Eversheds Sutherland à la conquête de l’Amérique

Eversheds Sutherland ouvre un bureau à Chicago, son premier sur le continent américain depuis sa fusion avec Sutherland Asbill & Brennan deux ans auparavant.

Eversheds Sutherland ouvre un bureau à Chicago, son premier sur le continent américain depuis sa fusion avec Sutherland Asbill & Brennan deux ans auparavant.

Le cabinet d’origine britannique Eversheds Sutherland ouvre les portes d’un bureau à Chicago. Le lancement de cette nouvelle antenne fait écho à sa fusion avec Sutherland Asbill & Brennan survenue en février 2017.

L’ouverture du bureau de Chicago permettra à Eversheds Sutherland de servir plus efficacement sa clientèle de la région Midwest et plus largement des États-Unis, ayant des activités sur place. Dirigée par Marc Benjamin, l’antenne axe sa pratique sur les opérations immobilières, les fusions-acquisitions et les contentieux des secteurs financier, industriel, technologique, énergétique, médiatique et des télécommunications. « Chicago est le troisième marché juridique et la troisième ville des États-Unis. Notre clientèle souhaitait notre présence », confirme le nouvel associé dirigeant.

En provenance de White & Case, Marc Benjamin intervient en droit immobilier pour conseiller des investisseurs, promoteurs et propriétaires de biens immobiliers lors d'opérations d’acquisitions, de cession et de financement. Susan Kai, du cabinet Kirklan & Ellis, le rejoindra à Chicago en qualité d’associée. Également spécialisée en droit immobilier, elle représente des investisseurs, entrepreneurs, institutionnels et promoteurs dans le cadre de cessions, d'acquisitions, de financements et développement de projets immobiliers. L’avocat dispose notamment d’une expérience dans les domaines du droit immobilier commercial, de l’hôtellerie et de la vente au détail.
Robert Owen, associé de la pratique contentieuse d’Eversheds Sutherland et responsable du bureau de New York, rejoindra l’équipe de Chicago. L’avocat conseille des sociétés de services financiers, technologique et énergétique dans le cadre litiges commerciaux, devant des tribunaux fédéraux et arbitraux américains.

Avec plus de 3 000 avocats, Eversheds Sutherland compte désormais 68 bureaux répartis entre l’Afrique, l’Asie, l’Europe, le Moyen-Orient et les États-Unis.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Le SFO britannique a précisé ce qu’il attendait en matière de coopération de la part des entreprises qui souhaitent bénéficier d’accords transactionne...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message