E. Narrat (Haussmann Patrimoine) : "Il paraît important d’accélérer la croissance organique en étudiant la croissance externe"

E. Narrat (Haussmann Patrimoine) : "Il  paraît important d’accélérer la croissance organique en étudiant la croissance externe"
EMMANUEL NARRAT, HAUSSMANN PATRIMOINE

Créé il y a plus de 19 ans, Haussmann Patrimoine est un cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) basé à Paris, Bordeaux et Montpellier, dont la clientèle est répartie sur la France entière. Composé d’une équipe d’une vingtaine de collaborateurs salariés, le cabinet propose un accompagnement patrimonial et des solutions d’investissement ou de défiscalisation adaptées aux attentes d’une clientèle de particuliers, de professions libérales et de chefs d’entreprise, souvent déçue par les offres et services de leur Banque Privée.

Une approche patrimoniale

Le cabinet propose des solutions en matière de placements immobiliers et financiers. "Dès la création du cabinet, j’ai souhaité développer les activités des départements immobiliers et financiers en parallèle, sans chercher à favoriser l’un plutôt que l’autre, explique Emmanuel Narrat. Lorsque nous conseillons nos clients, nous partons d’une feuille blanche, et nous nous devons de répondre à leurs attentes tant en matière d’investissements immobiliers que de placements financiers, sans aucun parti pris." Les solutions proposées peuvent être assorties d’avantages fiscaux, ou non. "Nous ne sommes pas une société de "défiscalisation", précise Emmanuel Narrat. L’avantage fiscal lié à certaines opérations d’investissement que nous proposons peut créer un levier supplémentaire, mais ce n’est pas une nécessité, et en tout cas ce n’est pas une finalité."

Le cabinet est organisé autour de 3 pôles métiers

Le département Ingénierie Patrimoniale a pour mission de délivrer du conseil sous forme d’études patrimoniales, de simulations, de bilans ou d’analyse de portefeuille. "La rémunération des ingénieurs patrimoniaux est assurée par la facturation d’honoraires, précise Emmanuel Narrat. Ainsi nos clients disposent d’une étude détaillée, écrite, et dépourvue de partis pris commerciaux. Ils demeurent libres de mettre en oeuvre tout ou partie des stratégies proposées, avec ou sans l’accompagnement de nos Conseillers." Si l’intervention d’un Ingénieur Patrimonial est une prestation vivement conseillée, elle reste facultative. Le cabinet dispose de 2 départements complémentaires en charge de la commercialisation des solutions de placements immobiliers et/ou financiers. Les investisseurs qui ont déjà identifié le type d’opération qu’ils souhaitent réaliser peuvent s’adresser directement aux Gestionnaires de Patrimoine sans avoir à supporter ni frais d’étude préalable, ni honoraires.

Une architecture ouverte

Une des missions de Haussmann Patrimoine consiste à sélectionner un large choix d’acteurs et de solutions pour permettre à ses clients d’accéder à une offre de placements riche et variée. L’objectif est de permettre de composer une stratégie patrimoniale sur mesure et des portefeuilles réellement personnalisés. "Nous travaillons en architecture ouverte, ajoute Emmanuel Narrat, et nous n’avons aucun objectif de collecte à réaliser sur des produits qui pourraient créer un conflit d’intérêts. C’est aussi ce qui fait notre différence et notre force par rapport aux Banques Privées, aux assureurs et aux gérants de fonds, dont les conseillers ne sont pas toujours totalement libres de leurs préconisations."

"Lorsque nous conseil- lons nos clients, nous par- tons d’une feuille blanche, et nous nous devons de répondre à leurs attentes tant en matière d’investis- sements immobiliers que de placements financiers, sans aucun parti pris"

Une approche sélective 

La gamme des produits sélectionnés est par nature très large. Haussmann Patrimoine reste cependant sélectif sur le référencement des intervenants qui doivent répondre à des critères de sérieux et de réputation. La maîtrise des montages proposés, le réalisme de la promesse, l’expérience des gérants sont autant d’éléments qui peuvent conduire le cabinet à sélectionner, ou non, une solution de placement. Le cabinet, démarché quotidiennement par des organismes qui veulent convaincre les gestionnaires de patrimoine de distribuer leurs offres, est régulièrement amené à ne pas retenir des acteurs ou des solutions d’investissements qui n’ont pas été en mesure de convaincre ses spécialistes (liste noire), ou pour lesquels il est jugé préférable de laisser passer une période probatoire permettant de se forger une opinion favorable (liste grise).

La défiscalisation de l’Impôt sur le Revenu (IR) et de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)

Réduire le montant de l’impôt sur le revenu et de l’IFI est une vraie préoccupation pour un certain nombre de clients, surtout lorsque l’impôt atteint des montants très élevés et que les taux d’imposition sont ressentis comme confiscatoires. Chaque avantage fiscal est néanmoins assorti de contraintes ou de risques spécifiques. Aussi, le choix d’une solution de défiscalisation doit se faire en prenant en compte les avantages mais aussi les inconvénients du dispositif. Il est également important de sélectionner des produits de qualité et de considérer l’avantage fiscal comme “un plus” qui permettra d’améliorer la performance de votre investissement et de ne pas investir sur n’importe quoi, à n’importe quel prix.

Des outils informatiques dédiés

Dès la création du cabinet, Internet et les nouvelles technologies ont occupé une place stratégique dans le développement de l’activité. En complément des outils informatiques du marché destinés aux gestionnaires de patrimoine, le cabinet investit en R&D de façon continue depuis 2006 pour développer ses propres solutions logicielles.

Une ambition de développement au niveau national

Le cabinet s’est développé rapidement grâce à Internet et aux relations de confiance établies avec les professions du droit et du chiffre (experts-comptables, notaires, avocats…). "Pour faire face aux nouveaux enjeux auxquels la profession est confrontée (importantes évolutions réglementaires, hausse des coûts, réduction des marges), il nous paraît important d’accélérer la croissance organique en étudiant les possibilités de croissance externe. Nous sommes donc à l’écoute des confrères qui souhaiteraient céder leur cabinet, en totalité ou en partie, qu’ils souhaitent cesser leur activité ou la poursuivre en bénéficiant de la dynamique d’un groupe capable de les accompagner dans le développement de leur cabinet."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message