Emmanuel Macron marie l’assurance-vie et le private equity

Les épargnants ont désormais la possibilité d’investir sur des fonds dédiés au capital-investissement tout en profitant des avantages de l’assurance-vie.
Emmanuel Macron

Les épargnants ont désormais la possibilité d’investir sur des fonds dédiés au capital-investissement tout en profitant des avantages de l’assurance-vie.

Emmanuel Macron a érigé l’orientation de l’épargne de long terme des Français vers l’économie réelle comme l’une de ses priorités. Preuve de son implication sur le sujet, le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a annoncé le 5 juillet dernier le lancement d’un nouveau produit (commercialisé par Axa) dédié au private equity pouvant être souscrit au sein d’un contrat d’assurance-vie. Un placement qui prend la forme d’unités de compte correspondant à des parts de fonds investis en titres de sociétés non cotées.

 

Cet investissement a été rendu possible par l’article 137 de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques d’août 2015. En pratique, en cas de décès ou de rachat sur le contrat, l’assureur ne dispose que de deux mois pour verser la valeur correspondante au contrat à l’assuré ou aux bénéficiaires. Cette obligation empêchait jusqu’alors les assureurs de proposer dans leurs contrats des unités de compte qu’ils n’étaient pas en capacité de liquider sur un délai aussi court. Désormais, le paiement de ces nouvelles unités de compte pourra être effectué en titres. « C’est là l’innovation principale de cette réforme, le risque de liquidité est alors porté par l’assuré ou le bénéficiaire, et l’assureur peut donc proposer des unités de compte investies en fonds de capital-investissement », souligne ainsi Emmanuel Macron.

 

Cette nouvelle solution d’épargne doit donc permettre de rediriger une partie des 3 600 milliards d’euros d’épargne financière vers le tissu des PME et ETI. En contrepartie, les épargnants les plus avertis espèrent profiter des performances du capital-investissement pour redynamiser leur assurance-vie dont les résultats ont été significativement impactés par les soubresauts des marchés financiers et la baisse des rendements des fonds en euros.

 

Axa France et CNP Assurances ont été les deux premiers assureurs à se lancer dans la commercialisation de ces supports d’investissement.

 

Aurélien Florin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dentons approfondit son ancrage en Amérique centrale

Dentons approfondit son ancrage en Amérique centrale

Le géant du droit Dentons se rapproche d’un cabinet d’affaires implanté au Honduras : Gustavo Zacapa y Asociados.

S. Stantchéva : "Les impôts actuels sont inadaptés aux Gafa"

S. Stantchéva : "Les impôts actuels sont inadaptés aux Gafa"

Professeure d’économie à Harvard, Stéfanie Stantchéva nous éclaire sur la taxe Gafa et les défis que posent les géants plateformisés aux systèmes de t...

HFW s’installe à Monaco

HFW s’installe à Monaco

La firme britannique, spécialiste du shipping, recrute une équipe de chez Ince & Co pour investir un marché stratégique.

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message