E.Capiez (Assystem) : "La notion de communauté casse les silos"

E.Capiez (Assystem) : "La notion de communauté casse les silos"

Assystem est un groupe d’ingénierie composé de 5 700 collaborateurs intervenants sur des projets partout dans le monde. Animées par la direction des ressources humaines avec, à sa tête, Emmanuelle Capiez, des communautés d’échange ont été mises en place, renforçant le sentiment d’appartenance à l’entreprise et les connaissances de ses collaborateurs.

Décideurs. Pourquoi avoir créé des communautés chez Assystem ? Lesquelles ?

Emmanuelle Capiez. Nous sommes convaincus que la notion de communauté casse les silos, permet de favoriser la transversalité et de s’assurer que l’on encre une culture d’entreprise auprès des nouveaux entrants. Les communautés stimulent les échanges, les bonnes pratiques, favorisent les innovations et les prises d’initiative. Elles pérennisent la culture du partage entre les équipes. Il en existe plusieurs types au sein d’Assystem, regroupant les managers, les experts qui portent le savoir-faire technique, d’autres rassemblant des personnes engagées sur les mêmes idées, qui réfléchissent, agissent pour faire valoir leurs convictions.

Comment les avez-vous définies ?

Notre culture a toujours favorisé la notion de réseau et de communauté, nous avons accentué ces dispositifs à l’issue du baromètre social qui nous a permis de constater une volonté assez affirmée, de la part de nos collaborateurs, de renforcer les synergies. Les communautés d’experts existaient déjà et on a décidé volontairement de les élargir aux managers, aux chefs de projet, aux stagiaires… pour que chacun, selon son expérience, puisse trouver des pairs avec qui partager son quotidien.

Comment fonctionnent-elles ?

Nous sommes presque 6 000 collaborateurs dans le monde et présents dans quatorze pays, nos communautés sont internationales. La direction des ressources humaines qui les supervise a donc une forme de distance avec les équipes car elles sont éparpillées. De plus, par nature, nos collaborateurs travaillent sur les projets de nos clients, et majoritairement chez nos clients. Un leader représente chaque communauté et nous les animons au travers d’outils comme un réseau social, un live chat, des déjeuners, des séances de codéveloppement… ou encore des afterworks.

À quels objectifs répondent-elles ?

Notre intention était par exemple pour la communauté des managers de faire en sorte qu’ils partagent avec leurs pairs, s’imprègnent de la culture d’entreprise, des modes de fonctionnement et des aptitudes/comportements que l’on souhaite qu’ils incarnent et insufflent. Elles sont également là pour aider les membres à monter en compétences, à créer de la solidarité, du transfert de savoir ; chacun peut solliciter les autres participants s’il est face à une problématique qu’il ne sait pas résoudre. Et pour que chacun se sente libre de s’exprimer, nous ne partageons pas les communautés, ni les " niveaux ". Les résultats sont très positifs, c’est indéniable : le taux de présence élevé est révélateur.

Plus particulièrement, pourquoi avoir créé le programme #IncredibleWomen ?

Ce programme existe depuis une dizaine d’années, car on croit à la diversité au sens large et à l’importance de mener une action spécifique ; il a pour but de développer la féminisation dans les métiers de l’ingénierie et de favoriser l’accès aux femmes à des postes à responsabilité, pour plus de richesse, apportée par la diversité et donc de performance. Notre secteur d’activité est très masculin, avec seulement 25 % de femmes. Cette part est faible, aussi nous voulons qu’une communauté puisse nous aider à réfléchir sur comment rendre l’entreprise attractive pour les femmes. Aujourd’hui, nous sommes très fiers de recruter 37 % de femmes contre 18 % au lancement du réseau.

Roxanne Croisier 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message