F. Lagréou (H. Tax Planners) : "Une demande toujours plus soutenue pour le financement d’actifs réels"

En marge des solutions indispensables offrant une liquidité permanente, nos clients sont sensibles à une approche qui allie décorrélation, performance et visibilité sur les actifs ou secteurs dans lesquels ils investissent.
Fabrice Lagréou, Président H. Tax Planners

En marge des solutions indispensables offrant une liquidité permanente, nos clients sont sensibles à une approche qui allie décorrélation, performance et visibilité sur les actifs ou secteurs dans lesquels ils investissent.

Décideurs. Comment s'organise l'activité de votre cabinet de gestion de patrimoine ?

Fabrice Lagréou. Notre activité est consacrée d’une part aux entretiens avec nos clients qui s’effectuent essentiellement sur leur lieu de travail, afin de leur permettre d’économiser le maximum de temps, puis de multiplier ces occurrences, et d’autre part, nous assurons le suivi des stratégies et investissements en cours. Compte tenu de la typologie des actifs conseillés, non cotés pour beaucoup, nous effectuons un travail important en amont, de sélection et d’analyse des dossiers d’investissements. Nous sollicitons méthodiquement nos partenaires dans cette phase de due diligence. Par ailleurs, en dépit d’allocations stables, nous suivons les fonds conseillés avec un outil dédié et effectuons le travail de « transparisation », afin de maîtriser au mieux l’allocation géographique que nous souhaitons la plus internationale possible. Celle-ci est construite à partir de « briques pures » pour suivre plus efficacement l’exposition aux actions. Enfin, nous échangeons avec les différents conseils de nos clients (avocats, experts-comptables ou encore notaires) lors de la période fiscale, mais aussi dans le cadre d’opérations de transmission ou encore d’apports-cessions.

Votre action sur le non coté est reconnue. Sur quelles catégories d’opérations accompagnez-vous vos clients ?

Nous accompagnons nos clients depuis de nombreuses années dans le cadre d’opérations visant à financer la construction ou l’amélioration d’unité de production d’énergies renouvelables, et plus globalement la transition énergétique et environnementale. Ces financements de maturité courte sont particulièrement appréciés par nos investisseurs pour la gestion de leurs excédents de liquidités. Plus récemment, nous avons étendu notre sélection à des financements d’opérations de marchands de biens, également consommateurs de fonds propres et pour lesquels les banques ne peuvent se positionner pour l’intégralité du besoin en la matière. Ils se sont développés dans un contexte de baisse des taux, où les investisseurs sont venus compenser la désintermédiation des banques dans le financement de certains secteurs. Par ailleurs, nous sélectionnons des véhicules d’investissements en non coté sur des stratégies de type Private Equity, Immobilier Value Added, Dette Privée et Infrastructures auprès de sociétés ayant une approche institutionnelle, afin d’en faire bénéficier les clients disposant d’un horizon d’investissement plus long.

La loi Pacte a dépoussiéré l'épargne retraite, en apportant plus de souplesse et de simplicité aux contrats. Croyez-vous au potentiel du nouveau plan d'épargne retraite (PER) ?

Nous avions fortement développé la partie retraite au travers du PERP, car le taux de remplacement dont bénéficieront nos clients sera faible au regard de leur rémunération actuelle. Toutefois, bien que l’effet de levier fiscal ait permis d’encourager ce type d’épargne, la sortie en rente viagère constitue un frein pour certains investisseurs, malgré ses avantages. Ce n’est donc pas tant le PER que la possibilité offerte de liquidation en capital qui va permettre de donner de la visibilité aux clients et de moduler leur sortie librement sur la période où ils en ont le plus besoin. Ils peuvent désormais envisager cette enveloppe comme un véritable capital retraite constitué hors fiscalité et adapté à leurs besoins de revenus complémentaires.

"Un regain d’intérêt pour la préparation de la retraite et son anticipation"

Quels seront vos prochains leviers de développement ? Des nouveautés sontelles à prévoir sur votre activité en immobilier ?

Nos clients sont encore en activité pour la plus grande majorité d’entre eux et sont donc en recherche de solutions pour investir dans l’immobilier en bénéficiant du levier du financement, tout en limitant les frottements que pourraient générer des revenus fonciers. La demande est donc très ciblée vers des actifs en nue-propriété ; soit des appartements dans Paris ou 1ère couronne pouvant être loués meublés, ou des actifs logistiques détenus dans le cadre d’une société imposable à l’IS. Au cas particulier de ces dossiers, leur sélection nécessite beaucoup de temps et de réactivité. Ainsi, nous accompagnons notre clientèle dans cette recherche très spécifique, en tenant compte de son environnement patrimonial, financier et fiscale. Un département est en cours de création avec le recrutement à temps plein d’une personne dédiée à cette activité.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Concurrence : des huissiers lourdement sanctionnés

Concurrence : des huissiers lourdement sanctionnés

Le 13 janvier, l’Autorité de la concurrence a rendu deux décisions par lesquelles elle condamne pour entente le Bureau de signification de Paris ainsi...

Hughes Hubbard Paris consolide sa pratique conformité

Hughes Hubbard Paris consolide sa pratique conformité

La nomination en tant qu'associée de Marie-Agnès Nicolas, spécialiste de l’anticorruption et des enquêtes internes, constitue une nouvelle étape pour...

Delcade s’installe à Biarritz

Delcade s’installe à Biarritz

Delcade ouvre un nouveau bureau à Biarritz et y accueille le fiscaliste Antoine Descotte en qualité d’associé.

Fichorga et FoxNot s’unissent pour numériser le notariat

Fichorga et FoxNot s’unissent pour numériser le notariat

Mutualiser savoir-faire et compétences pour accompagner l’évolution des notaires : voilà, en somme, l’idée à l’origine du rapprochement entre les deux...

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

Croissance externe, codes du luxe, innovation, Milleis Banque affirme sa nouvelle identité et ses ambitions. Échange avec Nicolas Hubert, directeur gé...

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Depuis des années, les responsables européens s’appliquent à lutter contre le changement climatique. Si les autres pays ne parviennent pas à s’aligner...

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Directrice juridique en charge du règlement des grands contentieux d'Orano, Stéphanie Smatt-Pinelli figure parmi les personnalités incontournables du...

Simon Associés se dote d’un département financements structurés

Simon Associés se dote d’un département financements structurés

À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle associée Christelle Lataste-Salmon, Simon Associés lance un département consacré aux financements structurés...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte