E.Leclerc propose une solution en matière de précarité alimentaire

Depuis le 8 mars 2021, l’enseigne de grande distribution E.Leclerc propose aux étudiants d’accéder à des paniers repas équilibrés à 21 euros.

Depuis le 8 mars 2021, l’enseigne de grande distribution E.Leclerc propose aux étudiants d’accéder à des paniers repas équilibrés à 21 euros.

Depuis le début de la crise sanitaire, beaucoup de Français peinent à accéder à une alimentation équilibrée. Manger sainement a souvent un coût. Selon l’étude Ipsos pour l’Observatoire E.Leclerc des nouvelles consommations, plus de la moitié des Français estiment que manger sainement coûte trop cher. Afin de remédier à cette situation, l’enseigne propose une alternative. Depuis le 8 mars, les supermarchés E.Leclerc proposent à tous les jeunes d’accéder à des paniers repas répondant aux recommandations nutritionnelles du PNNS (le programme national de nutrition santé). Ce panier est constitué de 21 repas d’une valeur de 21 euros.

Un panier repas hebdomadaire respectant les apports nutritionnels recommandés

C’est dans une optique de solidarité que le distributeur souhaite aider les étudiants. L’enseigne leur propose un accès à 4 types de paniers repas, dont un végétarien, composés de 65 produits Marque repère ou Eco+. L’ensemble des repas ont été élaborés en tenant compte des orientations du PNNS. Chacun respecte les apports de référence à l’échelle nationale et européenne en calories, sucre, matières grasses (notamment saturées), sel et protéines. Les paniers seront constitués de produits saisonniers, laitiers et peu transformés. Ainsi, un repas journalier propose 3 repas (petit-déjeuner, repas et dîner) satisfaisant les besoins nutritionnels d’un adulte "moyen" (soit 2000kcal).

Entre précarité alimentaire et équilibre nutritionnel, difficile de satisfaire les besoins

Même si la plupart des Français savent que manger équilibré est essentiel pour rester en bonne santé, certains d’entre eux ne le feraient pas par manque de budget. L’Observatoire E.Leclerc des nouvelles consommations montre que plus de 7 Français sur 10 déclarent qu’ils n’ont pas les moyens de se nourrir correctement et un tiers d’entre eux ont le sentiment que manger sainement n’est plus accessible à tous. La contrainte budgétaire n’est pas le seul facteur d’un tel déséquilibre. La volonté est aussi en jeu. Une majorité des Français estime que se faire à manger demande du temps (60%) et des efforts (62%) favorisant ce déséquilibre. C’est donc pour lutter contre l’exclusion et toutes les précarités que Michel Edouard Leclerc, président de l’Acdlec (Association des centres distributeurs E.Leclerc) lance l’opération "précarité alimentaire" pour répondre aux besoins des Français les plus nécessiteux.

Jean-Louis Bore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte