Enchères et vous : zoom sur les plus belles ventes

En salle des ventes, on-line, par téléphone, les plus belles ventes de ces derniers mois

En salle des ventes, on-line, par téléphone, les plus belles ventes de ces derniers mois

Chez Artcurial : Le 20 juillet dernier, le résultat de la vente thématique Stylomania s’élevait à 280 930 €. Une parure plume et porte-mines Dunhill/Namiki des années 1920 laquée par le maître laqueur Shogo, particulièrement rare, a été emportée pour 20 020 €.

Chez Tajan : le 11 septembre dernier, une huile de Théo Tobiasse, « Le matin à Montmartre », estimée entre 4 000 et 6 000 euros a été adjugée à 16 875 euros.

Chez Sotheby’s : Le 7 juillet le groupe adjuge pour 3 143 440 euros une 300 SL Roadster 1963 de Mercedes Benz.

Christie’s : De son côté, la célèbre maison adjudique un bureau de pente époque Louis XV, estampillé Martin Carlin, pour 583 500 euros lors de la vente de la « Collection Juan de Beistegui » du 10 septembre. Montant total : 7 764 000 euros.

L’avis de l’expert

Bruno Jaubert, est directeur associé du département d’Art Impressionniste et Moderne de la maison de vente Artcurial. Avec plus de six ventes prestigieuses annuelles, le département s’illustre avec l’adjudication de pièces de collections exceptionnelles telles Andromède de Rodin vendu 3,6 millions d’euros en 2017 et plus récemment une huile sur toile de Van Gogh remportée pour 7 065 000 €.

Décideurs. Les tableaux figurant dans le catalogue de vente vont totalement à l’encontre du constructivisme et du suprématisme de rigueur en Russie au début du 20e siècle. Peut-on parler de courant pour ces peintres russes à Paris ?

Bruno Jaubert. Pas à proprement parlé, tant les expressions sont différentes, les sensibilités multiples, même si domine une forme de réalisme poétique et une veine décorative qui influencera l’esthétique Art Déco en France dans l’entre-deux guerres. Ce qui frappe certainement c’est la liberté de ton chez tous ces artistes qui s’affranchissent des codes de l’art et de la pensée dominant.

Quelles pièces devraient remporter des records de vente ?

Nous attendons un prix significatif pour l’œuvre historique de Natalia Gontcharova « Paysanne et enfant au puits », réalisée à Moscou en 1910 peu de temps avant son installation définitive à Paris avec Mikhaïl ­Larionov, tous deux importants représentants de l’avant-garde russe avant la révolution d’Octobre. On s’attend ­également à des résultats solides pour d’autres artistes femmes très représentées dans cette collection comme Sonia Terk-Delaunay, Vera Rockline, Chana Orloff, Marie ­Vassilieff, etc.

Sélection des prochaines ventes exceptionnelles 2018.

Cornette de Saint Cyr : 11 octobre 2018. Cave d’un grand amateur. Château Haut-Brion (de 1955 à 1990), Château Latour (de 1966 à 1989), Krug et autres grands vins d’exception.

Artcurial : 16 octobre 2018. « L’Art Russe à Paris, une passion partagée », vente à 11 h 00 au 7 Rond-Point des Champs-Élysées. Impressionnante dispersion de 80 œuvres, provenant de la collection Tatiana et Georges ­Khatsenkov, représentatives des créations russes à paris de 1890 aux années 1970. 

Sotheby’s : 27 octobre 2018. À Atlanta et en ligne, à 13 h 00. À l’occasion des 70 ans de Porsche, des modèles d’exception seront mis en vente dont un cabriolet Porsche 356 1300 « Split-­window » par Reutter.

Pierre Bergé & Associés : Du 29 au 31 octobre 2018 . En collaboration avec Sotheby’s, une vente exceptionnelle intitulée « D’une demeure à l’autre » aura lieu. Environ 1 000 pièces, dont 10 tableaux signés Bernard Buffet, provenant des propriétés de Pierre Bergé seront proposées à la Galerie Charpentier.

Antiquorum : 11 novembre à Genève. Vente thématique : « Le signe du temps et de la vitesse » avec des chronographes, montres à poignet de pilotes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Showroomprivé lève 40 M€ pour devenir rentable

Showroomprivé lève 40 M€ pour devenir rentable

L’e-commerçant français souhaite redresser la barre grâce à l’internalisation de sa logistique et le rachat intégral de Beautéprivée.

E-commerce : 3Suisses rejoint le portefeuille de ShopInvest

E-commerce : 3Suisses rejoint le portefeuille de ShopInvest

Le distributeur de produits multimarques en ligne fait le pari de relancer un groupe qui a perdu près de dix fois ses revenus de 2005.

Artcurial collectionne les succès

Artcurial collectionne les succès

La célèbre maison du rond-point des Champs-Élysées a fêté ses 15 ans l’année dernière. La publication de ses résultats pour le premier semestre est l’...

IKKS : la marque de vêtements reprise par ses créanciers

IKKS : la marque de vêtements reprise par ses créanciers

Au terme d’un debt to equity swap partiel, un pool de trois fonds américains devrait prendre le contrôle du réseau de magasins en difficulté. LBO Fran...

La tête dans les étoiles

La tête dans les étoiles

L’indicateur des phases de Lune est le plus poétique des complications horlogères. Au fil des mois, cette mécanique permet l’affichage du cycle de rév...

Trois questions à Patrick Pruniaux (président, Ulysse Nardin)

Trois questions à Patrick Pruniaux (président, Ulysse Nardin)

Ulysse Nardin est une marque qui n’a jamais été conduite par et pour le marketing. Et pourtant, elle cartonne. Son président revient sur stratégie.

Tiffany, la grande bleue

Tiffany, la grande bleue

Près de deux siècles d’histoire et de succès pour Tiffany & Co. qui s’est imposée comme l’une des plus importantes institutions américaines de joa...

Antoine Rondeau (cordonnier) « Mon luxe, c’est l’indépendance »

Antoine Rondeau (cordonnier) « Mon luxe, c’est l’indépendance »

Sa gouaille éminemment sympathique et son professionnalisme ont conquis les personnalités de tous bords comme les anonymes du quartier. Rencontre ave...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message