Emmanuel Macron giflé : le symbole d’une société malade ?

Ce n’est qu’une gifle anodine et probablement peu douloureuse qui a claqué sur la joue d’Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage dans la Drôme ce mardi 8 juin. Mais elle en dit beaucoup sur l’état d’une société française bien mal en point.

Ce n’est qu’une gifle anodine et probablement peu douloureuse qui a claqué sur la joue d’Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage dans la Drôme ce mardi 8 juin. Mais elle en dit beaucoup sur l’état d’une société française bien mal en point.

Ce n’est qu’une gifle anodine et probablement peu douloureuse qui a claqué sur les joues d’Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain l’Hermitage dans la Drôme ce mardi 8 juin. Mais elle en dit beaucoup sur l’état d’une société française bien mal en point.

Quelque part, c’est naturel : un président de la République ne peut pas faire l’unanimité. Et dans les repas de famille, les soirées entre amis, les discussions autour d’un comptoir ou d’une machine à café, les Français ont probablement déjà pensé "en foutre une" au chef de l’État qu’il soit de droite, de gauche ou, comme Emmanuel Macron, attaché à aucune étiquette.

Seulement personne n’avait osé. Pour paraphraser François Fillon : "Qui aurait imaginé gifler le général de Gaulle ?". Comment en sommes-nous arrivés là ? Certains argueront que depuis plusieurs années, la fonction présidentielle à force de communication, s’est désacralisée. Peut-être. La réalité semble se trouver ailleurs.

À l’école, dans les familles, dans les tribunaux, bref partout dans la société, les règles de bienséance, de politesse, de morale ne sont plus rien. Tout est relatif. Le professeur n’est plus supérieur à l’élève ou aux parents, les délinquants ne sont pas suffisamment punis. Les autorités, qu’elles soient scientifiques ou administratives, ne sont plus écoutées et se retrouvent contestées par des complotistes de tout bord ou des responsables politiques prêts à toutes les bassesses pour grapiller des voix (effigies de Macron brûlées en présence d’élues de gauche déguisées en ouvrières par exemple, policiers houspillés par Jean-Luc Mélenchon lors d’une perquisition).

À cela s’ajoutent notre chute vertigineuse dans les classements scolaires, la "déconstruction" de règles immuables, le déclin de l’appartenance à une nation représentée par un président élu à qui l’on doit du respect sans partager ses opinions. En bref, la France tend de plus en plus vers l’idiocratie. Un régime qui se caractérise notamment par le nihilisme. Gifler un président est un acte nihiliste, qui, espérons-le, sera très sévèrement sanctionné.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Régionales 2021 : le bide du RN en infographie

Régionales 2021 : le bide du RN en infographie

Le principal perdant du premier tour des élections régionales est le Rassemblement national. C’est bien simple, entre 2015 et 2021, le parti d’extrême...

Delphine Horvilleur, la lumière après le tunnel

Delphine Horvilleur, la lumière après le tunnel

Bien qu’habituée à accompagner des deuils en tant que femme rabbin, Delphine Horvilleur ne peut que constater la finitude du langage quand il s’agit d...

Régionales. Résultats, déclarations : ce qu’il faut retenir du premier tour

Régionales. Résultats, déclarations : ce qu’il faut retenir du premier tour

Un RN au plus bas, des sortants qui améliorent tous leurs scores, des "présidentiables potentiels" LR aux résultats satisfaisants, une majorité qui ne...

Laurent Wauquiez, l’indétrônable

Laurent Wauquiez, l’indétrônable

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est le grandissime favori à sa réélection : jeunes, seniors, CSP+, villes, campagnes… C’est bien simple...

Infographie. Régionales : Xavier Bertrand intouchable ?

Infographie. Régionales : Xavier Bertrand intouchable ?

Si Xavier Bertrand fait figure de favori à sa réélection, c’est en grande partie grâce aux plus âgés et aux CSP+. La gauche réalise de bons scores che...

Tribune. Repensons la dynamique entrepreneuriale et réarmons l’industrie française

Tribune. Repensons la dynamique entrepreneuriale et réarmons l’industrie française

Un groupe de travail composé d’élus LR vient de rendre un livret de 30 propositions pour une relance économique durable. Dans cette tribune, les déput...

Sondage : Régionales, qui vote quoi en Ile-de-France ?

Sondage : Régionales, qui vote quoi en Ile-de-France ?

Julien Bayou très haut chez les jeunes mais inexistant chez les retraités, Valérie Pécresse solide partout et très forte chez les plus âgés, Audrey Pu...

États généraux de la justice : comment cela va se passer...

États généraux de la justice : comment cela va se passer...

L’Élysée a annoncé le lancement des États généraux de la justice. Organisé à la rentrée, l’événement devrait se tenir sur plusieurs semaines et réunir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte