Entretien avec Sumit Khosla, managing partner, Accuracy Inde

On ne peut pas devenir un acteur significatif en Inde en restant dans nos bureaux de Paris, Londres ou Francfort !

On ne peut pas devenir un acteur significatif en Inde en restant dans nos bureaux de Paris, Londres ou Francfort !

Décideurs. Vous venez de rejoindre Accuracy afin de prendre la tête du nouveau bureau du groupe à New Delhi, qu’est-ce qui vous a décidé à faire un tel choix?

Sumit Khosla.
Accuracy représente pour moi un modèle de success story. Le cabinet étant lui-même en mode entrepreneurial, il est nettement plus crédible auprès des clients. L’indépendance du groupe et l’extrême attention accordée au recrutement sont des facteurs clés de sa réussite. Le nouveau bureau en Inde s’inscrira dans cette même logique afin de maintenir la qualité des services qu’offre Accuracy à ses clients.

Décideurs. Jusqu’à présent, Accuracy était uniquement présent en Europe et au Canada, qu’est-ce qui a motivé la décision de s’implanter en Inde et précisément à New Delhi ?

S. K.
Accuracy est à l’écoute des besoins de ses clients, or un certain nombre sont déjà présents en Inde et nous répondons ainsi à une réelle demande. Les groupes européens, dont notre clientèle fait partie, sont majoritairement installés à New Delhi où nous venons de nous implanter. L’ouverture d’un bureau à Bombay s’inscrit également dans nos projections à l’horizon 2013.

Décideurs. Quelles sont vos perspectives de développement en Inde ?

S. K.
L’activité du bureau a déjà commencé, avec la présence d’une dizaine de collaborateurs. Comme toujours chez Accuracy, le recrutement se fait avec minutie et prend donc du temps, d’autant que nous recherchons pour ce bureau uniquement des profils expérimentés et locaux. Une équipe d’une vingtaine de collaborateurs sera constituée d’ici fin 2012. L’objectif est ainsi d’être capable de mener de front plusieurs opérations d’envergure. L’installation à New Delhi doit nous permettre de mener au mieux notre activité cross border en accompagnant nos clients européens lors de leur arrivée en Inde. Mais si nous avons choisi de nous implanter sur place, c’est aussi parce que nous avons pour ambition de devenir un acteur local et à terme d’accompagner des clients régionaux dans leurs opérations de M&A, en Inde mais aussi en Europe. La volonté d’ouvrir un bureau à Bombay par la suite s’inscrit dans cette logique. Les spécificités du marché indien rendent une présence sur place nécessaire. On ne peut pas devenir un acteur significatif en Inde en restant dans nos bureaux de Paris, Londres ou Francfort !


Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

Directeur général de SAP France depuis le début de l’année 2020, Frédéric Chauviré revient sur sa feuille de route et les grands chantiers de SAP en F...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Des économies de plus d'un milliard d'euros par an, des procédures techniques réduites de 90%, des délais de dépistage divisés par deux ou encore une...

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

À la tête de la filiale française du géant allemand SAP, le spécialiste de l’ERP, Gérald Karsenti revient sur le plan d’investissement et de dépenses...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

Comment Netflix a conquis le monde

Comment Netflix a conquis le monde

Le saviez-vous ? Netflix représente 15% du trafic internet mondial. La plateforme spécialisée dans la vidéo à la demande compte aujourd’hui plus de 20...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte