Environnement : Emmanuel Macron se positionne

Critiqué sur son manque de sensibilité écologique, le président de la République a profité de sa conférence de presse pour défendre son bilan et avancer des propositions.

Critiqué sur son manque de sensibilité écologique, le président de la République a profité de sa conférence de presse pour défendre son bilan et avancer des propositions.

Face à une opinion publique de plus en plus consciente des enjeux environnementaux et prête à agir, le gouvernement, et le président de la République, donnent parfois l’impression d’être peu impliqués. De considérer l’écologie comme un simple sujet parmi d’autres. Lors de sa conférence de presse du 25 avril, Emmanuel Macron a tâché de gommer cela.

Dans une salle de presse restaurée, il a déclaré que « l’état d’urgence climatique était là » et a reconnu que « la conscience citoyenne va plus vite que les politiques publiques ». Pour remédier à la situation, il a souhaité que l’exécutif puisse « changer de méthode pour répondre plus concrètement et de manière plus radicale aux problématiques environnementales ».

Pour cela, il a déclaré qu’une convention citoyenne de 250 citoyens tirés au sort formulera des pistes concrètes en matière d’aide au changement de véhicule ou d’isolation des domiciles. Elles pourront prendre « la forme de nouvelles mesures incitatives ou contraignantes ». Les propositions seront soit soumises au référendum, soient votées par le Parlement, soit promulguées de manière réglementaire. En outre, un Conseil de défense écologique dont la composition et les missions n’ont pas été détaillées vérifiera que les décisions prises dans les ministères tiendront compte des enjeux environnementaux.

Mais seule, la France ne pourra rien. Emmanuel Macron a déclaré qu’au niveau de l’Union européenne, il défendra une taxe carbone aux frontières et une finance verte plus ambitieuse. Il a également profité de sa conférence de presse pour déclarer que, contrairement aux idées reçues, « depuis deux ans, beaucoup de choses ont été faites ».

LJ

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alerte verte, les trolls "anti-woke" passent à l’offensive

Alerte verte, les trolls "anti-woke" passent à l’offensive

Sur les réseaux sociaux, les comptes anonymes parodiant la pensée woke incarnée principalement par EELV connaissent un franc succès. Pour les personna...

Thierry Breton, le super commissaire

Thierry Breton, le super commissaire

Le commissaire européen est l'architecte du "monde d'après" rêvé par l'UE. Missions principales ? Obtenir une souveraineté technologique et faire émer...

A. Livet (Ipsen) : "Soutenons la filière de production de médicaments en France"

A. Livet (Ipsen) : "Soutenons la filière de production de médicaments en France"

La pandémie de Covid-19 a mis en évidence la dépendance sanitaire de la France et de l’Union européenne en matière de production et d’approvisionnemen...

Édouard Philippe, la puissance du port du Havre

Édouard Philippe, la puissance du port du Havre

Qui est vraiment l’ancien premier ministre ? Un Iznogood qui veut être calife à la place du calife ou un homme fidèle au président ? Le journaliste Tu...

Transformation de la Gare du Nord : retour sur un fiasco

Transformation de la Gare du Nord : retour sur un fiasco

Controversé depuis le début, l’immense chantier de transformation de la gare du Nord de Paris a finalement été annulé hier soir par la SNCF qui invoqu...

Vincent Le Roux rejoint Vae Solis Communications pour renforcer l'activité "Affaires publiques"

Vincent Le Roux rejoint Vae Solis Communications pour renforcer l'activité "Affaires publiques"

Le cabinet de conseil en stratégie de communication et gestion du capital réputation, Vae Solis Communications, accueille Vincent Le Roux au sein de s...

La loi Sapin 3 pour bientôt

La loi Sapin 3 pour bientôt

Depuis cinq ans, la loi Sapin 2 représente un pilier de la lutte anticorruption en France, celle-ci ayant conduit à deux avancées majeures pour la pro...

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte