Elon Musk, nouvel homme le plus riche du monde

Le milliardaire s'est considérablement enrichi en 2020. À un point tel que sa fortune vient de dépasser celle de Jeff Bezos.

Le milliardaire s'est considérablement enrichi en 2020. À un point tel que sa fortune vient de dépasser celle de Jeff Bezos.

Aux yeux du grand public, Amazon est le grand gagnant de la crise sanitaire. Pourtant, son président et fondateur, Jeff Bezos, n’est plus la plus grosse fortune du monde. Selon les données de Bloomberg, le milliardaire d’origine sud-africaine lui a chipé la première place le 7 janvier. Son bas de laine s’élève désormais à 188,5 milliards de dollars, soit 1,5 milliard de plus que celle du géant du e-commerce.

Merci la Bourse

Cet enrichissement accéléré est lié à la flambée de l’action Tesla qui, en 2020, a été multipliée par 7. Une aubaine pour Elon Musk qui possède 18% du total. Depuis mi-décembre, le groupe a même intégré le S&P 500 qui regroupe les plus grandes entreprises cotées aux États-Unis. Il faut dire que la santé du groupe automobile est plus que bonne.

La crise sanitaire ? Quelle crise sanitaire ?

Une décision a particulièrement réconforté les actionnaires. Le 11 mai dernier, le controversé, fantasque et brillant patron annonçait la réouverture de son usine californienne, faisant de lui le premier chef d’entreprise à dé­fier ouvertement les mesures prises pour lutter contre la propagation de la Covid-19 aux États-Unis. "Je serai dans les rangs avec tout le monde. Si quelqu’un doit être arrêté, je demande que ce soit moi et moi seul."

Une décision chaudement approuvée par Donald Trump, fervent partisan d’une reprise rapide de l’activité économique, et ce, malgré le risque sanitaire. Cette désobéissance politique assumée trouve son origine dans une frustration larvée, plusieurs semaines plus tôt, le 23 mars, lorsqu’Elon Musk reçoit l’ordre de fermer son usine dont l’activité n’est pas jugée "essentielle" au pays. Blessé et belliqueux, il déclare, le 30 avril, à l’occasion de la présentation des résultats ­financiers aux actionnaires, que la réglementation sanitaire en vigueur, imposant le confinement d'une partie de la population active, est tout simplement "fasciste". Il est libre Musk. Et il ose car il sait que l’on ne peut pas arrêter ainsi le patron de Tesla sans prendre le risque de voir son usine d’assemblage de voitures électriques et ses 10 000 emplois de Fremont en Californie s’installer dans une contrée plus clémente, après avoir laissé de nombreux ouvriers sur le carreau.

Jouer dans la cour des grands

La fortune d’Elon Musk devrait continuer à croître dans les années à venir si les ambitieux projets du constructeur américain sont menés à bien. Cette année, son usine texane devrait commencer à produire son premier camion, le cybertruck. Côté automobile, le groupe construit actuellement une gigafactory européenne dans le Brandebourg en Allemagne. Objectif, dépasser à moyen terme Volkswagen et l’alliance Renault Nissan sur le marché du véhicule électrique. Tesla envisage de produire 20 millions de véhicules par an d’ici 2030 et espère également mettre en vente, d’ici trois ans, un véhicule électrique à 25 000 dollars. Pour le moment, la voiture la moins chère vendue par Tesla coûte 37 000 dollars. Elon Musk peut aussi compter sur son autre création SpaceX active dans l'aérospatiale. De quoi faire d'Elon Musk le roi du ciel et de la terre.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sponsoring sportif, une aventure au long cours !

Sponsoring sportif, une aventure au long cours !

Parier sur l’avenir en s’associant à un champion naissant peut s’avérer une formidable opportunité. Preuve en est le partenariat partagé depuis 7 ans...

Gafa : les Américains songent à serrer la vis

Gafa : les Américains songent à serrer la vis

Des projets de lois visant à instaurer davantage de concurrence ont été dévoilés en fin de semaine dernière. Apple, Amazon ou encore Google pourraient...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Le dropshipping, entre bon plans et arnaques

Souvent relayés par les influenceurs sur leurs réseaux sociaux, les sites de revente de type "dropshipping" pullulent sur la toile... et les arnaques...

Ledger intègre le troupeau des licornes françaises

Ledger intègre le troupeau des licornes françaises

Le courtier de portefeuille de cryptomonnaies Ledger boucle un nouveau tour de table de 380 millions de dollars. Désormais valorisé 1,23 milliard de d...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

Inscrire sa marque dans la révolution digitale

Inscrire sa marque dans la révolution digitale

Réussir son business en ligne est un défi et la marque un atout stratégique. Ce n’est un secret pour personne, il est impossible de nos jours d’avoir...

Simon Associés : 2020, bilan et introspectives

Simon Associés : 2020, bilan et introspectives

2020 restera une date clé. Même si tous les voyants étaient au rouge, beaucoup ont été abasourdis lorsque nous avons été contraints de rester chez nou...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte