Elon Musk dévoile son tunnel de transport ultra-rapide

Mercredi 18 décembre, le fondateur de Paypal a présenté son tunnel supposé résoudre les problèmes de circulation et changer radicalement le monde des transports urbains. Bien qu'à ses balbutiements, la nouvelle invention du milliardaire pourrait, à long-terme, redessiner la manière d’aménager le territoire.

Mercredi 18 décembre, le fondateur de Paypal a présenté son tunnel supposé résoudre les problèmes de circulation et changer radicalement le monde des transports urbains. Bien qu'à ses balbutiements, la nouvelle invention du milliardaire pourrait, à long-terme, redessiner la manière d’aménager le territoire.

Il y a deux ans Elon Musk fondait la Boring Company, une entreprise chargée de construire des tunnels souterrains censés permettre aux véhicules urbains de se déplacer à une vitesse constante et très élevée (250 km/h en moyenne). Ce projet est devenu réalité, du moins en partie. Le milliardaire américain a présenté, le 18 décembre dernier, le premier modèle construit par sa nouvelle entreprise. Ce dernier relie Los Angeles à sa banlieue sud de Hawthorne où sont installés les locaux de SpaceX, l’une des entreprises phare du P-DG de Tesla. L’inauguration s’est révélée néanmoins modeste contrastant avec l’image fantasque qui colle à la peau d’Elon Musk. L'expérience proposée aux journalistes conviés pour l'occasion s'est déroulée sur environ 1,8 kilomètres à la vitesse maximum de 65 km/h. Peu impressionnant en somme, mais l’essentiel n’est pas là. D’après la Boring Company, n’importe quel véhicule pourra accéder à ses tunnels et n’aura besoin que d’une extension rétractable coûtant entre 200 et 300 dollars pour pouvoir les emprunter. Équipé de ce dispositif, une voiture a juste à se positionner sur un des ascenseurs dédiés qui ensuite l’insère dans le tunnel. La multiplication de ces derniers devrait, selon le milliardaire, permettre de réduire considérablement les temps de trajet et ainsi résoudre le problème des embouteillages qui gangrène la métropole Californienne. En théorie, un tunnel reliant l’aéroport de Los-Angeles à Westwood permettrait de faire ce trajet en cinq minutes contre quarante-cinq actuellement.

« La seule façon de résoudre le problème (de la circulation), c'est de passer en 3D, pour que le système de transport s'aligne sur l'habitat » explique Elon Musk. Cependant plusieurs limites à la mise en place et au fonctionnement de ce système posent question. La construction des tunnels prend un temps considérable, et le coup peut atteindre jusqu’à 1 milliard de dollars par chantier. La Boring Company a d’ailleurs dû annuler en novembre dernier son second projet de tunnel dans le «  West Side » de Los Angeles, à cause de plainte de riverains liés à des questions de sécurité et paradoxalement d’embouteillages que pourraient créer les travaux. Les voitures utilisées posent aussi question, elles devront être électriques pour pouvoir utiliser les tunnels, ces derniers ne pouvant évacuer les vapeurs émises par les carburants. Le prototype présenté hier ne sera d’ailleurs pas ouvert au public dans un futur proche pour des raisons de régulation. Elon Musk a quand même annoncé travailler sur un système dit « prufrock » qui permettrait de considérablement accélérer l’avancée des travaux.

Malgré les contraintes, Steve Davis, directeur de la Boring Company, a déclaré recevoir « cinq à vingt » appels par semaine venant de municipalités comme d’investisseurs. Deux projets similaires sont d’ailleurs étudiées par les villes de Los Angeles et Chicago. La « ville des vents », comme elle est surnommée, étudie un tunnel reliant le centre ville à l’aéroport international O'Hare de Chicago. Elon Musk espère aussi qu’un réseau de tunnels se sera développé dans la « cité des anges » d’ici 2028, date à laquelle elle est censée organiser les Jeux Olympiques.

Même si elle en est encore au stade embryonnaire cette innovation pourrait potentiellement révolutionner le monde des transports, voir même la conception des centres urbains. D’autant que les municipalités américaines prennent au sérieux cette technologie et participent activement à son développement, tout en étant conscientes des changements majeurs qu’elle peut apporter. Si l’essor de ces tunnels se couple à celui connu par les véhicules électriques, on peut envisager une transformation radicale des villes à long-terme.

Jérémie Amsallem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin (Eurofins). Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin (Eurofins). Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte