Edward Huylebrouck, l’orateur

Edward Huylebrouck, qui exerce au sein du cabinet Bougartchev Moyne Associés, fait partie des 30 avocats de La Relève 2021.
Edward Huylebrouck

Edward Huylebrouck, qui exerce au sein du cabinet Bougartchev Moyne Associés, fait partie des 30 avocats de La Relève 2021.

Edward Huylebrouck n’a qu’une dizaine d’années lorsque la retentissante affaire Dutroux bat son plein. "Tous les médias belges de l’époque en parlaient, je me suis plongé dedans. Plusieurs images de cette affaire m’ont profondément marqué, notamment celle de la meute de badauds qui s’amassait devant le palais de justice pour voir Marc Dutroux sortir, les mains menottées, du fourgon de police et pour l’abreuver d’un déluge de sifflets et d’insultes." Si jeune, le Belgo-Luxembourgeois perçoit déjà la fragilité du justiciable face aux excès des hommes et leur esprit de vengeance. C’est sans nul doute dans cette passion pour les grandes affaires judiciaires que son attirance pour la profession d’avocat, plus particulièrement pour la matière pénale, trouve son origine et s’est développée au fil du temps.

Chercher la faille

Si les études de droit ne se sont pas imposées avec évidence à lui, un membre de sa famille lui souffle l’idée. Il commence alors à Bruxelles une double licence en droit et en économie, avant de poser des valises à Paris à l’âge de 20 ans, pour poursuivre son cursus à Paris 2. Attiré par le droit européen, alors en pleine construction, et fort de sa formation économiste, il se tourne d’abord vers le droit de la concurrence et passe cinq ans dans l’équipe consacrée à la matière chez Linklaters. En 2015, sa carrière prend un tournant lorsqu’il devient secrétaire de la conférence. Son appétence pour la résolution des litiges se déploie pleinement, la défense pénale s’impose alors à lui comme une évidence.

En 2017, il participe à la création du cabinet Bougartchev Moyne Associés, aux côtés des associés fondateurs Kiril Bougartchev et Emmanuel Moyne, et son attrait pour la défense pénale se confirme. Depuis, il se consacre principalement au pénal des affaires, mais également au contentieux commercial et de la concurrence, de pénal de droit commun, et s’empare de dossiers aussi passionnants que délicats, dans lesquels il s’applique à "chercher la faille" : abus de biens sociaux, de confiance, affaires politiques de corruption, pratique d’influence, fraude fiscale ou blanchiment, mais aussi problématiques de pénal du travail, dans lesquels sont impliqués des dirigeants, des grands groupes, des établissements bancaires financiers, des sociétés cotées et des politiques. Ce stratège pénal se plaît à démêler, retourner et résoudre les conflits.

L’art de la patience

Comme de nombreux pénalistes, Edward Huylebrouck trouve son inspiration chez les plus grands ténors : Hervé Temime, Christian Saint-Palais, Henri Leclerc ou encore Dupond-Moretti, qu’il a croisé au détour de l’affaire du scandale de la viande de cheval en 2013. Toujours très investi dans les concours d’éloquence, Edward Huylebrouck manie avec habileté l’exercice oratoire, mais garde la tête froide. "Le métier d’avocat nous apprend l’humilité : il nous fait osciller en permanence entre l’amère déception d’une défaite et l’euphorie de la victoire", tempère-t-il avec lucidité.

Le credo de cet avocat de 35 ans ? Cultiver, dans chacun de ses dossiers, le goût du détail et l’art de semer le doute, puisque "c’est une illusion de croire qu’il suffit de tonner dans l’arène judiciaire pour se faire entendre. La victoire est le fruit d’un investissement total, pas de la seule instauration d’un rapport de forces à l’audience." Ce self-contrôle lui a permis d’obtenir des relaxes pénales ou des non-lieux dans des affaires politico-médiatiques sensibles ou lorsqu’il assurait la défense de Hendricus Windmeijer, le trader en viande, accusé de fraude alimentaire. Celui qui manie les mots avec subtilité se plonge par ailleurs volontiers dans des activités culturelles lorsque son agenda le lui permet : théâtre, expositions, opéra… Des loisirs qui continuent d’alimenter sa soif d’apprendre et de stimuler son intellect toujours bouillonnant.

 Propos recueillis par Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier La Relève 2021

Cette année encore, Décideurs Juridiques a sélectionné 30 avocats en passe de devenir des références dans leur domaine de compétences respectif. Découvrez les portraits de ces étoiles montantes du barreau d'affaires dans la troisième édition de notre dossier La Relève.
Sommaire
Un vent nouveau souffle sur BCTG

Un vent nouveau souffle sur BCTG

Créé en 1971, le cabinet BCTG s’offre une nouvelle jeunesse pour ses cinquante années d’existence : déménagement, rebranding et lancement d’un site in...

Adaltys muscle ses équipes

Adaltys muscle ses équipes

Lucie Paitier avait créé le bureau de rennais d’Adaltys en 2019. Elle accède à présent à l’association au sein du cabinet français qui renforce ainsi...

Reed Smith nomme un associé spécialiste du droit de l’environnement

Reed Smith nomme un associé spécialiste du droit de l’environnement

Nicolas Walker, spécialiste du droit public et des questions de responsabilité sociale des entreprises, devient le troisième associé du département én...

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Habitué des dossiers à forts enjeux économiques défendus devant les juridictions françaises et européennes, Victor Steinberg a créé Steinberg Avocat :...

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en forte croissance"

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en for...

Fondée en 2013 par Nawfal Bendefa et Mehdi Tahiri Joutei Hassani et adossée à CFG Bank en tant qu’actionnaire depuis 2020, la société de gestion REIM...

Premier label ESG pour les produits structurés

Premier label ESG pour les produits structurés

L’urgence climatique et l’appel à l’action se font de plus en plus entendre, surtout du côté de la place financière. De nombreux projets sont en cours...

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

Les sociétés La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion annonçaient hier leur rapprochement en vue de devenir l’un des principaux acteurs indépe...

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

L’entreprise américaine XPO Logistics nomme Rémi Dujon au poste de directeur juridique pour l'Europe et l’intègre au sein de son comité exécutif.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte