Drones : la Cnil rappelle à l'ordre le ministère de l'Intérieur

Hautement débattue et relancée par la proposition de loi dite "sécurité globale", l'utilisation des drones équipés de caméras afin de contrôler les mesures de confinement de la population a été sanctionnée le 12 janvier 2021 par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).

Hautement débattue et relancée par la proposition de loi dite "sécurité globale", l'utilisation des drones équipés de caméras afin de contrôler les mesures de confinement de la population a été sanctionnée le 12 janvier 2021 par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).

La sanction, qui s'inscrit dans la suite de deux décisions rendues par le Conseil d'État sur le même sujet les 18 mai 2020 et 22 décembre 2020, relève l'absence actuelle de tout cadre normatif autorisant l'usage de drones équipés de caméras. Utilisés à des fins de surveillance de manifestations ou de respect des mesures de confinement, le déploiement de ces drones dans une quinzaine de villes françaises faisait l'objet d'une enquête de la Cnil depuis le 7 mai 2020. À l'occasion de vols d'essais organisés par la préfecture de police de Paris, la formation restreinte de la Cnil, chargée de prononcer des sanctions, avait constaté l'atteinte portée aux personnes filmées, susceptibles d'être identifiées. Le gardien des données personnelles relève plusieurs manquements à la loi informatiques et libertés, dont l'absence de cadre normatif, d'étude d'impact ou d'information du public sur l'utilisation d'un tel dispositif. La formation enjoint donc au ministère de l'Intérieur de cesser sans délai le recours aux drones sans mise en place préalable d'un système technique empêchant l'identification des personnes filmées, ou sans qu'un cadre normatif autorise un tel traitement des données personnelles.  

Débat relancé par la loi sécurité globale, l'utilisation des drones prévu par l'article 22 de la proposition de loi sera soumise au vote du Sénat courant janvier. Hautement contesté, le texte devrait alors rapidement être examiné par le Conseil constitutionnel, qui pourrait valider ou non certaines dispositions.  

Louise Tydgadt

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

UGGC développe ses activités en Chine

UGGC développe ses activités en Chine

Anticipant l'entrée en vigueur du prochain accord entre la Chine et l'Union européenne, UGGC Avocats nomme Jenny Cao associée de son bureau de Shangha...

Florence Henriet, l’électron libre

Florence Henriet, l’électron libre

Dans le petit monde des juristes d’affaires, tout le monde la connaît. Florence Henriet est celle qui a créé la fonction de business developer dans le...

Croissance interne et externe chez Dechert

Croissance interne et externe chez Dechert

Dechert renforce ses pratiques concurrence et corporate par les promotions respectives de Marion Provost et Xavier Leroux comme associés nationaux. Il...

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Les fusions continuent dans le secteur de la gestion de patrimoine avec l’alliance entre la société de gestion de portefeuille Acer Finance et le cab...

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

Reconnu pour ses compétences économiques et financières dans le cadre de contentieux et d’arbitrages complexes, OCA compte une trentaine de consultant...

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Sophie Gijsbers et Delphine Dendievel s’associent pour lancer Apostrophe, un cabinet entièrement consacré au contentieux des affaires, au droit pénal...

Yves Boissonnat souffle à l'oreille des patrons de cabinets d'avocats

Yves Boissonnat souffle à l'oreille des patrons de cabinets d'avocats

Dans son domaine, il fait partie des meilleurs. Discrétion et bienveillance sont les maîtres-mots de ce chasseur de têtes spécialiste des avocats d’af...

Guillemin Flichy coopte une associée

Guillemin Flichy coopte une associée

Deux ans après son arrivée, Mathilde Delaunay est promue associée chez Guillemin Flichy. Sa nomination confirme son savoir-faire en droit des organism...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte