Énergie et environnement : KLB Group ne manque pas de ressources !

Par Jean-Christophe Tanguy, manager du pôle énergie et infrastructure, business unit, Operational Projects, KLB Group

Par Jean-Christophe Tanguy, manager du pôle énergie et infrastructure, business unit, Operational Projects, KLB Group

L’internationalisation des grands projets du secteur de l’énergie complexifie la donne avec des enjeux de sécurisation d’expertise, d’adaptation aux normes locales, et la nécessité de rester flexible ! KLB Group apporte des solutions pour accélérer et sécuriser les projets dans ce contexte de plus en plus exigeant. 

 

Décideurs. Quel est votre rôle au sein de KLB Group??
Jean-Christophe Tanguy. Je pilote le pôle énergie et infrastructure en France. Nous accompagnons nos clients, acteurs du secteur, à chaque étape de leurs projets en leur sécurisant le bon mix d’expertise à chacune des étapes clés. Nos clients bénéficient donc de la bonne expertise alliée à une forte réactivité tout en gardant de la flexibilité. La part de l’offre énergie au sein de KLB Group est en constante progression et est une priorité dans notre stratégie de croissance.

 

Décideurs. Comment faites-vous face à la diversité des projets dans le secteur de l’énergie et de l’environnement??
J.-C. T. Tout d’abord, notre grande force réside dans notre connaissance des secteurs sur lesquels nous intervenons. Connaissant les enjeux et attentes de nos clients, il nous est plus simple d’identifier les bons consultants pour appréhender leurs enjeux. Nos équipes ne se limitent pas à donner des conseils. Elles sont sur le terrain avec et pour nos clients.
À travers cette approche transverse, nous capitalisons en permanence sur le savoir acquis, ce qui nous permet de former nos collaborateurs au quotidien et d’assurer une continuité de service à nos clients.  Nous aidons nos clients à sécuriser leurs projets et donc accélérer le time to market (délai de mise sur le marché). 

 

Décideurs. Comment caractériseriez-vous votre spécificité dans le déploiement de vos expertises?? En bref, quelle est selon vous, votre marque de fabrique??
J.-C. T. Depuis vingt ans, nous accompagnons nos clients sur l’implémentation de leurs projets opérationnels et de transformation. Nous les épaulons sur la partie conseil, le management et l’exécution. Pour réussir cela, nous attachons une importance toute particulière à l’approche opérationnelle de nos consultants  qui sont amenés à faire partie intégrante des équipes de nos clients. Nous appréhendons chaque projet dans son intégralité et non pas comme une succession de petits sous-projets. Notre marque de fabrique se reflète donc dans l’expertise de nos collaborateurs mais aussi dans notre vision entrepreneuriale et notre capacité à accompagner nos clients sur des périmètres géographiques divers. 

 

Décideurs. Comment avez-vous vu évoluer vos clients, collectivités et entreprises, dans leur prise en compte de ces contraintes énergétiques??
J.-C. T. Auparavant,  nos clients et prospects étaient  focalisés sur les aspects de production, de rentabilité et d’efficience énergétique. Cela est bien entendu toujours le cas, mais de plus en plus, les enjeux liés au développement durable, à la pérennisation des ressources et à la manière de développer les énergies, ont entraîné une mutation profonde de l’approche des secteurs. Il ne s’agit plus seulement de produire de l’énergie mais de la produire de façon durable et dans le respect des normes locales et mondiales en vigueur. En témoigne la participation d’un grand nombre de nos clients à la COP21. 
En parallèle, l’évolution du marché pousse nos clients à se positionner de plus en plus sur des projets internationaux sans forcément avoir l’organisation adéquate et la capacité à mobiliser les bonnes expertises sur les projets. 

 

Décideurs. Récemment, quels ont été vos projets phares??
J.-C. T. Nous sommes très fiers d’avoir participé à de nombreux grands projets internationaux. 
Nous avons piloté les achats et le traitement des déchets d'un important groupe minier de Nouvelle-Calédonie. Nous avons accompagné  le premier développeur mondial d’énergies renouvelables dans la construction d’un site de 150 hectares de panneaux solaires au nord-est de l’Uruguay. De l’étude géologique des sols à la construction des fondations, nous avons entièrement piloté le management du site. 
Autre exemple, nous avons aidé à la planification et à la supervision sur site de la plus grande centrale solaire photovoltaïque d’Amérique Latine. 

 

Décideurs. Comment tirez-vous parti de votre réseau international??
J.-C. T. Dans une société totalement globalisée, il était indispensable pour nous d’avoir une présence internationale. En effet, la plupart des projets qui voient le jour chez nos clients aujourd’hui se font dans un contexte globalisé avec des intervenants et des expertises partagées à travers plusieurs pays. 
KLB Group a depuis longtemps basé sa stratégie sur ce développement avec l’ouverture d’environ une filiale par an sur les cinq dernières années. 
Notre organisation actuelle nous permet de mobiliser autour d’un projet une multitude d’expertises en France comme à l’international. 

 

Décideurs. Le secteur évolue rapidement. Avez-vous identifié de nouveaux marchés et envisagez-vous d'élargir vos prestations?? 
J.-C. T. Dans un secteur où les croissances et décroissances sont rapides, il nous faut anticiper les évolutions du marché et garder une flexibilité importante en termes d’accompagnement et d’offre de service.
Comme nous l’avons vu récemment, les énergies fossiles ont souffert de nombreuses fluctuations. D’autres comme l’éolien, le solaire ou les nouvelles techniques de biomasse énergie, sont, quant à elles, en pleine croissance. La diversité des projets que nous avons eus la chance de mener en 2015 en témoigne. Et dans un souci éthique, valeur inscrite dans l’ADN du groupe, nous faisons en sorte d’ajuster et d’adapter notre accompagnement aux problématiques sociétales liées aux zones géographiques dans lesquelles nous intervenons parfois (difficulté d’accès aux ressources pour les populations, etc.)

 

Décideurs. D'une manière générale, quelles sont vos perspectives d'évolution en 2016??
J.-C. T. Vous l’aurez compris, le secteur de l’énergie et de l’environnement est stratégique dans notre plan de croissance. Nos investissements constants devraient nous permettre d’asseoir une croissance à deux chiffres et d’accroître les partenariats en cours avec certains de nos clients. Les développements de nouvelles filiales nous permettront en parallèle de gagner des parts de marché sur des secteurs sur lesquels nous ne sommes pas encore suffisamment présents.

 

Décideurs. Pour conclure, une vision de l'énergie pour l'avenir du groupe??
J.-C. T. Le domaine énergétique est un enjeu majeur de l’économie mondiale pour les années à venir?; de nombreux investissements ont été lancés et la complexité grandissante des projets est intéressante. Le pôle infrastructure & énergie doit représenter rapidement une part conséquente des projets réalisés. Nous investissons considérablement pour nous permettre de gagner en réactivité et proposer des solutions innovantes à nos clients. 
Ces investissements nous permettront de devenir l’un des acteurs majeurs dans ce secteur tout en maintenant un taux de satisfaction client élevé. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marc Thiercelin entre terre et mer

Marc Thiercelin entre terre et mer

Vous l’avez peut-être suivi lors de l’une des nombreuses courses auxquelles il a participé, du Vendée Globe à la Transat Jacques-Vabre. Marin confirmé...

Isabelle Lenicolais (Fnac-Darty) : "Nous devions expliquer les opportunités de la fusion"

Isabelle Lenicolais (Fnac-Darty) : "Nous devions expliquer les opportunités de la fusion"

Directrice des projets RH, Isabelle Lenicolais est également chargée de piloter la conduite du changement au sein du nouveau groupe Fnac-Darty. Object...

Régulation économique : la France et la Chine coopèrent

Régulation économique : la France et la Chine coopèrent

L’AMF et son homologue chinois (la CSRC) travailleront dorénavant ensemble à l’élaboration du corpus réglementaire des marchés de capitaux français et...

SYZ AM nomme son nouveau CEO

SYZ AM nomme son nouveau CEO

La société de gestion SYZ AM annonce la nomination de William Nott au poste de CEO à compter du 7 janvier 2019. Il deviendra également membre du comit...

JP Morgan acquiert le Colisée Gardens

JP Morgan acquiert le Colisée Gardens

J.P. Morgan Asset Management a acquis le Colisée Gardens auprès d’Allianz Real Estate. Cet ensemble de bureaux composé de trois immeubles et situé à L...

Vers un nouveau contrat social ?

Vers un nouveau contrat social ?

Pour atténuer la colère des Gilets jaunes, le Président a dévoilé plusieurs mesures à l'attention des travailleurs. Et annoncé une vaste consultation...

Innovation : Hardware Club clôt son premier fonds à 50 M$

Innovation : Hardware Club clôt son premier fonds à 50 M$

La société de gestion ne s’intéressera qu’aux projets de développement d’équipements hardware en Europe.

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Depuis l’annonce du Brexit de plus en plus de Français installés à Londres décident de revenir vivre à Paris. Et ce retour en masse n’est pas sans con...

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message