Éolien en mer : coupes drastiques dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière dans les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concerne des contrats signés avec EDF et ses partenaires pour un ensemble de six parcs éoliens.

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière dans les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concerne des contrats signés avec EDF et ses partenaires pour un ensemble de six parcs éoliens.

Le gouvernement a renégocié avec succès la réduction de sa participation financière dans les parcs éoliens offshore. Ces contrats renégociés avec les principaux partenaires de l’État que sont EDF, Engie et Iberdrola vont permettre au gouvernement de réduire de 40 % les subventions accordées dans le domaine de l’éolien en mer. La facture de l’État devrait donc passer de 40 milliards d’euros à 25 milliards. Une économie non négligeable dont se félicite le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot, pour qui ces économies vont permettre de financer d’autres projets d’énergies renouvelables.

Ces parcs éoliens, localisés principalement en Bretagne et Seine-Maritime, devraient permettre la création de 15 000 emplois dans ces régions d’ici à 2024 et s'accompagner de réductions de charges liées à l'électricité pour les usagers.  

Jérémie Amsallem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

La grande île caribéenne connaît une petite révolution dans le secteur des nouvelles technologies avec le déploiement d’un réseau 3G.

IKKS fait peau neuve

IKKS fait peau neuve

Lourdement endetté, le groupe de prêt-à-porter premium a dû restructurer son capital pour régler sa situation financière. Les créanciers ont accepté d...

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi et Bioverativ, un deal sans effusion de sang

Sanofi a enfin mis un pied dans le secteur des maladies rares ! En rachetant la biotech américaine Biovertiv pour 11,6 milliards de dollars, Sanofi s’...

Safran décolle enfin avec Zodiac

Safran décolle enfin avec Zodiac

La patience de Safran a fini par payer. Huit ans auront été nécessaires pour que l’OPA amicale engagée sur Zodiac Aerospace aboutisse. Outre les quest...

EssilorLuxottica voit les choses en grand

EssilorLuxottica voit les choses en grand

Ils se sont dit oui. Depuis octobre, Essilor et Luxoticca font maison commune pour devenir leader mondial de l’optique. Au sein de la direction, la pa...

Idex souffle le froid et le chaud

Idex souffle le froid et le chaud

Valorisé près de 1,5 milliard d’euros à la suite d’un LBO tertiaire, l’opérateur intégré d’infrastructures énergétiques ambitionne de franchir la barr...

Goldman Sachs rentre dans le jeu de Voodoo pour 200 M$

Goldman Sachs rentre dans le jeu de Voodoo pour 200 M$

Les incursions de la banque de financement et d’investissement sur le segment des sociétés françaises en hypercroissance sont rares. C’est dire le pot...

Face à Apple, Microsoft défend ses valeurs

Face à Apple, Microsoft défend ses valeurs

Le 30 novembre dernier, Microsoft a brièvement dérobé à Apple la place de première capitalisation boursière mondiale. Un succès qui est le reflet de l...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message