Essilor-Luxottica : fusion en vue pour un prétendant plausible au CAC 40

Des deux côtés des Alpes, c'est la fusion de tous les superlatifs. Le spécialiste des lunettes pèsera près de 50 MD€ en Bourse et réalisera plus de 15 MD€ de CA.

Des deux côtés des Alpes, c'est la fusion de tous les superlatifs. Le spécialiste des lunettes pèsera près de 50 MD€ en Bourse et réalisera plus de 15 MD€ de CA.

D'un côté, Essilor, le géant français de l'optique célèbre pour ses verres progressifs Varilux, et de l'autre, Luxottica, le spécialiste italien des lunettes de luxe. Zoom sur ce mariage transalpin qui crée un groupe pesant près de 50 milliards d'euros en Bourse et réalisant plus de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires (3,5 milliards d'euros d'Ebitda).

Comme tout rapprochement, c'est d'abord une affaire d'hommes. Les patrons respectifs des entreprises française et italienne se sont entendus sur une gouvernance à deux têtes où Hubert Sagnières (Essilor) assumera la fonction de vice-P-DG délégué d'EssilorLuxottica pendant que son vis-à-vis italien, Leonardo Del Vecchio, deviendra P-DG. Ils auront les mêmes prérogatives décisionnelles. Par ailleurs, l'Italien, deuxième fortune de son pays grâce à la création de Luxottica précisément, détiendra un tiers du capital du nouvel ensemble, mais ses droits de vote seront limités à 31 %. Cette opération de consolidation verticale – Essilor est l'un des principaux fournisseurs de Luxottica – est complémentaire entre le propriétaire des montures Ray-Ban et Oakley, et le groupe tricolore, leader mondial des verres. Des synergies de 400 à 600 millions d'euros devraient ressortir à moyen terme. EssilorLuxottica, coté essentiellement à Paris, prendrait en l'état la septième place du CAC 40. Positionné sur tous les métiers de l'optique, le groupe regardera dans le blanc des yeux 2,5 milliards de personnes ne bénéficiant toujours pas d'une correction visuelle.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E.Stofer (CRPN) : "La qualité de la croissance dépend du commerce mondial"

E.Stofer (CRPN) : "La qualité de la croissance dépend du commerce mondial"

Le directeur de la Caisse de retraite complémentaire du personnel navigant professionnel de l’aéronautique civile, Étienne Stofer, s’exprime sur la co...

Hélène Bourbouloux : la référence

Hélène Bourbouloux : la référence

Rallye, la maison mère de Casino a été placée en sauvegarde. Deux administrateurs ont été nommés. Dont Hélène Bourbouloux. Portrait de l’administratri...

Priorité 2019 du directeur financier : optimisation des processus (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : optimisation des processus (4/6)

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier », nous vous proposons chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cristal...

Philippe Rey (UMR) : "La croissance mondiale est entrée dans une phase de ralentissement"

Philippe Rey (UMR) : "La croissance mondiale est entrée dans une phase de ralentissement"

Créée en 2002, L'Union Mutualiste Retraite (UMR) est une union de mutuelles spécialisées dans l'épargne retraite. Elle gère près de 9,1 milliards d’eu...

Amazon mène la "série G" de Deliveroo à 575 millions de dollars

Amazon mène la "série G" de Deliveroo à 575 millions de dollars

Avec ce nouveau tour de table, l’entreprise de livraison de repas, a levé au total 1,53 milliard de dollars.

TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

Les cofondateurs de TransferWise ainsi que certains investisseurs historiques cèdent une partie de leurs titres sur la base d’une valorisation qui att...

P. Cénac (C&C Notaires) : "Céder les rênes de son entreprise n’est pas qu’une affaire de fiscalité"

P. Cénac (C&C Notaires) : "Céder les rênes de son entreprise n’est pas qu’une affaire de fiscalité"

Adepte de l’interprofessionnalité, Pierre Cénac est un véritable spécialiste de la transmission d’entreprise. Il nous fait part de son expérience sur...

Alix Bolle (Energy Cities) :  "L’énergie est bien plus qu’une marchandise"

Alix Bolle (Energy Cities) : "L’énergie est bien plus qu’une marchandise"

Créée en 1990, l'association Energy Cities déploie ses actions dans plus de mille villes de trente pays européens par le transfert de savoir-faire et...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message