Fine Watch Club au cœur de l’exception horlogère

Plus de six mille passionnés de montres ont adhéré au Fine Watch Club dans la perspective de vivre une expérience inédite. Avec une rentrée riche en événements et ventes privées de modèles exclusifs, ce club singulier tient toutes ses promesses. Rencontre avec Julien Haenny, son directeur général.

Plus de six mille passionnés de montres ont adhéré au Fine Watch Club dans la perspective de vivre une expérience inédite. Avec une rentrée riche en événements et ventes privées de modèles exclusifs, ce club singulier tient toutes ses promesses. Rencontre avec Julien Haenny, son directeur général.

Fort d’une expérience de plus de 15 ans dans l’univers de l’horlogerie, Julien Haenny a reçu en héritage la passion pour la mécanique de haute précision. De son enfance passée entre le Locle et la Chaux-de-Fonds, observant les rouages et respirant les odeurs d’huile dans l’atelier professionnel de son grand-père, il a conservé intact l’attrait que suscitent cadrans et mouvements. En prenant la direction générale de Fine Watch Club, c’est aussi cette expérience des coulisses, qu’il souhaite partager avec les membres.  

Décideurs. Il existe déjà des clubs internationaux dédiés aux collectionneurs de montres, en quoi le Fine Watch Club se différencie-t-il ?

Julien Haenny. Notre concept né il y a près d’un an, sur une idée du journaliste spécialisé Brice Lechevalier (rédacteur en chef du magazine suisse GMT) repose sur la volonté d’offrir à nos membres une expérience client tout à fait inédite en les invitant dans les coulisses des grandes manufactures. L’inscription gratuite (3 Aiguilles) ou sur abonnement (Manufacture et Platinum) attise le désir de parfaire ses connaissances, partager ses expériences et acquérir des modèles exclusifs. Nous nous voulons connectés en proposant toute l’année des ventes privées, des séries limitées, des événements organisés conjointement avec les plus grandes marques de luxe.

Comment décririez-vous le profil des collectionneurs membres ?

Au terme collectionneurs, je préfère le mot « passionnés ». À la recherche de pièces uniques, ils suivent régulièrement l’actualité des grandes marques et éprouvent un vif intérêt pour le monde horloger. Majoritairement européens, entre 25 ans ou plus, ces propriétaires ne s’intéressent pas à une marque en particulier mais à toutes les performances techniques et esthétiques qu’offre le marché horloger haut-de-gamme.  

Les premières ventes privées inaugurales portent-elles sur des pièces rares ?

Douze Bvlgari Octo Finissimo Automatique en titane et vingt-quatre Zenith El Primero 50th Anniversary A386 Revival en édition limitée marquent en effet le début d’un lancement prometteur du club. Chaque modèle iconique des marques les plus recherchées fera ainsi l’objet d’une création originale produite en infime quantité pour le Fine Watch Club. Nos supers VIP ayant opté pour l’abonnement Platinum auront le privilège d’avoir accès à la vente une semaine avant les autres membres, mais aussi de participer au processus d’élaboration de nos prochaines séries.

 

"Notre club privé rapproche les passionnés de montres d’exception et les grandes maisons horlogères"

Des ventes qui démontrent que les grandes marques de luxe ont elles aussi adhéré à votre concept. Répondiez-vous à une attente des professionnels ?

Dans un secteur en pleine mutation, un outil comme le Fine Watch Club apporte aux marques un panel de membres passionnés et qualifiés qui recherchent justement cette proximité avec le monde de l’horlogerie. Pour nos partenaires, nous avons établi une passerelle facilitant la communication, permettant de percevoir les attentes et d’y répondre avec exactitude. 

Vous préparez votre premier événement exclusif. Pouvez-vous nous en dévoiler les contours ?

Nous proposons une visite exclusive du Monaco Yacht Show, le plus grand rassemblement mondial de superyachts, et du salon Only Watch 2019. Cet événement incontournable, qui réunit les esthètes, sera témoin de cette mise en relation unique et précieuse, dont nous parlions, entre les fins amateurs de pièces horlogères convoitées et les professionnels qui les conçoivent. Agissant en faveur de l’Association monégasque contre les myopathies, Only Watch révèlera les pièces uniques extraordinaires d’une cinquantaine de marques de luxe destinées à la vente aux enchères caritative du 9 novembre à Genève. Les 25 et 26 septembre prochains, nos VIP vivront une journée privilégiée que l’on souhaite mémorable. Au menu : visite d’un super yacht, déjeuner au fameux restaurant l’Hirondelle dominant le port, découvertes des 50 pièces rares d’Only Watch et échanges avec des experts ainsi qu’avec le fondateur de Only Watch, Luc Pettavino. Nos membres seront ensuite invités à rejoindre le lounge Ulysse Nardin pour y découvrir leurs nouveautés lors d’un somptueux cocktail privé.   

Enthousiasmant en effet ! D’autres manifestations du même type sont-elles déjà programmées ?

Oui et ce jusqu’au printemps 2020. Chaque mois apportera son lot de découvertes, qu’il s’agisse de modèles inédits, de visites de manufactures, d’événements privés, de rencontres exclusives dans la Galerie Fine Watch Club située au cœur de Genève. D’ores et déjà, nous convions nos adhérents à s’inscrire, les places étant limitées, pour participer à notre Fine Watch Week qui se déroulera du 31 octobre au 10 novembre 2019. Avec pour cadre le Grand Prix de l’Horlogerie de Genève et la vente caritative Christie’s Only Watch qui dominera les enchères automnales, nous avons concocté un programme exclusif. Lors de visites de manufactures, d’expositions prestigieuses, de repas et cocktails autant festifs qu’instructifs, nos VIP rencontreront les personnalités horlogères les plus marquantes. En ces occasions, ils pourront, entre autres, découvrir en avant-première nos prochaines séries limitées, voir (et toucher !) les 84 montres sélectionnées pour le Grand Prix exposées au musée d’Art et d’Histoire et recevoir des conseils avisés pour assouvir leur passion.

Découvrir les prochains événements ici

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Suivre son propre chemin avec Oris

Suivre son propre chemin avec Oris

C’est ainsi qu’Oris illustre sa philosophie « Suivre son propre chemin », en diffusant sur les réseaux sociaux les portraits d’artisans qui, tous à le...

L'Audi e-tron 55 quattro (100% électrique) testée pour vous par Guillaume Dolidon, associé fondateur de Dolidon Partners...

L'Audi e-tron 55 quattro (100% électrique) testée pour vous par Guillaume Dolidon, associé fondateur...

Surprenante, silencieuse et écologique, la première Audi 100 % électrique a gagné les faveurs de Guillaume Dolidon, avocat au sein de Dolidon Partners...

Perzel, l'orfèvre de la lumière

Perzel, l'orfèvre de la lumière

Créateur de luminaires d’art depuis près d’un siècle, entreprise classée au patrimoine vivant, les Ateliers Jean Perzel perpétuent avec passion le sav...

O.Baum (Lison) : "Nous avons voulu créer une petite communauté autour d'un produit différent"

O.Baum (Lison) : "Nous avons voulu créer une petite communauté autour d'un produit différent"

L’une vit à Paris, l’autre à Majorque. Toutes deux partagent le même goût pour les belles choses, le même souci du détail hérité d’une famille où, dep...

Le cabriolet BMW M850i xDrive testé pour vous par Aldo Magada (Anonimo)

Le cabriolet BMW M850i xDrive testé pour vous par Aldo Magada (Anonimo)

Le CEO de la marque horlogère italienne Anonimo, après avoir testé la puissance de ce V8 de 530 ch, nous livre ses impressions sur ce véhicule d’excep...

K.Jacques, on dirait le Sud

K.Jacques, on dirait le Sud

Il y a près d’un siècle naissait sur le port de Saint-Tropez K.Jacques, une petite marque artisanale de sandales de cuir aux lignes épurées et à l’élé...

Rencontre avec Stéphane Bern, l'esprit libre

Rencontre avec Stéphane Bern, l'esprit libre

Conteur de talent et infatigable défenseur du patrimoine, Stéphane Bern a l’allure d’un aristocrate et le discours d’un affranchi. Réfractaire à l’esp...

Le nouveau Lexus UX 250h testé pour vous par Marc-Antoine Bailby (Raidillon)

Le nouveau Lexus UX 250h testé pour vous par Marc-Antoine Bailby (Raidillon)

Chaque mois, une personnalité du monde des affaires teste pour vous un nouveau modèle. En juin, c’est Marc-Antoine Bailby, CCO et actionnaire de Raidi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message