Elior cède les activités d'Areas à PAI Partners

Le fonds d’investissement français, PAI Partners, a soumis une offre irrévocable de 1,542 milliard d’euros à Elior, société mère d’Areas, sa filiale de restauration de concession. L’opération, en phase de négociations exclusives depuis le mois de mars, devrait se finaliser cet été.

Le fonds d’investissement français, PAI Partners, a soumis une offre irrévocable de 1,542 milliard d’euros à Elior, société mère d’Areas, sa filiale de restauration de concession. L’opération, en phase de négociations exclusives depuis le mois de mars, devrait se finaliser cet été.

Le numéro trois mondial de la restauration de voyage, Areas, va passer sous le contrôle de PAI Partners. Le fonds d’investissement a en effet formulé une offre ferme de 1,542 milliard d’euros pour acquérir la filiale du groupe Elior. La société cotée, maison mère d’Areas, annonce que l’opération devrait se conclure cet été, une fois les processus d’information et de consultation auprès du personnel du groupe effectués. La valorisation de la filiale d’Elior a atteint un multiple supérieur à 7,5 fois son Ebitda. Lors des précédents tours de négociations, certains concurrents, comme le conglomérat chinois HNI ou le fonds d’investissement texan Lone Star, proposaient une valorisation supérieure à l’offre soumise par PAI Partners. Bien que ces dernières fussent plus en adéquation avec les prévisions des analystes (qui annonçaient un prix supérieur à 1,6 milliards d’euros), c’est bien le fonds français qui remporte la mise dans la vente animée par BNP Paribas, Morgan Stanley et Crédit Agricole CIB. En offrant de meilleures garanties financières que HNI et en soumettant moins de conditions suspensives que son concurrent américain, PAI Partners est parvenu à entrer en phase de négociations exclusives depuis mars 2019.

Une fois conclue, cette acquisition constituera le troisième investissement du programme PAI Europe VII. Le septième véhicule d’investissement du fonds français qui avait atteint son hard cap de 5 milliards d’euros en mars 2018. La future ex-filiale d’Elior possède 1 900 restaurants et points de ventes répartis dans les aéroports, les aires d’autoroutes et les gares de treize pays d’Europe et d’Amérique du Nord. En 2018, Areas a réalisé un chiffre d’affaires de 1,832 milliard d’euros. Le fonds d’investissement français souhaite développer les activités de l’entreprise à la fois dans les structures déjà présentes, notamment sur le marché nord-américain, mais aussi sur de nouvelles zones géographiques. De son côté, Elior annonce que la cession du leader français de la restauration de voyage permettra à la société cotée d’abaisser son ratio d’endettement dans une fourchette de 1,5 à 2,0 fois l’Ebitda. Philippe Guillemot, directeur général d’Elior précise : « Le projet de PAI Partners permettrait à Areas, numéro trois mondial de la restauration de concession, d’accélérer sa croissance. Après cette cession, le groupe se concentrerait sur ses activités de restauration collective et de services afin de renforcer ses positions de leader en Europe et d’accélérer son développement aux États-Unis et en Inde. » Outre le désendettement du groupe, cette cession permettra également à la société cotée française de racheter ses propres actions ou de distribuer ses dividendes à ses actionnaires.

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Supernova Invest lance son fonds de deeptech late-stage de 145 millions d’euros

Le fonds d’investissement Supernova Invest, spécialisé dans le secteur des entreprises en forte rupture technologique (deeptech), vient d’annoncer le...

J. Powell conserve son trône à la Fed

J. Powell conserve son trône à la Fed

Le 22 novembre dernier, le président américain Joe Biden reconduisait Jerome Powell à la présidence de la Fed. Grâce à cette manœuvre politique il pro...

Air France KLM, le cash évite le crash

Air France KLM, le cash évite le crash

Alors que l’arrivée de Benjamin Smith à la tête du groupe en 2018 donnait un nouveau souffle à la compagnie aérienne, celle-ci est touchée de plein fo...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

D. Baur (Pierre Fabre) : "Le détourage est toujours plus ardu que ce qui avait été anticipé"

Le groupe Pierre Fabre a procédé à un recentrage d’activité en 2020 et notamment la cession d’une partie de ses activités de sous-traitance industriel...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte