En pleine crise financière et judiciaire, Juul lève 700 millions de dollars

Le producteur d’e-cigarettes, Juul, impliqué dans des procédures judiciaires qui font écho à un débat sur la consommation de ces produits par les mineurs dans la société américaine, lève des fonds pour supporter ses difficultés financières.

© Sarah Johnson (Blacknote) : https://www.blacknote.com/e-juice/

Le producteur d’e-cigarettes, Juul, impliqué dans des procédures judiciaires qui font écho à un débat sur la consommation de ces produits par les mineurs dans la société américaine, lève des fonds pour supporter ses difficultés financières.

Après avoir rencontré un engouement sans précédent qui lui vaut de détenir 72 % du marché d’e-cigarettes, Juul, propriété d’Altria (ex-Marlboro), géant mondial du tabac, se heurte à des difficultés financières. En cause, les déboires judiciaires auxquels ses produits sont confrontés. Accusée par plusieurs États américains d'avoir vendu illégalement des cigarettes électroniques à des mineurs et ciblé des lycéens, l’entreprise est dans le collimateur de la Food and Drug Administration (FDA). En prévision de ces poursuites, la start-up a inscrit, en octobre, une charge de 4,5 milliards de dollars. Aujourd’hui, la valorisation de l’entreprise plafonne à 12 milliards de dollars, contre 38 milliards en 2018, lors de la prise de participation d’Altria. Dans ce contexte le nouveau PDG de Juul, , K.C. Crosthwaite, a annoncé, en novembre, la suppression de 650 emplois et, en janvier, la fin de la stratégie d’internationalisation du groupe. La holding vient par ailleurs de déprécier 4,1 milliards de dollars d’actifs liés à sa participation dans le producteur de cigarettes électroniques.

Malgré tout, « que ce soit notre évaluation ou le marché, il y aura des hauts, des bas, des rebondissements, mais les raisons qui nous ont tous amenés ici n'ont pas changé », nous explique le PDG. Les investisseurs ont afflué pour donner de l’air à l’entreprise dans cette phase difficile, car le potentiel de croissance, en dépit des controverses, reste immense. Juul a donc réussi à lever 700 millions de dollars en obligations convertibles. Ces billets structurés comme de la dette seront convertis en actions si le prochain tour de table rassemble entre 10 et 25 milliards de dollars. Un pansement à court terme pour une entreprise qui vise une rémission à long terme.

Depuis, Crosthwaite a fait face, le 5 février, au Congrès américain aux côtés des PDG de ses concurrents principaux, dont Reynolds American, Njoy, Fontem, et Logic. Pour éviter de répondre aux attaques des autorités sur l’impact des e-cigarettes sur la santé, les industriels se rangent derrière la décision  - à venir -  de la FDA. Interrogé ensuite sur la responsabilité de la stratégie marketing de ces groupes dans l’addiction des jeunes à la nicotine, Ryan Nivakoff, PDG de Njoy, utilise même fallacieusement une citation du délégué de la FDA, Scott Gottlieb : « Si vous transformez chaque fumeur adulte dépendant en vapoteur, vous aurez un impact profond sur la santé publique ». Le même Gottlieb qui pousse à l’interdiction des produits à dosettes jetables, à l’instar de Juul ou Njoy, après avoir fait suspendre les ventes de la plupart des produits aromatisés. Le débat fait rage aux États-Unis, entre la société civile, les fabricants, le gouvernement et l’incontournable FDA… À partir de mai 2020, cette dernière organisation contrôlera la mise sur le marché de toutes les e-cigarettes. C’est donc elle qui aura le dernier mot sur le sujet, à condition de préserver son intégrité vis-à-vis d’un des lobbys les plus puissants du monde.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte