La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

Été mouvementé outre-Manche. L’acquisition du géant des données, Refinitiv, par la Bourse de Londres intervient seulement quelques jours après l’arrivée au pouvoir de Boris Johnson qui rappelait à l’Europe entière que le Brexit, peut-être sous sa forme la plus dure, était là, à la porte. Nombre d’acteurs voient la sortie de l’UE comme le début de la fin de l’hégémonie financière de la City sur le vieux continent. Pourtant, la place Londonienne tout comme sa Bourse, la London Stock Exchange, jouent la contre-offensive. En témoigne cette opération de 27 milliards de dollars annoncée le 29 juillet. Elle devrait permettre à la LSE de devenir un acteur majeur de l’analyse des données, une activité devenue essentielle au sein des marchés financiers.

Nouveau modèle

Née du carve-out des activités « financial & risk » de Thomas Reuters et rachetée par le fonds d’investissement Blackstone en 2018 pour 20 milliards de dollars, Refinitiv se place en concurrente directe de Bloomberg au sein de toutes les salles de marché du monde. L’achat de ce géant des données, aux 6,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2018, permet à la LSE de diversifier ses activités qui ne se concentrent donc plus aux seuls frais de transactions, l’apanage des opérateurs boursiers. Dans ce nouveau périmètre, la London Stock Exchange devrait bénéficier, d’ici cinq ans, de 350 millions de livres de synergies. Par ailleurs, l’implantation de Refinitiv en Amérique du Nord ainsi que dans les pays émergents en fait un acteur stratégique pour la Bourse de Londres et le nouvel ensemble, qui voit plus de la moitié de ses revenus provenir de ces zones géographiques.

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Qui sont les expatriés français ?

Qui sont les expatriés français ?

Publié par la Banque Transatlantique à la fin du mois de juin, le premier "Observatoire de l’expatriation", mené en partenariat avec Opinionway et l’U...

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management s’offre une nouvelle identité et devient Smalt Capital

ACG Management, société de gestion créée en 2000 à Marseille et spécialisée dans le financement en fonds propres de PME non cotées dans la Région Sud,...

Igor de Maack quitte DNCA Finance

Igor de Maack quitte DNCA Finance

La société de gestion française DNCA Finance a annoncé, à la fin du mois de juin, le départ d’Igor de Maack qui était jusqu'à présent gérant et porte-...

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Le premier magasin autonome de France devrait être français. C’est ce que promet Storelift, qui a réuni 5 millions d’euros pour commencer le déploieme...

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

De nouvelles obligations de transparence pèsent désormais sur les banques privées. Leurs clients sont ainsi en mesure de comparer l’ensemble des servi...

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

Le premier semestre 2020 fut très agité pour les sociétés de gestion immobilières. La période de confinement ayant eu des conséquences sur l'activité...

J.F Brochard (Roche France) : " la santé est un sujet collectif, le Covid-19 l’a prouvé"

J.F Brochard (Roche France) : " la santé est un sujet collectif, le Covid-19 l’a prouvé"

Laboratoire de référence dans le secteur de la médecine personnalisée et leader incontesté en biotechnologies, le groupe Roche s’est inscrit comme un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message