Droits de douane : début des hostilités entre les États-Unis et la Chine

En annonçant de nouvelles taxes sur l’acier et l’aluminium en mars dernier, Donald Trump laissait craindre une guerre commerciale, ignorant les mises en garde répétitives de l’Union européenne. La Chine, premier producteur d’acier et d’aluminium, a décidé de réagir en imposant de nouvelles taxes sur 128 produits américains.

En annonçant de nouvelles taxes sur l’acier et l’aluminium en mars dernier, Donald Trump laissait craindre une guerre commerciale, ignorant les mises en garde répétitives de l’Union européenne. La Chine, premier producteur d’acier et d’aluminium, a décidé de réagir en imposant de nouvelles taxes sur 128 produits américains.

Productrice de la moitié de l’acier mondial et deuxième partenaire commercial des États-Unis, la Chine ne pouvait pas rester muette suite à la hausse des droits de douane décrétée par Donald Trump. L’empire du Milieu a choisi la manière forte en mettant en place de nouvelles taxes sur 128 produits américains. Représentant trois milliards de dollars de marchandises par an, ces mesures concernent la viande de porc surgelée, le vin et certains fruits.

Cercle vicieux

Le gouvernement américain a renchéri sans tarder. Des taxes seront donc ajoutées sur quelque 60 milliards de dollars d’importations chinoises. Robert Lighthizer, le représentant américain au commerce (USTR) explique que l’objectif est de « viser les produits qui profitent aux projets industriels de la Chine tout en minimisant l’impact sur l’économie américaine ». Si la Chine condamne fermement ce « comportement totalement infondé, typiquement unilatéraliste et protectionniste », elle n’a pas encore riposté. Mais elle détient un moyen de pression incomparable : le soja. Premier producteur mondial, les États-Unis auraient beaucoup à perdre. Donald Trump en particulier puisque cette décision affecterait directement les États agricoles, jusque-là fervents défenseurs du président américain. À quelques mois des élections de mi-mandat, le timing est parfait pour le gouvernement chinois. De son côté, l’Europe a intérêt à jouer la montre. Une guerre commerciale entre les deux plus grandes puissances commerciales pourrait lui permettre de développer ses exportations.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Antoine Flamarion, le bâtisseur financier

Le fondateur de la société de gestion et d'investissement Tikehau Capital est parvenu en une quinzaine d’années à créer une structure capable d’affich...

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

La société de gestion de portefeuilles DNCA Finance a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Nolwenn Le Roux, spécialiste crédit, en vue de renforcer l’équi...

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Véronique Le Heup et Nadia Tihdaini, co-fondatrices du cabinet de conseil Efires spécialisé dans l’investissement responsable, vont rejoindre la socié...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

Talan rachète Ai3, entreprise spécialisée dans les solutions Microsoft. Objectif : couvrir davantage de solutions, telles que les outils collaboratifs...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message