Élection, piège à réveillon

Le repas de Noël approche. Dans une société de plus en plus fracturée et segmentée, il est par la force des choses un lieu de débat politique. Mais que dire sans froisser le converti au zemmourisme, le woke, le macroniste ou l’abstentionniste revendiqué ?

Le repas de Noël approche. Dans une société de plus en plus fracturée et segmentée, il est par la force des choses un lieu de débat politique. Mais que dire sans froisser le converti au zemmourisme, le woke, le macroniste ou l’abstentionniste revendiqué ?

Ah Noël… Ses plats soignés, ses cadeaux, ses réunions de famille et ses très probables discussions politiques. Présidentielle oblige, les débats s’annoncent déchaînés et passionnés entre les membres d’une même tablée appartenant parfois à des courants différents. Alors que les moments de dialogue entre opinions diverses se réduisent peu à peu sur fond de crispation générale, les repas de réveillon deviennent une occasion unique de faire cohabiter plusieurs tendances : l’étudiante décroissante un poil woke, le converti au zemmourisme nourrissant la peur d’être grand remplacé, l’adorateur de Mélenchon, le réaliste macroniste, le socialiste ou le gaulliste fidèle à son parti d’origine, l’abstentionniste revendiqué…

Tous auront un avis tranché sur le vainqueur de la présidentielle et le classement final du premier tour. Si vous voulez adopter un ton différent, appuyez-vous sur la situation politique des derniers réveillons pré-présidentielle. Souvenons-nous de Noël 2016. François Fillon, que peu de monde avait imaginé remporter la primaire de la droite et du centre quelques semaines plus tôt, était quasi d’office le successeur de François Hollande. Emmanuel Macron n’était au mieux que le troisième homme et, si le PS était mal en point, qui l’aurait imaginé à 6 % avec Benoît Hamon à la barre ? Durant les rassemblements de Noël 2006, Ségolène Royal s’était déjà imposée à la tête de son camp à la surprise générale. Mais qui aurait parié sur elle quelques mois auparavant ?

Une présidentielle est comme un cadeau emballé au pied du sapin. On sait ce qu'il y a dedans, mais une surprise est toujours possible

Autour de la table à la nappe immaculée, certains convives devaient sûrement imaginer possible une candidature Villepin. Et bien malin qui aurait pu prédire la poussée de François Bayrou (18 %) et l'effondrement de Jean-Marie Le Pen à peine au-dessus de la barre des 10 %. Cinq ans plus tôt, personne n’aurait imaginé que le tribun d’extrême droite s’inviterait au second tour. En revanche, le duel Chirac-Jospin était, aux yeux de tous, une chose acquise. Et si la meilleure posture à adopter était de jouer la carte du sage ergotant un mystérieux : « Vous savez, la présidentielle, c’est comme les paquets emballés au pied du sapin. On sait à peu près ce qu’il y a dedans mais une surprise est toujours possible » ?

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Valérie Pécresse : balle au centre

Valérie Pécresse : balle au centre

Après avoir cajolé son aile droite, Valérie Pécresse s’attache à séduire le centre. Le soutien apporté ce week-end par l’UDI et Les Centristes lui ser...

Les bouchers, premiers communistes de France !

Les bouchers, premiers communistes de France !

Le communiste Fabien Roussel fait les yeux doux aux amateurs de viande et aux bouchers. Une stratégie qui est pertinente, en témoignent certains épiso...

La tech se toque des politiques

La tech se toque des politiques

Anciens ministres et hauts fonctionnaires sont dans le viseur des grands groupes de la tech qui recrutent de plus en plus ce type de profil. Un mariag...

Éric Zemmour : Python au pays de Socrate

Éric Zemmour : Python au pays de Socrate

Nombreux propos d’Éric Zemmour suscitent, sciemment ou non, la polémique. Si la sortie sur les élèves handicapés a été abondamment commentée ce week-e...

Anne Hidalgo : que contient son programme économique et fiscal ?

Anne Hidalgo : que contient son programme économique et fiscal ?

Hausse du Smic, égalité salariale, fiscalité verte, âge de départ à la retraite, politique industrielle… Voici les principales propositions contenues...

Wilfrid Lauriano do Rego (CPA/KPMG) : "L’ambition de notre diplomatie économique passera par celle de nos diasporas"

Wilfrid Lauriano do Rego (CPA/KPMG) : "L’ambition de notre diplomatie économique passera par celle d...

Dès son arrivée au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron a voulu impulser un renouveau de la relation avec le continent africain, notamment par la création...

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

L’affaire Tek Fog est un scandale qui fait trembler le gouvernement de Narendra Modi et prouve à quel point, la tech peut servir à manipuler les foule...

Ensemble Citoyens, quand la macronie se met en marche pour 2022

Ensemble Citoyens, quand la macronie se met en marche pour 2022

Pour tenter de garder sa place à l’Élysée, Emmanuel Macron compte se reposer sur une alliance plus large que LREM. Voici les mouvements qui, pour le m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte