Ersilia Vaudo Scarpetta, un peu plus près des étoiles

Chief diversity officer à l’Agence spatiale européenne l’astrophysicienne Ersilia Vaudo Scarpetta milite pour une science plus inclusive. Une philosophie de vie.

Chief diversity officer à l’Agence spatiale européenne l’astrophysicienne Ersilia Vaudo Scarpetta milite pour une science plus inclusive. Une philosophie de vie.

Il est des tropismes bien ancrés dont on ne se débarrasse pas aisément. Prenons, par exemple, la culture latine forcément machiste. Ne mène-t-elle pas la vie dure aux femmes qui embrassent une carrière scientifique ? Pourtant, science et cuisine ne sont pas incompatibles. La petite Ersilia l’a appris à ses dépens le jour où, à 7 ans, elle a ajouté des cuillères de NaCl et non de C6H12O6 au gâteau qu’elle préparait. Sa mère, chimiste avait, en effet, pour habitude d’indiquer sur les bocaux les formules chimiques de leur contenu. Un militantisme du quotidien pour encourager sa progéniture à étudier les sciences.

D’un étonnement l’autre

Pourtant, la jeune fille hésite longtemps entre philosophie et physique. Si elle rejoint le camp de la seconde, c’est pour "cette forme de curiosité et d’étonnement inhérente à la science". Ersilia Vaudo Scarpetta a étudié la mécanique quantique et la relativité générale en philosophe. Elle a ainsi compris combien nous étions des privilégiés, puisque "capables de nous interroger sur l’espace nous entourant" et "de nous efforcer à trouver des réponses".

Des questions, l’astrophysicienne a eu le temps d’en formuler au cours de sa carrière. Son diplôme de physique en poche, Ersilia Vaudo Scarpetta a travaillé pour un laboratoire de l’Université La Sapienza de Rome avant de rejoindre, en 1991, l’Agence spatiale européenne (ESA) pour qui elle a notamment géré les relations avec la Nasa. Exerçant des fonctions prestigieuses comme celle de secrétaire exécutif du Groupe consultatif scientifique et technologique de la mission Exo-Mars, elle a également participé à la création du European Space Policy Institute. Un parcours tourné vers une seule direction :"l’émerveillement de regarder et comprendre le ciel."

Un peu plus près des étoiles

Ce dernier s’assombrit quand Ersilia Vauda Scarpetta évoque l’existence d’un "dream gap" qui pousse les filles à intérioriser le préjugé selon lequel elles ne pourraient pas devenir scientifiques,  dirigeantes ou encore astronautes. Et même lorsque certaines femmes parviennent à prendre place à bord de navettes spatiales, les stéréotypes sont mis en orbite avec elles. Ersilia Vaudo Scarpetta rappelle ainsi qu’un kit de maquillage avait été préparé pour l’Américaine Sally Ride, la première américaine à se rendre dans l’espace...Or, pour Ersilia Vaudo Scarpetta, l’avenir de l’espace est  indissociable d’une plus grande diversité. En sa qualité de responsable de la diversité au sein de l’ESA, elle œuvre à rendre le monde de l’aérospatiale plus inclusif, convaincue qu’ "on ne peut être excellents qu’avec des talents de tous horizons".

"On ne peut être excellents qu'avec des talents de tous horizons"

Si elle encourage les filles à étudier les mathématiques, elle applaudit des deux mains quand Mattel propose un modèle de Barbie astronaute. Des initiatives comme celle-ci doivent permettre aux "filles de croire en elles-mêmes, de regarder le ciel et de rêver haut".

Contempler le ciel malgré les nuages, telle pourrait donc être résumée la philosophie d’Ersilia Vaudo Scarpetta. Car, se risquer à jeter un œil du côté de l’espace transforme inéluctablement notre vision du monde. Il suffit pour s'en convaincre de se souvenir combien le premier cliché de la Terre pris depuis la Lune a bouleversé notre perception de la pla-nète bleue. "Une fois qu’on laisse sa vision du monde s’élargir, on n’est plus les mêmes." Et il devient possible de relativiser les faits que l’on croyait pourtant immuables, y compris les clichés les plus tenaces.

Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

Robert Walters Management de Transition renforce sa division Opérations avec l’arrivée de Lionel Soubie

Robert Walters Management de Transition renforce sa division Opérations avec l’arrivée de Lionel Sou...

Robert Walters Management de Transition continue de renforcer ses équipes pour accompagner les entreprises et groupes industriels avec l’arrivée de Li...

Ariane Muraour (Transavia) : "Accompagner une croissance forte"

Ariane Muraour (Transavia) : "Accompagner une croissance forte"

Transavia est la filiale du groupe Air France-KLM qui a le mieux performé pour le troisième trimestre financier. Avec un résultat opérationnel positif...

Victoires des Leaders du Capital humain : ce qu’il faut retenir de la 8ème édition

Victoires des Leaders du Capital humain : ce qu’il faut retenir de la 8ème édition

Le 18 novembre 2021 se tenait la huitième édition des Victoires des Leaders du Capital Humain au Pavillon d’Armenonville, à Paris.

Les flottes s’ouvrent au monde d’après

Les flottes s’ouvrent au monde d’après

L’arrivée des voitures électriques et hybrides dans les flottes d’entreprises et le développement de nouvelles offres de mobilité poussent les société...

Catherine MacGregor, l'énergie au sens propre

Catherine MacGregor, l'énergie au sens propre

Directrice générale d’Engie, Catherine MacGregor a effectué la majeure partie de sa carrière dans le secteur parapétrolier. Pour autant, elle est alig...

Ogletree Deakins se renforce en protection sociale et retraite avec l’arrivée de Pascale Ernst

Ogletree Deakins se renforce en protection sociale et retraite avec l’arrivée de Pascale Ernst

Pascale Ernst rejoint Ogletree Deakins en tant qu’Of-Counsel en droit de la protection sociale et de la retraite.

Pierre Ferracci et Estelle Sauvat (Groupe Alpha) :  "Il faut que l’entreprise soit un lieu d’équilibre"

Pierre Ferracci et Estelle Sauvat (Groupe Alpha) : "Il faut que l’entreprise soit un lieu d’équilib...

Estelle Sauvat a rejoint le Groupe Alpha en 2020 en tant que directrice générale. Pierre Ferracci, président du groupe, a souhaité prendre le temps d’...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte