Edito. Échec et maths

Le saviez-vous ? Les jeunes Français seraient devenus les plus mauvais en maths parmi les pays développés. À la clé, des conséquences pour notre souveraineté et notre démocratie. Redresser la barre est donc un sujet de priorité nationale.

Le saviez-vous ? Les jeunes Français seraient devenus les plus mauvais en maths parmi les pays développés. À la clé, des conséquences pour notre souveraineté et notre démocratie. Redresser la barre est donc un sujet de priorité nationale.

Entre des fêtes de fin d’année en petit comité, le couvre-feu et le début des campagnes de vaccination contre le coronavirus, une donnée est quelque peu passée sous les radars. Pourtant, elle concerne l’avenir de la France, rien de moins.

En décembre, l’étude internationale Trends in International Mathematics and Science Study (Timss) a rendu un inquiétant verdict : les collégiens français sont, osons le mot, nuls en mathématiques. Concrètement, ils sont englués à la dernière place des pays de l’Union européenne et à l’avant-dernière de ceux de l’OCDE, juste devant le Chili. Par rapport aux derniers résultats datant de 1995, le décrochage est vertigineux. Pire encore, si la moyenne nationale est très basse, les têtes de classe dotées de la bosse des sciences sont désormais une espèce en voie de disparition. Seuls 3 % de nos jeunes sont considérés comme avancés contre 45  % en Corée du Sud, 37  % au Japon, 14 % aux États-Unis ou 11 % en Grande-Bretagne. Si les raisons d’un tel déclin sont nombreuses et difficilement hiérarchisables, les conséquences sont hélas prévisibles. L’Hexagone était historiquement bien pourvu en cerveaux scientifiques. À la clé, un statut de pays innovant en matière d’aéronautique, de biotechnologie, de finance mais aussi de recherche académique, en témoigne le nombre important de prix Nobel français. En l’absence de relève, d’autres pays prendront une avance notable sur toutes les innovations de demain, qu’il s’agisse de l’intelligence artificielle ou de la recherche médicale, nous condamnant à un rôle de spectateur passif.

"Les jeunes Français partent avec un boulet au pied dans un monde sans cesse plus complexe"

Plus inquiétant, des citoyens dépourvus d’un minimum de rigueur scientifique, ce sont des citoyens peu à peu dénués de raison et de cartésianisme. Une aubaine pour les extrémistes, gourous et sectaires de tout poil qui ne demandent pas mieux. Retrouver un bon niveau en science est un chemin incertain mais indispensable pour notre souveraineté et notre démocratie car, pour le moment, les jeunes Français partent avec un boulet au pied dans un monde sans cesse plus complexe. La route sera longue et bien incertaine tant notre dévissage ne semble pas émouvoir grand monde. En cas d’échec, nous serons probablement une des seules nations au monde à avoir sacrifié sans raison valable le bien le plus précieux : l’éducation. Un cas d’école !

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Politique étrangère : ce que prépare Joe Biden

Politique étrangère : ce que prépare Joe Biden

Retour au multilatéralisme, changement de pied en matière de politique environnementale, priorité toujours accordée à la zone Asie-Pacifique au détrim...

Républicains : touchés mais pas coulés

Républicains : touchés mais pas coulés

Malgré la victoire de Joe Biden, tout n’est pas noir pour les républicains. Donald Trump laisse un héritage sur lequel son parti pourra bâtir des fond...

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Janet Yellen, Antony Blinken, Tef Kaufman, Ron Klain...Le successeur de Donald Trump peut se reposer sur une équipe compétente qui maîtrise les dossie...

A.Mendel : "Les républicains garderont la plupart des idées de Trump, pas son attitude"

A.Mendel : "Les républicains garderont la plupart des idées de Trump, pas son attitude"

Journaliste et auteur, Alexandre Mendel a sillonné pendant plusieurs mois l’Amérique qui vote Trump. Il se penche sur l’avenir de l’ancien président e...

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Après quelques semaines, il est temps de tirer un premier bilan des stratégies de vaccination contre la Covid-19. Qui sont les bons élèves ? Où se sit...

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Le mouvement souhaite défendre la social-démocratie française, tout en soutenant l’action du président de la République. Son délégué général, Gilles S...

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Le tissu philanthropique français accélère sa mue. L’objectif ? Favoriser les projets d’intérêt général et faciliter les démarches des généreux donate...

La lutte anticorruption de Bernard Cazeneuve : objectif terre

La lutte anticorruption de Bernard Cazeneuve : objectif terre

Ses différents mandats ministériels ont mis en valeur son goût pour le combat politique. Dorénavant avocat et uniquement avocat, Bernard Cazeneuve n’a...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte