"Emmanuel Macron a voulu nous tuer" : à l’Assemblée nationale, la rancune des députés LR est vive

"Emmanuel Macron a voulu nous tuer" : à l’Assemblée nationale, la rancune des députés LR est vive

Un détail psychologique, peu mis en avant dans la presse, pourrait empêcher un rapprochement entre LR et Renaissance à l’Assemblée nationale. Il prouve que la politique est avant tout une histoire de relations personnelles…

Les stratèges de l’Élysée misaient sur un état de grâce post second tour pour obtenir la majorité absolue au Palais-Bourbon. Raté. Contrairement à la tradition, le camp d’Emmanuel Macron est contraint de s’élargir pour adopter les projets de loi préparés par le gouvernement. C’est la conséquence principale d’une situation de majorité relative…

Sur bien des sujets, LR pourrait être un partenaire idéal. Si des divergences existent, des convergences sont envisageables. L’histoire parlementaire montre qu’à l’Assemblée nationale, droite traditionnelle et partis centristes sont bien souvent parvenus à travailler en bonne entente, tout en gardant leur singularité. Songeons notamment aux alliances entre les Républicains indépendants de Valéry Giscard d’Estaing et les gaullistes ou entre l’UDF et le RPR.

Chasser les LR…

Problème de taille, les relations entre les députés LR et Renaissance sont tendues pour des questions politiques, certes, mais avant tout personnelles. Remontons quelques mois en arrière. La majorité présidentielle prépare les élections législatives et a conscience que dans les circonscriptions LREM traditionnellement de gauche, la menace de la Nupes est réelle. Où conquérir des sièges pour compenser les pertes ? Dans les circonscriptions de droite. Ce qui suppose d’attaquer LR de front.

Une proposition est rapidement faite aux députés LR :"Ralliez-vous à la majorité, nous ne présenterons pas de candidats contre vous. Si vous désobéissez, vous disparaîtrez". Peu de candidats ont cédé. Parmi eux, Robin Reda dans l’Essonne, Constance Le Grip dans les Hauts-de-Seine, Eric Woerth dans l’Oise ou Damien Abad dans l'Ain changent d'étiquette et sont réélus.

Erreur stratégique, Renaissance a contribué à faire battre des sortants LR conciliants comme Guillaume Larrivé

Pour le reste, pas de quartier ! Le camp macroniste a visé avec succès les circonscriptions aisées des grandes villes, notamment l’ouest parisien. Mais il a également ciblé la nouvelle garde de députés LR constituée notamment de Pierre-Henri Dumont (Pas-de-Calais), Virginie Duby-Muller (Haute-Savoie), Aurélien Pradié (Lot), Thibault Bazin (Meurthe-et-Moselle), Maxime Minot (Oise), Fabien Di Filippo (Moselle) ou encore Julien Dive (Aisne). Objectif de la manœuvre : rayer de la carte les probables poids lourds de la droite de demain. Solidement, ancrés dans leur territoire, ils parviennent néanmoins à se faire réélire. Plus préoccupant au niveau stratégique, le camp macroniste a contribué à faire battre des députés LR au positionnement plutôt conciliant. Tel est, notamment, le cas de Guillaume Larrivé dans l’Yonne.

… Puis draguer les survivants

Conséquence, dans l’Hémicycle, les "survivants" LR nourrissent une certaine rancune contre le camp présidentiel accusé d’avoir fomenté leur assassinat politique. Mais, majorité relative oblige, ils sont désormais courtisés pour faire passer les lois. Reste à savoir l’importance de l’aspect émotionnel dans le processus législatif.

Il est probable que le calcul politique reprenne le dessus. Les voix LR peuvent se monnayer au prix fort en intégrant des amendements portés par la droite. De plus, face à un RN en quête de respectabilité, les députés du groupe dirigé par Olivier Marleix ne peuvent tomber dans le piège de l’opposition à outrance. Enfin, la droite semble prête à combattre le "péril Nupes". Les ennemis de mes ennemis étant mes amis, une alliance est encore possible. Mais du côté de la majorité, il faudra retisser des liens et donner des gages. Après avoir manié le bâton, l’heure semble donc à la carotte…

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Députés des Français de l’étranger, les méconnus de l’hémicycle

Députés des Français de l’étranger, les méconnus de l’hémicycle

Cela fait dix ans que des députés représentent les Français vivant à l’étranger. Voyages incessants, relations avec les électeurs, travail dans l’hémi...

Sardine Ruisseau a disparu de Twitter, la fin des comptes parodiques ?

Sardine Ruisseau a disparu de Twitter, la fin des comptes parodiques ?

L’un des comptes parodiques les plus célèbres de l’Hexagone a disparu de Twitter. Si certains fêtent une victoire contre la fachosphère, d’autres dépl...

États généraux de la justice : pour les entreprises, un rapport prometteur

États généraux de la justice : pour les entreprises, un rapport prometteur

Critique, la situation de la justice ? Oui, reconnaît le rapport sur les États généraux de la justice paru le 8 juillet. Mais pour les entreprises, l’...

Laurent Wauquier, l’heure du come-back ?

Laurent Wauquier, l’heure du come-back ?

Qui succèdera à Christian Jacob à la tête de LR ? Certaines voix s’élèvent pour réclamer le retour du président de la région Auvergne Rhône-Alpes qui,...

L’État compte reprendre le contrôle d’EDF à 100%

L’État compte reprendre le contrôle d’EDF à 100%

Durant son discours de politique générale, la première ministre a déclaré que l’État reprendrait le contrôle de la totalité du capital d’EDF.

Remaniement, la macronie serre les rangs

Remaniement, la macronie serre les rangs

Des responsables LR et PS qui ne se bousculent plus au portillon, des alliés à "fidéliser", des marcheurs de combat qui montent en grade ou effectuent...

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Le maire d’Angers, proche d’Édouard Philippe et numéro deux d’Horizons, remplace Amélie de Montchalin, battue aux élections législatives, au ministère...

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Favori des pronostics, le député d’Eure-et-Loir est le nouveau président du groupe LR à l’Assemblée nationale. Ses missions ? Préserver l’unité de la...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message