E. Siegler (AmazingContent) : "Transformer les cadres dirigeants en ambassadeurs"

Grâce à une veille personnalisée, AmazingContent permet aux entreprises et aux dirigeants de développer leur influence sociale en seulement quelques minutes par jour, grâce à des solutions d’intelligence artificielle propriétaires. 
Les trois co-fondateurs, Eliott Siegler, Ismaël Hery et Marc-Antoine Garrigue, répondent à Décideurs.

Grâce à une veille personnalisée, AmazingContent permet aux entreprises et aux dirigeants de développer leur influence sociale en seulement quelques minutes par jour, grâce à des solutions d’intelligence artificielle propriétaires. Les trois co-fondateurs, Eliott Siegler, Ismaël Hery et Marc-Antoine Garrigue, répondent à Décideurs.

Décideurs. Quelle est la raison d’être de l’offre d’AmazingContent ?

L’équipe AmazingContent. Nous accompagnons les entreprises dans leur projet de transformation de la communication, qui a été bouleversée en profondeur par l’arrivée des réseaux sociaux entraînant un changement de paradigme. De verticale et descendante à travers la TV, la radio et la presse, elle est devenue horizontale avec ces plateformes qui nous propulsent dans l’ère de la conversation.

Twitter, par exemple, a récemment repensé son écosystème en inscrivant la notion de conversation au cœur de son redesign. D’une plateforme de news, Twitter veut devenir celle dédiée à la conversation. Même chose pour ­LinkedIn qui a annoncé récemment le changement de son algorithme dans le but d’améliorer la pertinence des recommandations de contenus. Une actualité qui confirme que nous entrons dans une deuxième ère de réseaux sociaux beaucoup plus qualitative.Et la mission d’AmazingContent est de permettre à nos clients d’embrasser ce changement de paradigme avec succès.

"Nous sommes organisés autour de quatre grands pôles "

Quels outils proposez-vous et à quels besoins répondent-ils ?

Nous avons développé une approche en trois temps. Parce que les dirigeants sont les plus légitimes pour prendre la parole et véhiculer l’image de l’entreprise, nous les aidons dans cette mission qui peut s’avérer chronophage et complexe. Nous identifions, dans un premier temps, leurs enjeux business afin de définir la stratégie éditoriale appropriée pour y répondre et construire avec eux le récit le plus adéquat pour rendre cette stratégie audible. Nous avons ensuite développé une application pour déployer cette stratégie, dont la vocation est de faire de la curation de contenu pour leur proposer des revues de presse personnalisées et facilement publiables sur les réseaux sociaux. Notre premier outil d’intelligence artificielle, « ­AmazingFeed », permet de générer cinq fois plus d’engagement car elle sélectionne les meilleurs contenus du web sur les domaines d’expertise du client. Articles, vidéos ou podcasts leur sont ainsi systématiquement proposés, au bon format et avec un visuel, un titre et les hashtags appropriés pour susciter le maximum de réactions. Le client n’a donc plus qu’à les commenter et les publier en un clic.

Notre deuxième brique d’IA, « ­AmazingGrowth », permet quant à elle d’accélérer fortement la croissance de la communauté de nos clients avec des followers ultra-qualifiés. Chaque jour, l’algorithme recrute de nouveaux followers selon les différents publics cibles de la structure − qu’elle soit publique ou privée − et les champs d’expertise (marketing, innovation, environnement…) pour élargir sa sphère d’influence. L’outil scanne ainsi 100 000 profils par mois et écarte les bots. Un comble pour un robot !

Le troisième pilier de notre offre concerne le suivi et les formations que nous avons développées pour aider nos clients et dirigeants à monter en compétences afin qu’ils deviennent autonomes. Prendre la parole sur les réseaux sociaux doit être simple et rapide pour eux. Nous avons donc développé des briques de formations ciblées pour répondre à leurs besoins.

Comment est constituée votre équipe ? 

Nous sommes organisés autour de quatre grands pôles : commercial, customer success, communication & marketing et tech & produits. Mes deux associés ont chacun plus d’une vingtaine d’années d’expérience en tant qu’entrepreneur dans la tech et dans l’IA et dans la conduite de projets complexes.

Vous accompagnez aujourd’hui 150 dirigeants. Comment êtes-vous entrés en contact avec eux ?

Nous nous sommes lancés début 2018 et sommes déjà bien identifiés auprès de certains dirigeants de grandes entreprises et d’ETI qui utilisent notre application quotidiennement pour communiquer sur les réseaux sociaux. Étant nous-mêmes clients de notre propre solution, nous sommes entrés en contact avec eux sur LinkedIn ou sur Twitter, toujours dans cette optique de créer le maximum de points de contacts utiles. Une stratégie qui fonctionne bien puisque 80 % de notre business provient du social selling et nous réalisons les 20 % restants en participant à des salons ou des événements professionnels qualitatifs.

"Chaque dirigeant accompagné est suivi par deux experts d’AmazingContent"

Chaque dirigeant que l’on accompagne est suivi par deux experts d’AmazingContent : un spécialiste produit qui paramètre l’application et s’assure de sa bonne utilisation et une personne en charge du suivi de la stratégie éditoriale qui va aider le dirigeant à monter en compétences sur la compréhension des plateformes.

Votre offre s’adresse-t-elle à toutes tailles d’entreprises ?

Nous travaillons majoritairement avec des ETI et des grands groupes, et accompagnons aussi quelques PME de plus de 50 salariés dans la transformation de leur communication.

En quoi la e-réputation est-elle clé aujourd’hui pour un dirigeant ?

Il y a beaucoup d’arguments en faveur de la e-réputation des dirigeants, et globalement tous convergent vers le même point : sa e-réputation crée de la valeur pour l’entreprise.

En premier lieu, parce que leur activité sociale demande de la transparence ce qui crée de la confiance, qui crée à son tour de la valeur. Ensuite, ces dirigeants sont des leaders dans la vie, pourquoi ne pas digitaliser ce leadership sur les réseaux sociaux, nouvelles plaques tournantes de l’audience numérique ? Enfin, rares sont les dirigeants illégitimes : ils sont les meilleurs ambassadeurs de leur ­entreprise. Finalement, la question est plutôt de savoir si une équipe dirigeante silencieuse sur les réseaux sociaux n’est pas suspecte, et ne porte pas préjudice à l’organisation ?

Propos receuillis par Anne-Sophie David

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jean-Paul Agon (L'Oréal) : "13,5% de notre chiffre d'affaires provient du e-commerce"

Jean-Paul Agon (L'Oréal) : "13,5% de notre chiffre d'affaires provient du e-commerce"

R&D, présence en Asie, digitalisation, RSE... Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal revient sur les grandes avancées du groupe.

K. Moral (Parc Astérix): "L’objectif est de faire du parc Astérix une destination de séjours courts"

K. Moral (Parc Astérix): "L’objectif est de faire du parc Astérix une destination de séjours courts"

Chef de produit dans l’univers du disque au début de sa carrière, Karine Moral travaille ensuite pendant treize ans chez Disneyland Paris, où elle gèr...

Asset Management : 50 sociétés de gestion parmi les meilleures

Asset Management : 50 sociétés de gestion parmi les meilleures

Le marché de la gestion d’actifs est en train d’ouvrir un nouveau chapitre de son histoire. Un virage économique, financier et réglementaire que certa...

Kaviari innove et choisit le talent du chef pâtissier d’Hugo & Victor pour sa bûche originale

Kaviari innove et choisit le talent du chef pâtissier d’Hugo & Victor pour sa bûche originale

Les repas de fêtes s’annoncent d’une exquise délicatesse entre un caviar unique décliné sous toutes ses formes et une bûche tout en rondeur, délicate...

C. Castanet (AMF) : "L’épargne salariale est avant tout une épargne populaire"

C. Castanet (AMF) : "L’épargne salariale est avant tout une épargne populaire"

Avec encours total de 130 milliards d’euros et un nombre de contrats légèrement supérieur à 10,5 millions, l’épargne salariale a encore une marge de p...

P. Mimran (EDF) : "Il est logique que la Chine converge vers des niveaux de croissance plus faibles"

P. Mimran (EDF) : "Il est logique que la Chine converge vers des niveaux de croissance plus faibles"

Philippe Mimran a rejoint le groupe EDF en 2014 au sein de la division Gestion d’actifs cotés dont il est le directeur depuis octobre 2019. Il nous pr...

Didier Fontaine (Verallia) : "Nous sommes là où nous voulions être à l’issue de l’IPO"

Didier Fontaine (Verallia) : "Nous sommes là où nous voulions être à l’issue de l’IPO"

Directeur financier de Verallia, l’ex-filiale de Saint-Gobain dédiée à la fabrication de bouteilles en verre, Didier Fontaine revient sur l’une des in...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message