Exotec, la perle française de la robotique logistique, lève 90 millions de dollars et se tourne vers l’international

Exotec, entreprise française basée à Croix, près de Lille, et spécialisée dans les robots d’entrepôts annonce avoir levé 90 millions de dollars (près de 77 millions d’euros) afin de renforcer sa croissance à l’international.

© Exotec/Cdiscount

Exotec, entreprise française basée à Croix, près de Lille, et spécialisée dans les robots d’entrepôts annonce avoir levé 90 millions de dollars (près de 77 millions d’euros) afin de renforcer sa croissance à l’international.

À l’heure où chaque commande se doit d’être livrée le plus rapidement possible au consommateur, c’est sur la robotique industrielle que cette jeune pousse mise. Fondée en 2015, la start-up compte révolutionner la chaîne logistique des entrepôts à l’aide de robots. Leur force réside dans leur capacité à les déployer y compris dans de petites surfaces.

Désormais, avec ce tour de table de 77 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques (Iris Capital et Breega) et du fonds 83North – qui a aussi investi en 2015 dans la start-up Mirakl, récemment devenue licorne – Exotec envisage de se développer en priorité au Japon et aux États-Unis.

Une forte croissance pour la pépite française

La start-up lilloise, qui compte déjà parmi ses clients Uniqlo, Cdiscount, Leclerc, Décathlon ou encore Carrefour, réalisait un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros en 2018, qui a presque triplé à 20 millions d’euros en 2019, et prévoit de le doubler pour l’année 2020.

Une forte croissance qui s’explique aussi par son positionnement dans un secteur qui a profité de l’explosion du e-commerce depuis le début de la crise sanitaire.

Une levée de fonds pour viser l’international

Le confinement et l’essor du commerce en ligne ont démultiplié les besoins d’automation des e-commerçants et des retailers. C’est cette accélération qui a permis de créer les opportunités pour lancer la levée de fonds.

De fait, la croissance exponentielle et cette volonté de s’étendre à l’international relève d’un impératif dans l’optique de "concurrencer les acteurs de l’automatisation traditionnelle, qui utilise des convoyeurs et des mécaniques là où nous privilégions le logiciel", comme le précise Romain Moulin, son PDG au magazine L’Usine Nouvelle.

Un objectif ambitieux qui, soutenu par des investisseurs confiants et la forte croissance d’Exotec, mènera probablement à une belle réussite française dans les années à venir.

David Glaser

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ces entreprises russes peu connues à très forte croissance

Ces entreprises russes peu connues à très forte croissance

Non, l’économie russe ne doit pas uniquement sa prospérité aux géants de l’énergie ou autres conglomérats industriels bâtis sur les ruines de l’URSS....

Warren Buffett : l'alchimiste

Warren Buffett : l'alchimiste

Maître à penser de nombreux gérants d’actifs, Warren Buffett a élaboré une méthodologie d’investissement d’une grande efficacité. À tel point qu’il es...

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Les fusions continuent dans le secteur de la gestion de patrimoine avec l’alliance entre la société de gestion de portefeuille Acer Finance et le cab...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

Un webinaire pour mettre en avant le rôle de la finance dans la politique RSE

Un webinaire pour mettre en avant le rôle de la finance dans la politique RSE

À l’occasion du webinaire "Engagement RSE et performance : le rôle de la direction financière", organisé par le cabinet PMP, Christophe Babule et Fran...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

Carrefour-Couche-Tard,  pas de sitôt

Carrefour-Couche-Tard, pas de sitôt

Bercy s’oppose au rapprochement entre Carrefour et le canadien Couche-Tard, brandissant l’argument de la sécurité alimentaire française. Un droit de v...

Quatre dispositifs non bancaires pour sauver son entreprise

Quatre dispositifs non bancaires pour sauver son entreprise

Alors que la fermeture des commerces dits non essentiels et le ralentissement de l’activité économique se ressentent dans les bilans financiers, la tr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte