Epsilon : Publicis effectue la plus grosse acquisition de son histoire

L’acquisition d’Epsilon, filiale du groupe ADS spécialisée dans le marketing digital, s’élève à 3,95 milliards de dollars.

L’acquisition d’Epsilon, filiale du groupe ADS spécialisée dans le marketing digital, s’élève à 3,95 milliards de dollars.

Le géant mondial de la communication, Publicis, réalise une opération historique en acquérant l’américain Epsilon, filiale marketing du groupe Alliance Data Systems. Le prix net après la prise en comptes des impacts fiscaux favorables liés à la transaction, soit 450 millions d’euros, s’élève à 3,95 milliards de dollars. Ce montant représente 8,2 fois l’Ebitda d’Epsilon en 2018. Le groupe français conseillé par BNP Paribas, JP Morgan et Allen&Co passe ainsi devant les fonds d’investissement Advent International et KKR qui lorgnaient également sur le dossier Epsilon. Ce rachat s’établit à un prix assez inférieur aux prévisions du marché. Il sera financé par la dette ainsi que par une partie de la trésorerie disponible de la société tricolore. La transaction a été approuvée par le conseil de surveillance du groupe à l’unanimité. Arthur Sadoun, CEO de Publicis, convaincu que cette opération sera fortement créatrice de valeur ajoute : « Le plan est raisonnable et devrait mener à une intégration harmonieuse avec un potentiel de croissance et des synergies de coûts importantes. Nous sommes convaincus que notre plan aura les effets attendus en matière de services pour les clients, de croissance et de synergies. » Le groupe annonce d’ailleurs un désendettement complet courant 2022 et prévoit un bénéfice net par action à deux chiffres et une hausse du free cash-flow à l’horizon 2020. Le numéro trois mondial de la communication, derrière WPP et Omnicom maintiendra son taux de distribution de dividende à 45 %.

La data, un atout contre les grandes plateformes numériques  

L’acquisition d’Epsilon s’inscrit dans une atmosphère de concurrence exacerbée par la place prépondérante occupée par les plateformes numériques comme Google ou Facebook. Grâce à ses 3 700 data scientists et ses 2 000 ingénieurs basés à Bangalore en Inde, Epsilon analyse l’ensemble du cycle de la data des consommateurs. Cette expertise, débouchant sur des campagnes publicitaires personnalisées à grande échelle, permet à la société de travailler avec sept des dix plus grandes entreprises américaines. Arhtur Sadoun précise : « Nos clients font face à de nombreux défis dus à l’évolution des attentes des consommateurs, à l’arrivée des marques direct-to-consumer et aux nouvelles règlementations en matière de protection des données. Pour continuer à trouver de la croissance profitable sur des marchés en plein bouleversement, ils doivent se transformer afin de développer des expériences personnalisées à grande échelle. » C’est d’ailleurs dans l’optique d’opérer cette transformation nécessaire auprès de ses clients que Publicis a jeté son dévolu sur Epsilon. Attention tout de même : bien que négociée à un prix raisonnable, cette transaction est d’une taille significative pour Publicis. L’intégration sera scrutée de près par certains actionnaires qui s’attendaient plutôt à bénéficier d’un programme de rachat d’actions.

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

Aux yeux de Matias Möttölä 2018 aura été une année décevante mais pas désastreuse pour les fonds long/short Actions Europe. En moyenne, ils ont perdu...

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des personnes vulnérables"

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des per...

L’Association française des conseils en gestion de patrimoine certifiés (CGPC) compte près de 1 700 membres et a certifié plus de 2 600 professionnels...

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Explicitement visé par l’adoption de la taxe Gafa, Amazon a choisi de riposter. En prévoyant de répercuter le coût du nouvel impôt sur les vendeurs fr...

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

Les prix de l’immobilier de bureaux parisiens s’envolent tandis que les SCPI collectent toujours plus. Une situation qui inquiète Frédéric Puzin, le p...

E. Préaubert (Sycomore AM) : "Nous allons lancer des fonds plus globaux, sans contraintes géographiques"

E. Préaubert (Sycomore AM) : "Nous allons lancer des fonds plus globaux, sans contraintes géographiq...

Depuis dix ans, Sycomore AM a largement fait évoluer sa gamme d’OPCVM avec le lancement de fonds flexibles, long/short et thématiques. La société de g...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message