Europe : création d’un fonds d’urgence dédié à la cybersécurité

Europe : création d’un fonds d’urgence dédié à la cybersécurité

Les 7 et 8 février derniers, les ministres européens chargés du Numérique et des Communications électroniques se sont rassemblés à Paris et à Nevers. À l’ordre du jour, prémunir l’UE contre les cyberattaques russes. En réponse à la conjoncture, les ministres ont mis en place des axes d’action, dont la création d’un fonds d’urgence européen dédié aux menaces cyber.

L’Europe fait aujourd’hui face à un risque de déstabilisation cybernétique sans précédent", a expliqué Cédric O, le secrétaire d’État au numérique français à ses homologues européens. "Si ce risque avait d’ores et déjà été identifié et des travaux lancés pour y répondre, la crise que nous traversons nous oblige à aller plus vite et à être plus ambitieux." Les événements de fin février ont bousculé les feuilles de routes.  

Dans leur déclaration commune, les ministres ont cerné trois voies d’action. D’une part, ils appellent à une concrétisation du "Cyber Resilience Act", l’initiative de souveraineté technologique de l’UE lancée en septembre 2021 où, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, détaille les cybermenaces propres aux objets connectés (tels que Smart Homes et l’ "Internet of Things"). D’autre part, ils recommandent l’adoption et le déploiement de la directive "Network and Information Security 2" (NIS 2), dont l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) définit l’objectif prioritaire d’"assurer un niveau de sécurité élevé et commun pour les réseaux et les systèmes d’information de l’Union européenne". Consolidée par un amendement 2021, cette directive englobe à présent plus de secteurs essentiels, ainsi que des fondements de cybersécurité renforcés.  

Au-delà de ces directives préexistantes, ils ont approuvé la création d’un fonds d’intervention d’urgence. Celui-ci, dont le montant dépendra de la Commission européenne, sera dédié à prémunir l’UE contre des cyberattaques de grande ampleur. En priorité, les subsides seront alloués aux opérateurs considérés  "à risque". En parallèle, ils contribueront à l’élaboration d’un collectif de prestataires de confiance, rompus aussi bien aux diagnostics qu’aux incidents de cybersécurité. À terme, ces pratiques devraient contribuer à l’émergence d’un écosystème cyber européen fortifié. 

En priorité, les subsides seront alloués aux opérateurs considérés  "à risque"

Alors que des autorités européennes, telles que l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (Orece) et de l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux de l’information et de la communication (AESRI) ont été sollicités par les ministres du Numérique "pour répertorier l’ensemble des risques pesant sur les réseaux et les infrastructures de télécommunications" ; les homologues chargés des Communications électroniques ont dirigé une déclaration commune aux entreprises du numérique, leur demandant de  "donner la priorité à la diffusion d’informations précises provenant de sources dignes de confiance." 

À la suite des tactiques de désinformation originaires de Moscou, Dmytro Kuleba, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, a demandé le 22 février dernier à l'UE de favoriser les décisions qui "enverraient des messages clairs à la Russie, à savoir que son escalade ne sera pas tolérée et que l'Ukraine ne sera pas laissée à elle-même". Parmi ceux-ci, il mentionne : "Non seulement les messages politiques, les signaux politiques, mais aussi certaines actions très spécifiques comme le soutien au développement de notre secteur de la défense, le soutien à la cybersécurité de l'Ukraine, l'adoption de certaines des sanctions"

En effet, depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février dernier, les tentatives d’incursion ou de manipulation digitale russes se sont multipliées. La défense du cyberspace européen en est devenue un impératif collectif.   

Alexandra Bui

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Union européenne : la construction s'accélère

Que ce soit en matière de défense, de diplomatie, de technologies, d'énergie ou encore de social, l'intégration européenne a fait de grands pas ces dernières années. Pour ne pas dire, ces derniers jours...
Sommaire Neutralité carbone : une question de souveraineté pour l'Europe Europe de l'énergie : cinquante nuances de vert Jean-Marc Borello : "L'Europe a le potentiel pour être l'épicentre mondial de l'ESS" L'Europe peut-elle rivaliser avec les Gafam et BATX ? Économie : l'Europe prend de la vitesse Pierre Gattaz : "Le plan de relance a renforcé la légitimité de l’Union européenne" Unions financières : le second souffle ? Économie sociale, l’Europe creuse le sujet J. Reboul : "L’AMF a toujours plaidé pour une supervision européenne des marchés financiers"
Sido Lyon 2022, le plus gros point de ralliement des professionnels de la tech en France

Sido Lyon 2022, le plus gros point de ralliement des professionnels de la tech en France

Les 14 et 15 septembre prochains, acteurs publics et privés de l’écosystème tech seront les bienvenus au Sido Lyon 2022. Deux jours de pointe pour un...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Ce qui change dans le règlement relatif aux dispositifs médicaux

Ce qui change dans le règlement relatif aux dispositifs médicaux

Entré en application le 26 mai 2021, le nouveau règlement européen relatif au contrôle renforcé des dispositifs médicaux (DM) sème le trouble auprès d...

STMicroelectronics et GlobalFoundries fondent en France une méga-usine de puces

STMicroelectronics et GlobalFoundries fondent en France une méga-usine de puces

Portée par un investissement de 5,7 milliards d'euros financé en partie par l’État, avec, à la clé, la création de plus de 1000 postes, la méga-usine...

Fondation Cherqui : du médicament générique à une collection unique

Fondation Cherqui : du médicament générique à une collection unique

À Aubervilliers, les immenses entrepôts des anciens laboratoires de l’entreprise pharmaceutique de Jean Cherqui, initiateur des premiers médicaments g...

Vestack : moduler le futur de la construction

Vestack : moduler le futur de la construction

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Vestack.

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Santé de demain : l'Eldorado des données

Santé de demain : l'Eldorado des données

Données publiques ou données privées ? Altruisme des données ou consentement éclairé de leur partage ? Alors que patients et professionnels de la sant...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message