Fitness Park muscle sa présence sur la Côte d’Azur

L’enseigne de salles de sport Fitness Park poursuit sa conquête de l’Hexagone et renforce son maillage territorial avec une implantation stratégique dans la région PACA en rachetant son concurrent Fitlane, l’acteur incontournable de cette zone.
L’enseigne de salles de sport Fitness Park poursuit sa conquête de l’Hexagone et renforce son maillage territorial avec une implantation stratégique dans la région PACA en rachetant son concurrent Fitlane, l’acteur incontournable de cette zone.

L’enseigne de salles de sport Fitness Park poursuit sa conquête de l’Hexagone et renforce son maillage territorial avec une implantation stratégique dans la région PACA en rachetant son concurrent Fitlane, l’acteur incontournable de cette zone.

Appartenant au groupe Moving, l’enseigne Fitness Park affiche un positionnement haut de gamme à des prix accessibles. Elle regroupe plus de deux cents clubs au sein de l’Hexagone (dont cinquante-deux  succursales et cent-cinquante licenciés), compte 500 000 adhérents et réalise un chiffre d’affaires de 145 millions d’euros. Après avoir accueilli le fonds d’investissement Future French Champions (Bpifrance et Qatar Investment Authority) à son tour de table aux côtés de Momentum Invest et de M Capital en début d’année, le réseau franchit une nouvelle étape de son développement avec l’acquisition de Fitlane. Dans un marché français qui peine à offrir un choix d’acquisitions aux acteurs du fitness, la performance, la structuration et surtout la forte réputation commerciale de Fitlane ont éveillé les convoitises du secteur. Une opportunité à ne pas manquer dont Fitness Park sort vainqueur. La société acquiert ainsi 100 % du capital de sa cible, dont 40 % détenus par les fonds d’investissement et 60 % par Philippe Herbette, président et principal actionnaire du groupe Moving. Une affaire en or pour son entreprise, qui avec 23 salles supplémentaires se voit propulsée en tête de la région PACA, une zone peu exploitée par la marque. « Notre connaissance du marché, notre rapidité et le respect des délais nous ont permis de remporter la mise. Avec cette acquisition, notre groupe devient le leader de la région Côte d’Azur », commente le PDG.  

Fitness Park passe à l’offensive

Si les profils des deux réseaux ne sont pas formellement identiques, cette fusion consolide la position de Fitness Park dans la course à la taille que se livrent toutes les chaînes intervenant sur ce créneau. « L’objectif est de passer de 50 à 70 ouvertures par an. La moitié est réalisée en succursales et l’autre avec des licenciés de marque. Pour tenir cette cadence, il nous faut embarquer de nouveaux investisseurs », précise Philippe Herbette. Le leader français des salles de sport s’attaque désormais à un développement à long terme au niveau européen et mondial. « Le marché du fitness est en croissance constante depuis plus de vingt ans dans tous les pays du monde. Notre projet consiste désormais à se faire une place au niveau international. Nous comptons profiter des conditions favorables du secteur». Un rayonnement déjà enclenché par le PDG sur la péninsule Ibérique. De quoi envisager l’avenir avec sérénité.

Acquéreurs ▪ Fitness Park : Philippe Herbette (président), managers ▪ Future French Champions : Marc Auberger, Antoine Emmanuelli, Romain Verani ▪ Momentum Capital : Tristan Parisot, Pierre Le Tanneur ▪ M Capital Partners : David Aversenq

Cédants ▪ Fitlane : Hans Peter Franklin (président), managers ▪ Naxicap Partners : Angèle Faugier, Pierre-Antoine Ruyssen

Prêteurs ▪ Ares Management (arrangeur) : Aurélien Loszycer, Arnaud Gayet, Zineb Benkiran, Adrien Nahoum ▪ Five Arrows : Edouard Veber, Raoul Mahler

Conseils & due-diligences acquéreurs ▪ Conseils juridiques : Cabinet Volt (Corporate : Emmanuel Vergnaud, Louis Placé, Louise Libaud. Fiscal : Stéphane Letranchant, Gontran Souweine. Financement : Alexandre Tron, François Jubin, Marie Santunione) ▪ Conseils financiers : Advance Capital (Thomas Bettan)

Conseils & due-diligences cédants ▪ Conseils juridiques : Legis Conseil (Damien Fehlmann, Edwina Buneta) ▪ Conseil financier : Cabinet Balden (Laurent Balden) ▪ Conseils autres : 2BCE (Thomas Barrochin)

Inès Giauffret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J-M. Richier (HSBC) : “Notre ambition est d’être une banque internationale de premier plan en Europe continentale”

J-M. Richier (HSBC) : “Notre ambition est d’être une banque internationale de premier plan en Europe...

Propulsé en mai dernier au poste de coresponsable de la Banque de financement et d’investissement (BFI) de HSBC Continental Europe à Paris, Jean-Manue...

Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Qu'elles prennent la forme de rachats, de fusions, d'IPO ou de levées de fonds, les opérations sélectionnées dans ce dossier racontent une période de...

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier

Juin 2021, coup de tonnerre, le géant Altarea annonce l’entrée en négociations exclusives avec les actionnaires de l’ogre Primonial. L’ambition est cl...

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

Directeur général de SAP France depuis le début de l’année 2020, Frédéric Chauviré revient sur sa feuille de route et les grands chantiers de SAP en F...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Des économies de plus d'un milliard d'euros par an, des procédures techniques réduites de 90%, des délais de dépistage divisés par deux ou encore une...

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

À la tête de la filiale française du géant allemand SAP, le spécialiste de l’ERP, Gérald Karsenti revient sur le plan d’investissement et de dépenses...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte