Exclusif - Parité : les 30 meilleurs cabinets d’avocats

Si la parité hommes-femmes est loin d'être atteinte chez les associés du barreau d’affaires, les femmes restant minoritaires, elle existe dans certaines maisons qui, elles, sont exemplaires. La rédaction de Décideurs Juridiques a appliqué un indice compris entre zéro et un afin de déterminer quels sont les champions de la parité.
Nomos arrive en tête de notre classement des champions de l’égalité femme-homme.

Si la parité hommes-femmes est loin d'être atteinte chez les associés du barreau d’affaires, les femmes restant minoritaires, elle existe dans certaines maisons qui, elles, sont exemplaires. La rédaction de Décideurs Juridiques a appliqué un indice compris entre zéro et un afin de déterminer quels sont les champions de la parité.

Source : Décideurs Juridiques
Avec une parité parfaite chez ses associés et quasi parfaite au sein du groupe de ses collaborateurs, Nomos arrive en tête du classement 2021 des champions de l’égalité femme-homme. Le cabinet fondé en 1998 est dirigé par Hélèna Delabarre depuis 2015. Cette dernière expliquait lors de sa prise de fonction que la parité n’était pas un objectif pour le cabinet, que cet équilibre entre le nombre de femmes et d’hommes était naturel. Ce discours est très répandu parmi les conseils juridiques. L’idée principale est de considérer que peu importe la couleur, le sexe, l’origine ou les croyances des personnes qui constituent leur structure, seule la compétence compte. La parité n’est donc pas une fin en soi. Dès lors, pourquoi publier un classement des cabinets d’avocats les plus paritaires ?


Des efforts ont été réalisés
Tout d’abord parce que c’est un vrai sujet. Les femmes sont encore largement minoritaires parmi les associés des cabinets d’avocats tandis que les effectifs des collaborateurs ne cessent de se féminiser. Selon les derniers chiffres du barreau de Paris datant de février 2019, les femmes représentent 37,99 % des associés et 64,13 % des collaborateurs.
Ensuite parce ces structures les plus égalitaires montrent des signes de réussite puisqu’ils figurent parmi les 150 meilleures structures en France. En 2015, selon les données récoltées par Décideurs Juridiques, le nombre de femmes associées dans les cabinets d’affaires s’élevait à 24,5 %. Non seulement des efforts ont donc été réalisés entre 2015 et 2019 en faveur de la promotion des femmes, mais l’on se rend compte que la parité et plus largement la diversité sont des éléments de performance. Grâce à la multiplicité des regards et des méthodes de travail, le service fourni par les cabinets d’avocats gagne en qualité. Ce à quoi s’ajoute la dimension marketing : le nombre d’appels d’offres contenant des éléments de RSE, dont la parité, augmente au fil du temps. De la même manière que les grandes entreprises prennent de plus en plus en compte la diversité, leurs cabinets d’avocats doivent se préoccuper de leur niveau de parité. Faute de quoi, à compétences égales, ceux affichant un haut niveau de mixité seront privilégiés.
Enfin, parce que ces exemples de cabinets paritaires permettront peut-être un jour au barreau d’affaires dans son ensemble de parvenir à une égalité entre les femmes et les hommes. Les firmes anglo-saxonnes et les grands cabinets français sont nombreux à avoir mis en place des programmes d’accompagnement de leurs meilleurs profils féminins pour les mener jusqu’à l’association. Cela implique, pour les retardataires, de se pencher sur des sujets tels que la parentalité, la mobilité, le management, la gestion des carrières, les formations… Encore faut-il que le sujet de l’égalité femme-homme soit étudié en tant que tel par des associés désireux de faire bouger les lignes.


Pascale D'Amore et Louise Tydgadt

 

Méthodologie
Chaque année, Décideurs Juridiques publie son enquête Décideurs 100 des cabinets d’avocats d’affaires. Les chiffres récoltés à cette occasion servent de base à la réalisation du classement ci-dessus. Les données utilisées sont issues des questionnaires remis par les cabinets participants à l’édition 2020 du Décideurs 100 des cabinets d’avocats, recoupées avec celles récoltées dans l’annuaire de l’ordre du barreau de Paris et sur les sites internet des cabinets. Les effectifs étudiés sont ceux observés et lissés entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020.
Les chiffres de la répartition femmes-hommes se limitent aux 150 premiers cabinets selon le chiffre d’affaires par avocat. En 2020, le seuil pour intégrer ce classement s’élevait à 157 667 euros par avocat. Le classement est consultable en ligne gratuitement en cliquant ici.
Pour réaliser le classement des champions de la parité, un indice compris entre zéro et un a été appliqué à chaque cabinet. Zéro est le niveau le plus haut de parité, c’est-à-dire la parité parfaite parmi les associés et les collaborateurs. Un est le niveau le plus faible de parité. À l’indice de parité chez les associés a été ajouté un indice de parité chez les collaborateurs afin d’affiner le classement. Ainsi, les champions de la parité sont les cabinets dont les pourcentages de répartition femmes-hommes sont les plus proches de 50 % parmi les associés et parmi les collaborateurs.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Le bonheur au travail et la RSE dans les professions du droit

Comme chaque année, Décideurs Juridiques a examiné à la loupe le niveau de bien-être au travail des professionnels du droit. L'édition 2021 est bien sûr marquée par les conditions imposées pour lutter contre le coronavirus. Télétravail, management, pression, stress, inclusion des minorités, promotion des femmes, diversité, responsabilité sociétale des entreprises... à partir des résultats de notre sondage, l'état des lieux se résume à un constat : les quelques modèles de réussite ne contrebalancent pas le manque d'intérêt persistant des professionnels du droit pour ces questions.
Sommaire Exercer le droit autrement : la quête du bien-être au travail Professions du droit : quand la santé mentale n'est plus taboue Santé au travail : la profession d’avocat se trouve à un point de bascule RSE : de l’entreprise aux professions juridiques de conseil La raison d’être : l’atout maître des cabinets d’avocats
Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Le groupe Cheuvreux ouvre une étude à Rennes

Le groupe Cheuvreux ouvre une étude à Rennes

Le groupe Cheuvreux annonce son implantation dans la région Bretagne, à Rennes, ainsi que la nomination de Gary Contin en qualité de notaire associé a...

A. Oden (CFGP) : "La symbiose de personnalités féminines et masculines est fondamentale dans ce métier "

A. Oden (CFGP) : "La symbiose de personnalités féminines et masculines est fondamentale dans ce méti...

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie e...

P. Gloser (Sianne Patrimoine) : "Chacun a indéniablement sa place dans ce métier"

P. Gloser (Sianne Patrimoine) : "Chacun a indéniablement sa place dans ce métier"

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie e...

S. de Nadaillac (Lazard Frères Gestion) : "Les méthodes traditionnelles "dans le dur" fonctionnent toujours."

S. de Nadaillac (Lazard Frères Gestion) : "Les méthodes traditionnelles "dans le dur" fonctionnent t...

Dans un marché de la gestion de patrimoine où l’information est devenue pléthorique et facilement accessible, découvrez comment les banques privées on...

Pledg annonce son partenariat avec manager.one

Pledg annonce son partenariat avec manager.one

Spécialiste du « Buy Now Pay Later », la fintech Pledg s’est imposée en offrant aux marchands la possibilité de proposer un paiement différé à leurs c...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte