Eric Dalbiès (Safran) : l'ingénieur "rocket science"

Eric Dalbiès (Safran)  : l'ingénieur "rocket science"
Eric Dalbiès, directeur groupe de la recherche, de la technologie et de l'innovation, Safran

Entré chez Safran en 2004, Eric Dalbiès a été nommé directeur groupe de la recherche, de la technologie et de l'innovation en juillet 2021.

Diplômé de l’École polytechnique en 1990 et, deux ans plus tard, de SupAero,  en ingénierie aérospatiale, le parcours  d’Eric  Dalbiès retrace aussi  celui  de  Safran.  Embauché d’abord au département "Projets moteurs avancés" de la Société européenne de propulsion (SEC) incorporée au groupe Snecma, il devient ingénieur en chef, dès 1995, des moteurs de fusée HM-7, qui propulse alors le troisième étage de la fusée Ariane 1.

Avant d’intégrer le groupe Safran en 2004, qui naît alors de la fusion de Snecma et de Sagem, en tant que responsable des programmes moteurs-fusées. Il intervient ensuite sur des postes stratégiques  comme directeur de l'information  (2005-2008), adjoint  au président,  en  charge notamment de la stratégie d'entreprise (2008-2013), puis exécutifs, en tant que directeur  de la stratégie,  en charge des fusions et acquisitions (2013-2018), directeur général adjoint Safran Helicopter Engines et directeur général de Safran Power Units (2018-2021) et, depuis juillet 2021,  directeur groupe de la recherche, de la technologie et de l'innovation. 

"Apporter des solutions concrètes de haute technologie  pour  contribuer  durablement  à  un  monde  plus sûr, où le transport aérien devient toujours plus respectueux de l’environnement, plus  confortable  et plus  accessible"

Il  a  aussi  présidé,  en  parallèle,  le  conseil  d’administration  du groupe Ariane (2017-2021). Une carrière  taillée  sur  mesure  pour affronter  les nombreux défis du groupe, dans un contexte de crise sanitaire, de défi écologique et de refonte de la chaîne d’approvisionnement du secteur, mais aussi de son innovation. "Innover c’est inventer, fabriquer, apporter des solutions concrètes de haute technologie  pour  contribuer  durablement  à  un  monde  plus sûr, où le transport aérien devient toujours plus respectueux de l’environnement, plus  confortable  et plus  accessible",  explique Eric Dalbiès. Plus que jamais, l’ingénieur est ainsi attendu sur le terrain à la rencontre de PME, comme l’allemand Ineratec, qui produit des carburants synthétiques à base de CO2 et d'hydrogène. Mais aussi des grands avionneurs, qui gardent la main sur la relance du secteur et finalement sur le développement de nouvelles générations de moteurs. Tout en veillant à maintenir le dynamisme des équipes de R&D, qui représentent 16% des effectifs du groupe.     

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Innovation, Technologies & Propriété intellectuelle 2022

Retrouvez l'intégralité de notre guide Innovation, Technologies et propriété intellectuelle 2022 : interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message