Euronext s’offre la Bourse d’Italie pour plus de 4 milliards d’euros

L’opérateur paneuropéen rachète Borsa Italiana pour un montant de 4,3 milliards d’euros auprès de la Bourse de Londres.

© Pavel Ignatov (shutterstock)

L’opérateur paneuropéen rachète Borsa Italiana pour un montant de 4,3 milliards d’euros auprès de la Bourse de Londres.

Euronext, une des plus importantes places boursières de la zone euro a annoncé l’acquisition de Borsa Italiana, la Bourse de Milan, jusqu’alors détenue par le London Stock Exchange Group (LSE group). L’opérateur paneuropéen s’occupe déjà des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Dublin ou encore Oslo. Il propose 4,325 milliards d’euros en numéraire pour ce rachat, accompagné par deux partenaires italiens, la Cassa de depositi e prestiti (CDP) et Intesa Sanpaolo. Le regroupement permettra à Euronext de devenir le premier marché d’actions en Europe avec plus de 1 800 sociétés cotées et 4 400 milliards d'euros de capitalisation boursière. Ainsi, il se positionnera à la première place sur les marchés secondaires européens avec la négociation quotidienne d’environ 11,7 milliards d’euros d’actions. Enfin, il deviendra également la première plateforme de financement en fonds propres. L’acquisition devrait permettre des synergies de 60 millions d’euros avant impôts, et une amélioration du bénéfice par action d’Euronext.

Un montant financé de plusieurs façons : 300 millions d’euros seront issus de la trésorerie d’Euronext et 1,8 milliard proviendra de l’émission d’une nouvelle dette. Le reste émanera d’une augmentation de capital dont un placement de 700 millions d’euros de CDP et Intesa Sanpaolo qui entreront alors au capital de la nouvelle entité. Effectivement, après dilution du placement privé, CDP détiendra 7,3 % de participation et Intesa Sanpaolo, 1,3 %.

Désormais, la Commission européenne doit donner son accord, conditionné par l’acceptation du projet de fusion de Refinitiv et de LSE group, pour un montant total de 24 milliards d’euros. Le 20 novembre prochain se tiendra une assemblée générale exceptionnelle des actionnaires d’Euronext qui auront aussi leur accord à donner. Si le projet aboutit, la finalisation est prévue au cours du premier semestre 2021.

Agathe Giraud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte