La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

Été mouvementé outre-Manche. L’acquisition du géant des données, Refinitiv, par la Bourse de Londres intervient seulement quelques jours après l’arrivée au pouvoir de Boris Johnson qui rappelait à l’Europe entière que le Brexit, peut-être sous sa forme la plus dure, était là, à la porte. Nombre d’acteurs voient la sortie de l’UE comme le début de la fin de l’hégémonie financière de la City sur le vieux continent. Pourtant, la place Londonienne tout comme sa Bourse, la London Stock Exchange, jouent la contre-offensive. En témoigne cette opération de 27 milliards de dollars annoncée le 29 juillet. Elle devrait permettre à la LSE de devenir un acteur majeur de l’analyse des données, une activité devenue essentielle au sein des marchés financiers.

Nouveau modèle

Née du carve-out des activités « financial & risk » de Thomas Reuters et rachetée par le fonds d’investissement Blackstone en 2018 pour 20 milliards de dollars, Refinitiv se place en concurrente directe de Bloomberg au sein de toutes les salles de marché du monde. L’achat de ce géant des données, aux 6,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2018, permet à la LSE de diversifier ses activités qui ne se concentrent donc plus aux seuls frais de transactions, l’apanage des opérateurs boursiers. Dans ce nouveau périmètre, la London Stock Exchange devrait bénéficier, d’ici cinq ans, de 350 millions de livres de synergies. Par ailleurs, l’implantation de Refinitiv en Amérique du Nord ainsi que dans les pays émergents en fait un acteur stratégique pour la Bourse de Londres et le nouvel ensemble, qui voit plus de la moitié de ses revenus provenir de ces zones géographiques.

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Le groupe dirigé par Bernard Charlès est le leader mondial des logiciels de simulation industrielle. Depuis quelques années, il se lance avec succès d...

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Atteint du "virus de l’entrepreneuriat", le Néerlandais est devenu milliardaire en moins de quinze ans grâce à sa dernière création : Adyen.

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

Le fournisseur mondial de produits et services logiciels d’entreprises confie la direction de la région EMEA à Emmanuelle Hose, jusque-là directrice r...

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

Souverain sur un marché de niche à l’importance vitale, ASML est la plus belle réussite de la tech européenne. Des entreprises telles qu’Apple, Samsun...

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

Le 15 février 2021, Laurence Comte-Arassus a été nommée General Manager de GE Healthcare pour la zone France, Belgique, Luxembourg et Afrique francoph...

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners fête ses trois ans, l’occasion de revenir sur un modèle unique, à contre-courant de ce que propose la concurrence.

Obsession Client : une expérience client d’exception passe avant tout par une bonne expérience collaborateur

Obsession Client : une expérience client d’exception passe avant tout par une bonne expérience colla...

En adoptant l’Obsession Client, une entreprise qui investit dans l’expérience client ne doit pas négliger l’expérience collaborateur, au risque de pas...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte