrailhé crée sa propre boutique

Philippe Sarrailhé crée sa propre boutique

Parfois arbitre mais surtout conseil dans des arbitrages internationaux et chef d’orchestre de la résolution judiciaire et extrajudiciaire des litiges...

Emmanuel Gaillard et son équipe fondent Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes

Emmanuel Gaillard et son équipe fondent Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes

L’avocat de référence en arbitrage international Emmanuel Gaillard et son équipe quittent Shearman & Sterling pour fonder le cabinet Gaillard Bani...

F. Perbost (Harlay Avocats) : "Le Far West des données génétiques"

F. Perbost (Harlay Avocats) : "Le Far West des données génétiques"

Il peut sembler paradoxal d’envisager les données génétiques comme une zone de non-droit où règnerait la loi du plus fort alors qu’elles bénéficient e...

Arrivée de Rima Maitrehenry chez Racine

Arrivée de Rima Maitrehenry chez Racine

L’avocate spécialiste en structuration de fonds Rima Maitrehenry quitte Gide pour Racine où elle renforcera le pôle banque et finance.

Fiscalité : CMS se renforce en Belgique

Fiscalité : CMS se renforce en Belgique

Stéphanie Houx rejoint le bureau bruxellois de CMS en qualité d'associée, après plus de vingt-trois ans chez Allen & Overy.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte