Ève Labalte fonde L&KA Avocats

La spécialiste de la stratégie et de la restructuration d’entreprise accueille deux nouveaux associés et modifie le nom de son cabinet qui devient L&KA Avocats.

La spécialiste de la stratégie et de la restructuration d’entreprise accueille deux nouveaux associés et modifie le nom de son cabinet qui devient L&KA Avocats.

Le cabinet fondé en 2004 par Ève Labalte, experte des restructurations d’entreprise, grandit pour offrir un service plus large à ses clients. Il change ainsi de nom et devient L&KA Avocats, signe de l’arrivée de nouveaux professionnels dans son équipe. Deux associés l’ont rejoint : Vanessa Krespine et Pouya Amiri, qui avaient précédemment fondé leur propre structure, Kab Avocats.

Kab Avocats et Labalte Avocats travaillent ensemble depuis longtemps. Partageant leurs précédents locaux, ils ont décidé d’emménager à la même adresse pour poursuivre leur rapprochement, qui se solde aujourd’hui par une totale intégration des équipes. « Nous associer est devenu une évidence, cela traduit tout simplement une réalité », souligne Ève Labalte, dont le nom est à présent assez reconnu pour pouvoir se fondre dans une nouvelle marque. Cette opération de fusion des deux cabinets permet de proposer à leurs clients une offre complète pour les entreprises en transition. En plus du droit social, de la stratégie et de l’accompagnement juridique et psychologique lors de procédures collectives, l’équipe offre une expertise en droit des sociétés (rédaction de statuts, conditions du dirigeant-salarié, intervention des mandataires sociaux, changement de structure juridique, etc.) et en droit pénal des affaires (délit d’entrave, responsabilité des dirigeants et des professionnels, etc.).

Par ailleurs, le cabinet accueille une nouvelle collaboratrice senior : Chrystèle Raumel-Demier, en provenance de Vaughan Avocats, dédié au droit social. L&KA Avocats réunit donc trois associés, deux collaborateurs et deux juniors. Une croissance qui confirme l’objectif poursuivi par Ève Labalte depuis quelques mois.

 

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Fraude : la coopération, selon les Anglais

Le SFO britannique a précisé ce qu’il attendait en matière de coopération de la part des entreprises qui souhaitent bénéficier d’accords transactionne...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message