Feefty : les produits structurés simplifiés

Quand mutation technologique rime avec métiers de la gestion d’actifs, le marché des produits structurés prend un nouvel élan. Partant de cette idée, la création d’une plateforme simple et accessible a émergé dans les esprits des créateurs de Feefty.

Quand mutation technologique rime avec métiers de la gestion d’actifs, le marché des produits structurés prend un nouvel élan. Partant de cette idée, la création d’une plateforme simple et accessible a émergé dans les esprits des créateurs de Feefty.

Baptisée via la contraction du mot fee, signifiant commission et fifty, en rapport au prix de cette dernière fixée à 0.5 %, la plateforme Feefty vient d’être mise en ligne le 6 juin 2019. Douze mois de développement ont été nécessaires aux quatre fondateurs pour mener à bien ce projet. Porté par un consultant digital et trois spécialistes des fonds structurés dont Julien Marette, fondateur de Derivatives Capital, devenu premier broker indépendant français, la plateforme a pour objectif de rompre avec l’image de complexité et d’opacité des fonds structurés en mettant à disposition des utilisateurs un outil simple et épuré.

Destiné aux conseillers en gestion de patrimoine, family offices et banques privées ainsi qu’aux assureurs et investisseurs institutionnels, Feefty cherchera à capter une part des treize milliards d’euros de collecte annuelle des produits structurés en France.

En permettant de rechercher, créer, déterminer le prix, traiter et suivre en autonomie l’ensemble des produits structurés, la plateforme se propose d’offrir un service personnalisé. L’interface donne accès à un moteur de recherche dynamique permettant l’analyse de centaines de milliers de produits indexés en plus de la possibilité de créer un produit sur-mesure. Grâce à ses partenariats avec les plus grandes banques d’investissements, la construction d’un portefeuille se fait en architecture ouverte et ce dernier est accessible par l’intermédiaire d’une interface de suivi totalement gratuite.

Théo Maurin-Dior

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Patrick Artus (Natixis) : "La dette devient gratuite"

Chef économiste et Membre du comité exécutif de Natixis, Patrick Artus travaille depuis de nombreuses années sur les politiques monétaires menées par...

Trésorerie : Bercy met en œuvre de nouveaux outils

Trésorerie : Bercy met en œuvre de nouveaux outils

Les PME s’étant vues refuser un prêt garanti par l’État peuvent bénéficier d’un dispositif d’avances remboursables ou de prêts à taux bonifiés. Si le...

Auris Finance, l’expertise sectorielle au service des opérations financières

Auris Finance, l’expertise sectorielle au service des opérations financières

Le cabinet de conseil en fusions-acquisitions se distingue sur son marché par sa proximité avec les entreprises, son expertise et son pragmatisme. Pou...

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Storelift lève 5 millions d’euros pour déployer ses magasins connectés et autonomes

Le premier magasin autonome de France devrait être français. C’est ce que promet Storelift, qui a réuni 5 millions d’euros pour commencer le déploieme...

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

R. Evangelista (Edmond de Rothschild) : "L’architecture ouverte est un combat d’arrière-garde"

De nouvelles obligations de transparence pèsent désormais sur les banques privées. Leurs clients sont ainsi en mesure de comparer l’ensemble des servi...

Private equity : priorité aux build-up

Private equity : priorité aux build-up

Conséquence directe du déconfinement, les entreprises et les fonds ont pris une bonne bouffée d’air et peuvent relâcher la pression sur les dispositif...

Procos et EY dévoilent douze propositions pour sauver le commerce spécialisé

Procos et EY dévoilent douze propositions pour sauver le commerce spécialisé

Dans un livre blanc intitulé "Commerce spécialisé : une chance pour la France", Procos et EY évaluent l’impact de la crise sanitaire sur le secteur et...

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

J-M. Peter (Sofidy) : "Les SCPI sont des véhicules adaptés pour traverser les cycles économiques"

Le premier semestre 2020 fut très agité pour les sociétés de gestion immobilières. La période de confinement ayant eu des conséquences sur l'activité...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message