Edmond de Rothschild reste attentif sur l’Italie

Malgré la nomination d’un nouveau gouvernement dans la soirée du jeudi 31 mai, le doute plane en Italie, plongeant les marchés dans une nouvelle spirale d’incertitudes.

Malgré la nomination d’un nouveau gouvernement dans la soirée du jeudi 31 mai, le doute plane en Italie, plongeant les marchés dans une nouvelle spirale d’incertitudes.

L’Italie fait face à une crise politique à rebondissements et voit sa dette afficher une certaine détente depuis le mercredi 30 mai, alors que le taux à deux ans avait atteint son plus haut niveau depuis 2013 et que le taux à 10 ans avait dépassé 3% en début de semaine. Le marché obligataire italien présente une structure particulière puisqu’une faible part des 2 700 milliards d’euros de la dette italienne est détenue hors des frontières du pays. Les deux tiers de la dette sont détenus par des résidents, étant ainsi moins sensibles aux variations de prix que les autres investisseurs.

Les marchés avaient fait preuve d’un excès de confiance suite aux resserrements des spreads du taux à 10 ans italien et du Bund à 10 ans entre le mois de janvier et les élections du mois de mars. Ils se retrouvent maintenant désarçonnés face à la confusion politique qui règne en Italie et la prime de risque difficile à évaluer.

Toutefois, bien que les marchés craignaient de nouvelles élections, avec une campagne électorale anti-Europe, le pays a accueilli jeudi 31 mai dans la soirée un nouveau gouvernement. À sa tête, nul autre que Giuseppe Conte, juriste de formation et néophyte des arènes politiques.  Le poste de ministre de l’économie et des finances a été attribué à Giuseppe Tria, professeur d’économie politique favorable au maintien de l’Italie dans l’euro. Reste à savoir si cette nomination saura apaiser le scepticisme des marchés.

Edmond de Rothschild précise qu’un éventuel prolongement de la période d’incertitude créerait inévitablement de la volatilité, ce qui serait, cependant, une source d’opportunités. La maison explique conserver des liquidités dans le but de garder une marge de manœuvre en cas d’ouverture.

Mickaël Parienté

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Laurent Wauquiez, l’indétrônable

Laurent Wauquiez, l’indétrônable

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est le grandissime favori à sa réélection : jeunes, seniors, CSP+, villes, campagnes… C’est bien simple...

Infographie. Régionales : Xavier Bertrand intouchable ?

Infographie. Régionales : Xavier Bertrand intouchable ?

Si Xavier Bertrand fait figure de favori à sa réélection, c’est en grande partie grâce aux plus âgés et aux CSP+. La gauche réalise de bons scores che...

Tribune. Repensons la dynamique entrepreneuriale et réarmons l’industrie française

Tribune. Repensons la dynamique entrepreneuriale et réarmons l’industrie française

Un groupe de travail composé d’élus LR vient de rendre un livret de 30 propositions pour une relance économique durable. Dans cette tribune, les déput...

Sondage : Régionales, qui vote quoi en Ile-de-France ?

Sondage : Régionales, qui vote quoi en Ile-de-France ?

Julien Bayou très haut chez les jeunes mais inexistant chez les retraités, Valérie Pécresse solide partout et très forte chez les plus âgés, Audrey Pu...

Emmanuel Macron giflé : le symbole d’une société malade ?

Emmanuel Macron giflé : le symbole d’une société malade ?

Ce n’est qu’une gifle anodine et probablement peu douloureuse qui a claqué sur la joue d’Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage dans...

États généraux de la justice : comment cela va se passer...

États généraux de la justice : comment cela va se passer...

L’Élysée a annoncé le lancement des États généraux de la justice. Organisé à la rentrée, l’événement devrait se tenir sur plusieurs semaines et réunir...

Antisémites, racistes, violents, complotistes : ces étranges candidats RN

Antisémites, racistes, violents, complotistes : ces étranges candidats RN

De nombreux militants investis par le parti de Marine Le Pen se révèlent anti-républicains et asociaux. Une catastrophe pour le RN qui veut faire croi...

Tribune. L’écriture inclusive est tout sauf un progrès social

Tribune. L’écriture inclusive est tout sauf un progrès social

L’utilisation de l’écriture inclusive devient peu à peu une ligne de démarcation entre un autoproclamé "camp du bien" ultra-minoritaire et le reste de...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte